Restez connectés avec nous
Ménès Areola instille le doute dans la tête de ses dirigeants

Autour du PSG

Ménès « Areola instille le doute dans la tête de ses dirigeants »

Comme souvent après une journée de championnat, Pierre Ménès est revenu sur la 34e journée de Ligue 1 qui s’est jouée ce weekend. Sur son blog, le journaliste de Canal+ a donc évoqué la victoire du Paris Saint-Germain contre Bordeaux (0-1) en notant que Paris a été dominé. Mais le club de la capitale a pu compter sur un Alphonse Areola (gardien de 25 ans) en pleine forme. Ce que souligne Ménès.

« Le portier parisien n’a plus qu’un an de contrat et doit lire comme tout le monde que Paris cherche peut-être un gardien. Avec des prestations comme celle-ci, il instille le doute dans la tête de ses dirigeants, d’autant que le PSG n’aura pas la même enveloppe transferts que l’an dernier – avec peut-être une sanction dans le cadre du fair-play financier – et que la priorité de recrutement se situe plus au poste de sentinelle qu’à celui de gardien. »

Il y a en effet beaucoup de rumeurs autour d’un recrutement au poste de gardien, mais les performances d’Areola ces derniers temps poussent à se demander si c’est nécessaire. Même lors de l’élimination en 8e de finale de Ligue des Champions contre le Real Madrid, le Titi parisien a été très bon et les défaites viennent d’autres soucis. C’est peut-être là-dessus que Paris doit se concentrer, surtout que pour le moment toutes les pistes évoquées pour remplacer Areola sont très coûteuses.

Paris va faire le minimum syndical d’ici la fin de la saison’

Ménès évoque aussi la motivation des Parisiens sur la fin de saison après ce match peu réjouissant.

« De toute façon, Paris va faire le minimum syndical d’ici la fin de la saison. Les joueurs d’Emery ont 20 points d’avance, sont déjà champions et feront certainement meilleure figure au Parc des Princes car cela leur tient plus à cœur. Mais seront-ils intéressés par les records (comme atteindre la barre des 100 points, par exemple) ? »

Il est très difficile d’évaluer vraiment la motivation parisienne sur le match d’hier. On ne peut pas dire que les joueurs parisiens aient été spectateurs. Ils se sont même clairement battus à certains moments, comme avec le tacle en fin de match de Yuri Berchiche (arrière gauche de 28 ans). Il ne faut pas oublier que le PSG est souvent moins bon à l’extérieur avec Unai Emery et que le milieu était très remanié hier. Paris est tout de même allé chercher la victoire. C’est qu’il y a l’envie de bien finir. On pourra mieux se rendre compte sur les matchs au Parc des Princes de l’envie de battre des records. La réception de Guingamp dimanche prochain (35e journée) devrait être un bon indicateur.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG