Restez connectés avec nous
Pascal Dupraz "L’arbitre a été nul à chier et a permis à Barcelone de gagner contre le PSG"

Autour du PSG

Pascal Dupraz “L’arbitre a été nul à chier et a permis à Barcelone de gagner contre le PSG”

Éliminé en 8e de finale de Ligue des Champions suite à la claque reçue à Barcelone le 8 mars dernier sur le score de 6 buts à 1, le Paris Saint Germain a fait l’objet de nombreuses critiques et moqueries sur les réseaux sociaux ainsi que dans la presse française. L’entraîneur du Toulouse FC Pascal Dupraz, est alors revenu sur L’Equipe TV sur cette défaite et a vivement critiqué l’arbitre du match.

J’avais dit après la défaite du PSG qu’en France on se nourrit du malheur des autre. Barcelone a une chance incroyable. L’arbitre a été nul à chier et a permis à Barcelone de gagner contre le PSG. On peut me trouver toutes les explications, mais celle-ci semble rationnelle.”

Difficile de contredire l’entraîneur du Toulouse Football Club sur ce point. Aussitôt le match terminé la France s’est empressée de critiquer et de se moquer du PSG et s’est clairement réjouie de se chute. Le journal l’Equipe n’a jamais montré son soutien au club de la capitale, que ce soit avant ou après le match.

Un arbitrage qui n’est pas étranger à cette défaite…

En ce qui concerne l’arbitrage encore une fois le technicien Toulousain semble avoir raison. L’arbitre du match a fait un nombre incalculable d’erreurs en faveur du FC Barcelone qui ont permis la qualification du club Catalan en quart de finale.

Dès la 2e minute de jeu, le 1er but aurait dû être refusé pour un hors-jeu de Luis Suarez au début de l’action. Ensuite à la 13e minute, Javier Mascherano (défenseur central Argentin) en taclant un centre en retrait de Julian Draxler (milieu de 23 ans) dévie le ballon en corner du bras, là encore une fois l’arbitre ne siffle rien et accorde le corner au PSG…

 A la 42e minute, Gérard Piqué déjà averti, commet une faute sur Edinson Cavani (attaquant de 30 ans) et casse le contre du PSG. Ce qui mérite un avertissement. Cependant, Deniz Aytekin ne sortira pas le deuxième carton jaune synonyme d’expulsion pour le défenseur.

La seule fois où la décision de l’arbitre peut être discutable ou peut lui être accordée c’est le pénalty accordé à l’attaquant Brésilien Neymar alors que Thomas Meunier (latéral droit de 25 ans) glisse, le Brésilien se heurte à lui et trébuche… L’arbitre accordera alors le pénalty au Barça à la 50e minute

Les erreurs commencent déjà à être nombreuses quand Neymar ne sera pas sanctionné alors qu’il donne un coup par derrière à Marquinhos qui aurait être sanctionner d’un carton rouge. Encore une fois rien ne sera sifflé par Deniz Aytekin. Et il ne sifflera toujours rien pour le PSG quand à la 84e minute, Angel Di Maria (milieu de 29 ans) s’échappe et se retrouve face à Marc-André Ter Stegen et qu’avant de frapper Mascherano le tacle par derrière, sa frappe passant alors à côté du cadre. On peut dire qu’il aurait pu faire la passe à Cavani qui était sur le côté c’est vrai mais la faute était bien réelle et le pénalty aurait dû être accordé au PSG.

Enfin à la 91e minute, l’une des erreurs d’arbitrage qui fait le plus débat, c’est l’énorme simulation de Luis Suarez dans la surface, alors que Marquinhos (défenseur de 23 ans) ne l’a pas touché. Suarez tombe dans la surface et obtient un pénalty scandaleux qui relancera complètement le FC Barcelone qui se qualifiera par la suite.

… Mais les hommes d’Unai Emery ne se sont pas beaucoup aidés non plus.

Alors oui Pascal Dupraz a raison l’arbitre du match a été catastrophique et aucune de ses décisions n’a été en faveur du PSG et a énormément contribué à la qualification de Barcelone. Mais au regard de la prestation du club Parisien le 8 mars dernier, difficile de dire que l’équipe coachée par Unai Emery n’aurait pas perdu ce match. Certainement pas assez pour être éliminée, mais c’est tout de même une mauvaise performance. Le club de la capitale devra se racheter la saison prochaine et proposer autre chose que ce qu’il a montré au Camp Nou.

Cette année le PSG n’a pas du tout été soutenu par la France que ça soit par les médias ou les amateurs de foot, contrairement à l’AS Monaco. Pascal Dupraz s’est révélé comme l’un des seuls soutiens du PSG suite à l’élimination du club de la capitale en Ligue des Champions. Il aurait été appréciable que la presse aussi soutienne le club plutôt que de l’enfoncer comme elle l’a fait.

Une chose est sûre, le club Parisien aura une revanche à prendre la saison prochaine que ce soit en France ou en Ligue des Champions.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG