Autour du PSG

Riolo: «Brillant, parfois aussi exaspérant»

Publie le 12/09/2011 a 11:24



  • « Comment envisager autre chose qu’une victoire du PSG devant Brest ? Cette question, Paris va se la poser avant pratiquement 80% de ses matches en L1. Mais être à chaque fois favori, nécessite de savoir vivre avec ce statut. Cela demande tout d’abord de ne pas faire n’importe quoi, de ne pas croire qu’enchaîner les gestes qui font faire des grands « haaa » au public soit suffisant pour gagner un match. Cela conduit en effet à la suffisance. Pendant la première période, c’est l’impression que Paris a donné. Individuellement, la technique est évidemment là, mais au service d’un jeu collectif peu inspiré. Exploitant les failles d’une équipe trop pressée, Brest parvient même à mettre plusieurs fois le feu devant Sirigu. Une fois de plus dans ce début de saison, force est de constater que le jeu parisien est surtout fait de fulgurances. Menez + Pastore (auteur d’un geste « masterclass) vont faire basculer un match qui pouvait mal tourner. Brillant, parfois aussi exaspérant, ce PSG dégage un fumet appétissant. Le véritable goût du plat reste, néanmoins, toujours un mystère. A Brest, j’aimerais mentionner la prestation de Culma que j’ai trouvé très bon. »

    Publie le 12/09/2011 a 11:24

    Riolo: «Brillant, parfois aussi exaspérant»

    « Comment envisager autre chose qu’une victoire du PSG devant Brest ? Cette question, Paris va se la poser avant pratiquement 80% de ses matches en L1. Mais être à chaque fois favori, nécessite de savoir vivre avec ce statut. Cela demande tout d’abord de ne pas faire n’importe quoi, de ne pas croire qu’enchaîner les gestes qui font faire des grands « haaa » au public soit suffisant pour gagner un match. Cela conduit en effet à la suffisance. Pendant la première période, c’est l’impression que Paris a donné. Individuellement, la technique est évidemment là, mais au service d’un jeu collectif peu inspiré. Exploitant les failles d’une équipe trop pressée, Brest parvient même à mettre plusieurs fois le feu devant Sirigu. Une fois de plus dans ce début de saison, force est de constater que le jeu parisien est surtout fait de fulgurances. Menez + Pastore (auteur d’un geste « masterclass) vont faire basculer un match qui pouvait mal tourner. Brillant, parfois aussi exaspérant, ce PSG dégage un fumet appétissant. Le véritable goût du plat reste, néanmoins, toujours un mystère. A Brest, j’aimerais mentionner la prestation de Culma que j’ai trouvé très bon. »




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Cyril

      ferme ta gueule riolo on a gagné a chaque fois tu rage comme porc dès qu’on gagne au pire ferme ta gueule et va parlé de d’autre équipe parceque la ….’

    • trop de talk show sur le foot , il vaut bien allumer des polémiques pour faire vendre….

    • iceteamax

      ce sont les envolées lyriques de riolo qui sont exaspérantes
      l’ equipe qui n’a pas fait de preparation  au complet  avec des joueurs arrivés sur le tard,avec une treve  qui a eloignée 10 internationaux du groupe pendant 9 jours,avec quasiment 6 joueurs majeurs bléssés,
      il s’etonne qu’elle ne domine pas de la tete et des epaules chaque match et que ça manque d’automatisme.
      mais quel guignol !!!

    • Fleostyl

      toujour la critique mes il falais prendre les trois poind, le travail es fais voila allé paris

      • redeviens magic nene

        clair,c’est bizarre mais personne ne parle de l’om de 17ème et de son gardien passoire mandanda,paris est comme lyon,on joue pas très bien mais on prend des points

        • SisiCparis

           sauf que lyon n’a pas joué rennes, toulouse et lorient.
          c’est sur que nice, ajaccio, dijon et brest, s’il gagnait pas ce serait quand meme dommage pour eux, apres montpellier je dit pas.

          • redeviens magic nene

            avec evian et nice,on a un calendrier facile,quand on va jouer à montpellier et vs lyon au parc on en sera plus

            • SisiCparis

               deja la saison derniere lyon n’a pris qu’un point contre nous, si edel n’avait pas fait sa fameuse boulette c’etait un point(é) contre nous, vu l’effectif qu’on a, les coups d’accelerateur qu’on d’un coup et le jeu de lyon qui galere pour battre les promus, je pense qu’il n’y aura pas trops de soucis, mais bon, avec paris je me mefie quand meme.
              ALLEZ PARIS!!!

            • redeviens magic nene

              edel j’ai pas oublié mais si sessegnon met pas le ballon à coté seul devant le but on gagne aussi à gerlland

        • CHAD 75

          On s’en fout de Mandanda, l’O.M. et L’O.L. … Quant à l’analyse de Riolo, elle est de bon sens… Perso, je viens au stade pour voir un collectif ET des gestes individuels des joueurs de « classe », comme Nénê, Pastore ou Menez… et d’autres… Le spectacle des talonnades, ciseaux, ailes de pigeons et je ne sais quelles chinoiseries fait partie de la soirée et si au bout il y a les 3 points, on est aux anges… Maintenant, si, en plus, il y a un collectif huilé comme un moteur de Ferrari, alors… 

          • redeviens magic nene

            moi je vais au parc pour supporter mon équipe bonne ou mauvaise,paris sera toujours mon club,après si on joue bien,qu’on fait le spectacle je suis pas contre bien sur

            sinon on s’en fout pas des autres clubs,moi perso le  psg c’est mon club mais ça m’empeche pas de regarder les matches de nos concurrents,adversaires

    • Gargantua75

      Cyril Lignac a parlé :-)

    • Nicolange02100

      rigolo va lol

    • Ginodos

      j’ai le même sentiment, j’ai vu Brest jouer simplement avec des passes « classiques » face à un PSG qui enchaînait des talonnades, des louches, des coups du foulard (Ménez) alors qu’il y a 0-0.

      Le PSG a complexifié son jeu, dommage…

      • nicogane

        J’approuve

      • redeviens magic nene

        on va pas se plaindre d’avoir du spectacle au parc quand meme

        • Salut, t as vu du spectacle hier au Parc ?

          • redeviens magic nene

            non non mais le but de pastore,les talonnades de pastore ou percées de menez,la byciclette manquée de pastore c’est bon pour le spectacle,j’aime les joueurs qui tentent des choses difficiles

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Meunier "La Ligue des Champions ? Pour moi, ce n'est pas encore notre moment"

    Meunier « La Ligue des Champions ? Pour moi, ce n’est pas encore notre moment »

    Club

    Lors d’un entretien accordé au journal Goal, Thomas Meunier, arrière droit de 25 ans du Paris ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Pep Segura «Verratti? C’est un joueur du PSG. A partir de là, comme c’est le mercato, il y a des possibilités»"
    3 days ago
    Thomasa publié un new post."La chaîne l'équipe donne des chiffres pour le salaire de Dani Alves"
    13 days ago

    Actualité Féminine

    Patrice Lair Si j'étais parti du PSG, j'aurais été une petite pourriture

    Patrice Lair « Si j’étais parti du PSG, j’aurais été une petite pourriture »

    Actu Féminin

    Patrice Lair, entraîneur du Paris Saint-Germain, s’est confié auprès du Parisien. Celui qui est arrivé l’été dernier a ...

    Vidéos PSG

    Riolo: «Brillant, parfois aussi exaspérant»

    <Autour du PSG , Interviews

    « Comment envisager autre chose qu’une victoire du PSG devant Brest ? Cette question, Paris va se la poser avant pratiquement 80% de ses matches en L1. Mais être à chaque fois favori, nécessite de savoir vivre avec ce statut. Cela demande tout d’abord de ne pas faire n’importe quoi, de ne pas croire qu’enchaîner les gestes qui font faire des grands « haaa » au public soit suffisant pour gagner un match. Cela conduit en effet à la suffisance. Pendant la première période, c’est l’impression que Paris a donné. Individuellement, la technique est évidemment là, mais au service d’un jeu collectif peu inspiré. Exploitant les failles d’une équipe trop pressée, Brest parvient même à mettre plusieurs fois le feu devant Sirigu. Une fois de plus dans ce début de saison, force est de constater que le jeu parisien est surtout fait de fulgurances. Menez + Pastore (auteur d’un geste « masterclass) vont faire basculer un match qui pouvait mal tourner. Brillant, parfois aussi exaspérant, ce PSG dégage un fumet appétissant. Le véritable goût du plat reste, néanmoins, toujours un mystère. A Brest, j’aimerais mentionner la prestation de Culma que j’ai trouvé très bon. »

    By
    @
    OTER ?>