Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Ménès évoque « l’art » que le PSG a « pour se mettre dans la merde tout seul »

Ménès évoque "l'art" que le PSG a "pour se mettre dans la merde tout seul"
©IconSport
Publicités

Dans le dernière épisode de la rubrique Pierrot Face Cam, dans laquelle Pierre Ménès répond à plusieurs questions de supporters, le journaliste de Canal+ a notamment été invité à revenir sur le 8e de finale aller de Ligue des Champions du Paris Saint-Germain perdu 2-1 face au Borussia Dortmund mardi dernier.

« Trop d’ego au PSG pour grandir ? Ou trop d’argent, avec une addition de talent mais un manque de valeur ?

Ça me gêne toujours qu’on ramène tout à l’argent. Je ne vois pas beaucoup de problèmes d’ego sur les soucis actuels du PSG. Pour parler de Dortmund, j’y vois un problème de choix tactiques de l’entraîneur, j’y vois 4 joueurs en phase de reprise, j’y vois le PSG qui a fait 6 matchs de plus que Dortmund en 2020, j’y vois le PSG qui a raté son match. Mais je vois aussi le PSG qui n’a perdu que 2-1 et qui est donc quand même dans une bonne position pour le match retour, enfin qui devrait être dans une bonne position pour le match retour.

Ménès « C’est un petit peu usant. »

S’il n’y avait pas eu cette psychose dès la fin du match : entre les déclas de Neymar, le frère de Kimpembe, Marquinhos qui contredit Tuchel, la blessure de Thiago Silva, l’expulsion de Neymar, qui se plaignait de manquer de rythme. Voilà c’est cet art consommé qu’à ce club pour se mettre dans la merde tout seul quoi. C’est un petit peu usant. »

Ménès fait bien de rappeler que tout ne se résume pas à l’ego ou l’envie. Même si les Parisiens n’ont pas montré assez d’efforts dans les duels et le repli défensif. De même pour les mouvements offensifs, car les appels étaient trop rares. Cela peut venir aussi d’une tactique pas bien assimilée, de la fatigue (2 matchs par semaine depuis le 5 janvier) et des ratés qui se font sur des détails. Avec ce match décevant, Paris repart avec une défaite 2-1.

Laquelle est loin d’être synonyme d’élimination. Les Parisiens ont encore de vraies chances de s’imposer au retour pour se qualifier. Le tout sera de faire un grand match, avec plus d’énergie et de force collective. C’est là-dessus que l’on devrait pouvoir insister après avoir analysé la défaite parisienne. Sauf que, comme le rappelle le journaliste, il y a plusieurs petits épisodes pour s’éloigner de cette confiance. Le club n’est pas le seul responsable, mais il y a en effet des soucis qu’il amène tout seul. Espérons que Paris profitera de cette semaine sans match et des 3 prochaines rencontre pour reprendre des forces et de la confiance avant le retour le 11 mars.

Publicités


 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG