Restez connectés avec nous
Ménès Rabiot se doit de faire de meilleurs choix...Il n'est pas certain qu'il croule sous les propositions

Autour du PSG

Ménès « Rabiot se doit de faire de meilleurs choix…Il n’est pas certain qu’il croule sous les propositions »

Adrien Rabiot, milieu de 23 ans du Paris Saint Germain, a expliqué à Didier Deschamps, sélectionneur de l’Equipe de France, qu’il refuse la place de réserviste des 23 joueurs sélectionnés pour la Coupe du Monde qui se déroulera en Russie cet été. Pierre Ménès, journaliste de Canal+ a comme beaucoup donné son avis sur cette affaire. Il s’exprime ici dans sa chronique sur CNews Matin.

« Il n’y a pas débat sur le fait qu’une sélection ne se refuse pas. En revanche, concernant un rôle de réserviste, on peut s’estimer trop déçu, désespéré, et pas motivé. Au moins, on ne peut pas lui reprocher d’être faux-cul. Mais c’est le mode de refus qui est condamnable. Depuis le début de sa carrière, il est mal conseillé par sa mère, qui est très intrusive. 

il ne peut s’en prendre qu’à lui-même’

Il a aujourd’hui 23 ans et se doit de faire de meilleurs choix. Surtout en matière de communication. Car ce n’est pas la première fois qu’il dit des choses qu’il ne devrait pas dire. Une telle décision peut nuire à sa carrière, en sélection comme en club.

 Les formations qui pourraient être intéressées par son profil vont forcément se poser des questions sur son attitude. Et il n’est pas certain que Rabiot, qui est en pleine négociation de prolongation avec Paris et qui est très gourmand, croule sous les propositions. Dans tous les cas, il ne peut s’en prendre qu’à lui-même. »

En refusant  la sélection, « Sieur » Rabiot se tire une balle dans le pied. On peut comprendre son immense déception, lui qui a été appelé systématiquement en Equipe de France cette saison. Mais cela ne justifie pas son acte et le manque de respect dont il y est synonyme. Il est encore très jeune, mais ce comportement peut vite mettre un peu sa carrière en danger.

Surtout que sa non-sélection est loin d’être injuste. Après un excellent début de saison avec son club le PSG, où il a gagné indiscutablement une place de titulaire au sein du milieu parisien, il s’est ensuite peu à peu « éteint » à partir du 8e de finale retour de la Ligue des champions au Parc des Princes face au Real de Madrid. Ses prestations en Equipe de France ont elles été loin d’être convaincantes tout au long de l’année.

Rabiot s’est mis en difficulté sur plusieurs aspects.

Alors que devait commencer une négociation avec le PSG en vue d’une prolongation de contrat (l’actuel prendra fin en juin 2019), cette affaire peut changer la donner. Ses exigences sont importantes et un tel comportement peut changer la position des dirigeants parisiens. Ils ont de quoi se demander si avoir Rabiot dans l’effectif est vraiment une très bonne chose. De même pour d’autres clubs qui pouvaient suivre le talentueux Titi parisien. Quant à l’Equipe de France, il faut sans doute tirer une croix dessus pour un certain temps.

À ce jour, La Fédération Française de Football (FFF) a seulement expliqué qu’il s’est puni « tout seul«  et aucune sanction officielle n’a été évoquée. Mais on peut se douter que Deschamps n’a pas prévu de le convoquer à nouveau dans les prochains mois. Voire plus. Avec un avenir maintenant incertain et une place de titulaire loin d’être assurée avec le nouvel entraîneur parisien Thomas Tuchel, Rabiot semble se diriger vers un été compliqué. Mais comme le dit Ménès, il en est le grand responsable.

 

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG