Restez connectés avec nous
Ménès "ce qui est très appréciable, c’est la solidité défensive...Thiago Silva, qu'est-ce qu'on a pu lire comme saloperies sur lui"

Autour du PSG

Ménès « ce qui est très appréciable, c’est la solidité défensive…Thiago Silva, qu’est-ce qu’on a pu lire comme saloperies sur lui »

Pierre Ménès, journaliste de Canal+, avait déjà fait une première analyse de la victoire (0-1) du Paris Saint-Germain sur la pelouse du Galatasaray mardi soir dans le cadre de la 2e journée de la phase de poules de la Ligue des Champions. Il s’est relancé dans l’exercice dans sa chronique en vidéo sur Yahoo Sport en rajoutant des éléments. Notamment une défense du défenseur et capitaine Thiago Silva (35 ans).

« Je me disais, vu l’ambiance, vu le stade, ça va être compliqué. Et je trouve que, globalement, le PSG a parfaitement maîtrisé cette partie. Dans un style, comme l’a dit Leonardo à Metz, ‘pas très bling-bling’. Di Maria, qui avait tout réussi contre le Real, il a tout raté. Le bilan efficacité du PSG laisse un petit peu à redire.

Ménès « on sent quand même que quelque chose a changé. »

Par contre, ce qui est très appréciable, c’est la solidité défensive. C’est assez incroyable pour Gana Gueye. 7 matchs avec le PSG, 7 victoires, 0 but encaissé. Ça, c’est quand même une nouveauté du PSG qui souvent lors de son passé récent européen montrait des capacités offensives de très haut niveau et des défaillances défensives qui ne lui permettaient pas de franchir le cap des quarts d’abord, et des huitièmes depuis 3 ans. Là, on sent quand même que quelque chose a changé, que ce milieu de terrain Marquinhos-Verratti-Gueye travaille bien. Ils ont quand même, la majeure partie du match, étouffé cette équipe turque.

Et je trouve que défensivement, autour d’un Thiago Silva rayonnant, c’est très rassurant. Qu’est-ce qu’on a pu lire comme saloperies sur lui. ‘Le mec qui chiale tout le temps, le mec qui n’est jamais là dans les grands matchs, le faux capitaine’. J’aime bien constater les choses. La fin de saison dégueulasse l’an dernier avec les buts encaissés sur corner, Thiago Silva n’était pas là. Ce début de saison, à part à Rennes, Thiago Silva est là…sauf contre Reims. »

Tout va mieux quand le PSG joue en équipe.

Difficile de trouver quelque chose à redire sur cette déclaration de Ménès. Même si certains ne sont pas vraiment convaincus par le match du PSG, il a tout de même été très intéressant. Il ne manque « que » l’efficacité pour une victoire large et applaudie de tous. Le souci étant que l’efficacité est importante. Et sans des progrès dans ce domaine, Paris risque de finir par avoir des regrets cette saison. Comme on a pu le voir sur les années précédentes.

Au moins, par rapport à celles-ci il y a déjà des progrès très intéressants sur la cohésion de groupe et la solidité. On sent un petit quelque chose en plus, une volonté de gagner en équipe et pas pour les individualités. Ce qui aide à mieux défendre, puisque tout le monde fait les efforts. Et le milieu de terrain mis en place pour le moment fait beaucoup de bien. On peut se demander quel choix fera le coach Thomas Tuchel quand tous les attaquants seront disponibles. En tout cas, chacun devra encore afficher cette mentalité. Ce qui aide aussi Thiago Silva à briller. Un défenseur ne peut tout assurer si l’attaque et le milieu n’aident pas assez.

Le Brésilien est impérial en ce moment, c’est bien sûr grâce à son talent. Mais aussi parce que le PSG joue en équipe. Un état d’esprit insufflé par le club dans son ensemble (en partant du directeur sportif Leonardo revenu cet été). C’est ce qu’il faut maintenir pour aller loin en Ligue des Champions.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG