Restez connectés avec nous
L'UEFA débloque 236,5 millions d'euros pour aider ses 55 associations membres
©IconSport

Autour du PSG

L’UEFA débloque 236,5 millions d’euros pour aider ses 55 associations membres

Ces derniers jours, c’est surtout le calendrier d’une probable reprise qui est évoquée comme problème à régler face à la suspension de la saison 2019-2020 depuis la mi-mars à cause de l’épidémie du coronavirus. Mais l’aspect financier reste important. C’est pourquoi l’UEFA a annoncé ce lundi avoir « libéré » 236,5 millions d’euros afin d’aider ses 55 associations membres. Cet argent vient du programme d’assistance HatTrick, créé en 2004 et qui doit permettre de réinvestir une part des recettes de l’Euro dans le développement du football (avec 3 manières : « investissement, formation et partage de connaissances). 

D’habitude, ces fonds HatTrick sont distribués aux associations nationales pour couvrir leurs frais de fonctionnement et les aider à développer des secteurs spécifiques et ciblés du football national. Toutefois, l’UEFA a décidé de permettre à chaque association de fixer ses propres priorités à la lumière des répercussions négatives du coronavirus sur le football, à tous les niveaux. S’exprimant au sujet de cette décision, le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, a déclaré :

« une décision responsable pour aider dans la mesure de nos possibilités. »

‘Notre sport fait face à une situation sans précédent à la suite de la crise du COVID-19. L’UEFA veut aider ses membres à répondre à cette crise par des manières appropriées à leur situation spécifique. Par conséquent, nous avons décidé que jusqu’à EUR 4,3 millions par association, versés pour le reste de cette saison et pour la suivante, ainsi qu’une partie des financements d’investissement, pourront être utilisés selon les besoins de nos associations membres pour soutenir la communauté du football lésée.

Je crois qu’il s’agit d’une décision responsable pour aider dans la mesure de nos possibilités. Et je suis fier de l’unité montrée par le football durant cette crise. Le football sera sans aucun doute au centre du retour de la vie à la normale. Lorsque la situation le permettra, le football devra être prêt pour répondre à cet appel’. »

Ce n’est pas assez pour faire une immense différence dans les plus grands championnats, mais quelques millions peuvent bien sûr beaucoup aider. En tout cas, ils ne sont jamais en trop. Surtout face à une telle crise. Et ils peuvent être vitaux pour des associations où les moyens sont moins développés. C’est bien de voir l’instance faire cet effort pour aider dans tous ses pays membres. Cela aidera des clubs à tenir et à se relancer au plus vite dès que ce sera possible. Ce qui doit, évidemment, se faire en gardant la santé de chacun comme priorité. La reprise du football ferait du bien sur beaucoup de plans, mais cela n’enlève rien à la prudence nécessaire.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG