Restez connectés avec nous
Riolo explique que la clef pour le PSG c'est "utiliser au mieux Neymar et Mbappé"

Autour du PSG

Riolo explique que la clef pour le PSG c’est « utiliser au mieux Neymar et Mbappé »

Daniel Riolo était au micro de L’After Foot sur RMC Sport dimanche soir et est donc notamment revenu sur la victoire du Paris Saint-Germain contre l’OGC Nice dans le cadre de la 4e journée de Ligue 1 (0-3, retrouvez le résumé ici). Le journaliste du média sportif a souligné que Paris avait été bon, avec l’impressionnant Kylian Mbappé (attaquant de 21 ans). Lequel amène à trouver une solution dans le jeu, puisque Neymar (attaquant de 28 ans) et Marco Verratti (milieu de 27 ans) ne seraient pas dans le même rythme.

Verratti et Neymar pas compatibles avec Mbappé ?

« Mbappé est l’homme clef du match. Il a broyé le pauvre Atal, même si j’aime beaucoup ce gamin, là, il l’a broyé en deux. Le PSG a été bon à peu près partout et a bien maîtrisé sa rencontre. La question qui se pose maintenant est de savoir de quelle façon utiliser au mieux Neymar et Mbappé quand ils seront tous les deux là.

Mbappé a besoin que ça joue vite. Si tu veux l’utiliser, tu ne peux pas avoir Verratti qui fait cinquante touches de balle avant de la donner, et tu ne peux pas avoir Neymar qui en fait 150, deux dribbles et deux sombreros avant de la donner. Ce n’est pas possible. Ou alors tu n’exploites pas le jeu de Mbappé. Neymar peut aussi jouer vite, oui, mais quand il le veut ! »

On peut accorder à Riolo qu’il est dommage pour une équipe de ne pas utiliser au maximum la vivacité de Mbappé. Mais le reste vient surtout d’une grande exagération. On a tout d’abord le sentiment que le jeune attaquant français ne fait que du jeu rapide, alors qu’il a aussi des moments où il garde le ballon. Ensuite, faire quelques touches de balle n’est pas toujours négatif. Cela permettre, avec un bon dribble et un bon timing, de trouver des ouvertures. Il peut aussi s’agir de l’attente d’un appel. Avec Mbappé, il y a souvent moins à attendre, car il tente beaucoup et dispose d’une accélération fulgurante.

Insinuer qu’il pourrait être gêné par Verratti et Neymar, deux passeurs extrêmement doués, est presque risible. Surtout quand on connaît la connexion entre les deux attaquants. Mais on sait que Riolo aime critiquer l’Italien dès qu’il le peut. Et il a ajouté Neymar, dont l’image n’est pas au mieux dernièrement.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast à propos de Nice/PSG : Une victoire 0-3 satisfaisante, mais flatteuse ?

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG