Restez connectés avec nous
Ménès Le soupçon de trucage Ça va dans une campagne anti-parisienne activée par 2 médias en priorité

Autour du PSG

Ménès « Le soupçon de trucage ? Ça va dans une campagne anti-parisienne activée par 2 médias en priorité »

Depuis l’annonce par le journal L’Equipe d’une enquête en cours concernant le match Paris Saint-Germain/Etoile Rouge de Belgrade (6-1, 2e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions) suite à une dénonciation anonyme auprès de l’UEFA, la presse française focalise son attention sur le club de capitale. Un comportement qui agace particulièrement le journaliste Pierre Ménès (Canal+), adepte du franc-parler. 

Au début du mois d’octobre, le PSG défiait l’Etoile rouge dans le cadre des phases de poule de la Ligue des Champions et s’imposait facilement sur le score de 6-1. Quelques jours plus tard, L’Equipe révélait des soupçons de paris truqués liés à l’un des dirigeants du club serbe. Aujourd’hui sur le site Yahoo Sport, Pierre Ménès est venu prendre parti pour le club de la capitale qui doit souffrir de cet incident et dont une partie de la presse de française n’hésite pas à amplifier de manière exagérée.

« on parle bien d’une rumeur de merde »

« Ça m’inspire un truc, c’est que les gens ne savent pas lire. Ou alors, il y a des gens qui sont toujours à l’affût d’un truc pour pourrir la vie du PSG mais le PSG n’est en rien concerné par l’enquête. Pour l’instant, on parle bien d’une rumeur de merde. Ce n’est pas une première. Je ne pense pas que parce que le match a été truqué, les deux coups francs de Neymar n’ont pas terminé dans la lucarne« .

Même si l’enquête diligentée par l’UEFA n’a pas encore abouti, il est certain que le PSG n’est en rien responsable de ce possible trucage. Il ne s’agit en réalité que d’une affaire entre l’instante européenne et l’équipe serbe. Or la presse française, au premier rang duquel, L’Equipe et RMC n’hésite pas à impliquer le PSG. Des allégations qui irritent passablement Ménès, pour qui la détestation contre le club de la capitale ne fait que s’accroître au sein des différentes rédactions sportives.

« Évidemment, chier sur le PSG, ça fait du buzz »

« Si les Serbes ont truqué le match pour laisser passer les Parisiens, je ne vois même pas l’intérêt de mettre les Parisiens au courant. Mais ça va dans une campagne anti-parisienne globale activée par deux médias en priorité : l’Équipe et RMC. […] Évidemment, chier sur le PSG, ça fait du buzz. Je suis un peu étonné de la réaction du club, qui se laisse piétiner par Tebas (président de la Liga), par l’UEFA, par les médias… »

Lié par la presse à cette affaire de ces paris truqués, insulté par Javier Tebas, président de la Liga, menacé par l’UEFA dans le cadre du Fair-Play financier, le PSG ne laisse pas indifférent et doit montrer un certain caractère pour faire face.

D’ailleurs, Ménès ne pouvait pas le savoir au moment de tenir ces propos il y a quelques jours, on a appris ce jeudi que le président parisien Nasser Al-Khelaïfi se constitue partie civile dans cette affaire. De quoi défendre clairement son club et son image. On espère que l’affaire sera rapidement bouclée et avec une grande clarté : le PSG innocent. Reste à voir aussi si le club réagira concrètement à un moment aux accusations de Tebas. Mais ce n’est pas la priorité aujourd’hui.


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG