Restez connectés avec nous
Michel Henry "Le dopage financier du PSG, c'est grave, c'est un peu comme si on les autorisait à jouer avec les mains"

Autour du PSG

Michel Henry « Le dopage financier du PSG, c’est grave, c’est un peu comme si on les autorisait à jouer avec les mains »

Un des journalistes de Mediapart, Michel Henry, un des journalistes de Mediapart, a été interrogé à propos des Football Leaks par La Provence. On y retrouve notamment des critiques face à la gestion du cas du Paris Saint-Germain. Et l’explication de l’absence de révélation sur l’Olympique de Marseille pour le moment. 

« On a travaillé sur les documents qu’on a reçus, à savoir ceux sur le PSG, Monaco et Manchester City. On ne parle pas de l’OM, effectivement, mais ma conviction, c’est que l’on pourrait trouver des trucs bizarres dans tous les clubs de football. (…)

« Je me mets à la place des supporters de l’OM, oui, il y a de quoi être en colère… »

Le PSG a une quasi-immunité ?

A travers les Football Leaks, on a montré que l’UEFA était fautive dans sa gestion. Le dopage financier du PSG, c’est grave, c’est un peu comme si on les autorisait à jouer avec les mains. Et dans cette affaire, c’est l’organe chargé de tout réguler, l’UEFA donc, qui s’arrange pour détourner ses propres règles. Je me mets à la place des supporters de l’OM, oui, il y a de quoi être en colère… Concernant leur immunité, une nouvelle enquête est en cours, on verra bien sur quoi elle aboutit. »

Il y a sans doute des choses pas claires dans tous clubs. Avec tout l’argent qui circule et qui est en jeu, c’est malheureusement très probable. D’ailleurs, si l’OM n’est pas évoqué ici, il y a déjà eu plusieurs scandales au sein de ce club. Cette fois, les révélations ont d’autres clubs en cible. Ils sont plus médiatiques, mais on va se dire que c’est un hasard.

Pour ce qui est de la « tricherie  » du PSG, il ne faudrait pas oublier que le club et l’UEFA ont donné des explications. On ne peut pas tout croire sur paroles, mais il faut les écouter et les prendre en compte. Il y a ensuite des enquêtes en cours pour bien comprendre et analyser chaque détail. Il faut attendre prudemment. Quant à parler d’une « immunité » pour le PSG, c’est presque incroyable. Le club a déjà été sanctionné et est sous enquête quasiment en permanence. S’il n’y a pas de nouvelle grande punition, c’est peut-être qu’il n’y a pas de grande faute trouvée…

« L’équité entre les clubs, c’est le cadet de leurs soucis. »

Michel Henry se plaint ensuite de la domination du PSG en Ligue 1.

« On sait déjà qui sera champion de France cette année, les clubs se battent pour la deuxième place. Il faudrait peut-être un peu se réveiller au niveau des instances. D’accord, Neymar ça fait vendre plus de droits TV à l’international, mais il n’y a plus de compétition.

Ils pensent que les clubs français sont sous-capitalisés. Leur priorité, c’est que les clubs soient repris par des fonds étrangers, comme l’OM, comme Bordeaux, parce que finalement, la mise de départ à cette échelle-là n’est pas très importante. Mais effectivement, du coup, l’équité entre les clubs, c’est le cadet de leurs soucis.« 

Là, on retrouve simplement les arguments classiques des détracteurs du PSG et de son projet. La Ligue 1 se portait mieux sans un grand club phare ? Il faudrait être de très mauvaise foi pour l’affirmer, surtout avec la grande montée des droits TV qui aura un impact dans les prochaines années (puisque la grande vente s’est faite pour la période 2020-2024). Cela devrait permettre d’avoir un vrai développement. Et il y a déjà des choses en route, des projets. Ce qui change de la stagnation, voire régression, que l’on avait pu voir.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG