Restez connectés avec nous
Mercato - Comolli Krychowiak, le PSG peut espérer 10 millions...Jésé Actuellement, sa valeur est de zéro

Autour du PSG

Mercato – Comolli « Krychowiak, le PSG peut espérer 10 millions…Jésé ? Actuellement, sa valeur est de zéro »

Damien Comolli, ancien directeur sportif de Liverpool, a réagi aujourd’hui pour L’Equipe sur deux cas épineux sur lesquels le Paris Saint Germain devra trouver des solutions dans le cadre du fair-play financier : l’attaquant Jésé (25 ans, prêté à Stoke City) et le milieu Grzegorz Krychowiak (28 ans, en prêt à West Bromwich Albion). S’il se montre optimiste sur le l’international polonais, l’actuel consultant de SFR Sport est en revanche nettement moins confiant sur le natif de Las Palmas…

Jésé reste un cauchemar pour Paris dans le cadre du fair-play financier’

« Krychowiak ?Le PSG peut imaginer récupérer quelques 10 millions d’euros dans cette opération. Il reste un bon joueur qui dispose encore d’un marché en France, en Espagne ou en Italie. La meilleure stratégie, ce serait d’opter pour un prêt avec option d’achat pour qu’il se valorise.

« Jésé ?

Actuellement sa valeur est de zéro. Soit le PSG met un terme à son contrat en lui faisant un chèque, soit il lui dit ‘Mets-toi d’accord avec un club et derrière on négocie un pourcentage en cas de revente.’ Mais Jésé reste un cauchemar pour Paris dans le cadre du fair-play financier. »

Le PSG a une mission difficile qui l’attend avec ces 2 joueurs.

En effet ces deux dossiers risquent de donner des maux de tête aux décideurs parisiens. Le PSG paye aujourd’hui son mercato en grande partie manqué de l’été 2016, avec deux joueurs acquis à un tarif qui apparaît aujourd’hui comme bien trop élevé au vu du faible niveau affiché par les deux joueurs (Krychowiak à 27,5M€, Jésé à 30M€). Sans compter que leurs salaires, très élevés, risquent de rendre la tâche encore plus ardue pour le PSG au moment de les revendre.

Le Polonais a lui au moins des références internationales (notamment en Espagne avec Séville) et avait été bon à l’Euro 2016 avec la Pologne. L’Espagnol n’offre lui presque plus la moindre garantie, lui qui peine à garder la tête au football après des récents problèmes personnels (son fils est gravement malade). Espérons que les dirigeants réussiront là ou peu l’espèrent, eux qui ont réussi à revendre Lucas Digne au Barça il y quelques saisons, quand le latéral Français avait très peu convaincu à Paris.

Même si l’UEFA venait à dire que le PSG n’a pas besoin de vendre pour respecter le Fair-Play Financier, il serait bon de récupérer autant d’argent que possible sur ces cas et ne plus risquer de devoir verser leur salaire. A moins que Krychowiak ait une nouvelle chance avec le changement d’entraîneur attendu cet été, mais ce serait très surpreant.

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG