Restez connectés avec nous
Riolo rappelle que le PSG a besoin d'un effectif étoffé et trouve "dingue d'entendre des commentaires définitifs"

Autour du PSG

Riolo rappelle que le PSG a besoin d’un effectif étoffé et trouve « dingue d’entendre des commentaires définitifs »

Être engagé sur tous les tableaux possibles signifie beaucoup de matchs à venir pour le Paris Saint-Germain. Et qui dit beaucoup de matchs, dit également besoin d’un effectif conséquent, ce qu’il n’a pas toujours eu par le passé. Avec un vestiaire renforcé intelligemment cet été par le directeur sportif Leonardo, le PSG semble enfin armé pour regarder la suite de la saison sereinement. Et comme l’a souligné Daniel Riolo, journaliste sportif, sur RMC Sport, le club parisien n’a pas été épargné par les blessures et aura besoin de tout le monde. Sans oublier de réclamer certaines têtes en cas de nouvel échec dans son parcours européen.

« Draxler a aussi son mot à dire. Avec tout ce que le PSG a pu vivre ces dernières années, je trouve dingue d’entendre des commentaires définitifs sur ce qui peut se passer.

Riolo « Tout va très vite ! »

Il y a eu tellement d’absences…Et vous dites qu’un joueur ou un autre ne jouera plus ? Il n’y a rien de prévisible avec le PSG. Début septembre, Gueye était le totem du PSG et on l’a très peu vu ensuite. Tout va très vite ! »

« La fortune est capricieuse, et n’est constante que dans son inconstance. » Autrement dit, on peut être acclamé un jour et être crucifié une semaine plus tard, telle est notre société et le football n’échappe pas à cette règle. Du moins c’est le cas de beaucoup de médias, toujours prompts à crier haro sur le baudet après ou avant de chanter les louanges de tel ou tel joueur. Le PSG ne pourra aller loin qu’avec des joueurs remplaçants qui pourraient être titulaires dans 99% des autres clubs, comme c’est le cas pour les plus grandes écuries européennes. Mais il est vrai que les observateurs français ne sont pas ou peu habitués à voir dans leurs propres rangs un club capable de rivaliser avec les plus grands. Et par conséquent ce dont un tel club a besoin pour y arriver.

Riolo « attendre la fin de saison pour faire le bilan. »

« Là, l’effectif il ne faut plus le toucher et attendre la fin de saison pour faire le bilan. Mais si tu sors dès les 8es, il faut plusieurs départs, comme Thiago Silva ou Verratti, car cela voudrait dire que c’est bien de leur faute. »

Hormis une très belle affaire à saisir, le PSG ne devrait pas être très actif pendant ce mercato hivernal, Thomas Tuchel ayant enfin trouvé un équilibre au sein de son équipe et ce quels que soient les titulaires au début du match. Si le PSG se rapproche de son objectif principal, il est clair qu’il faudra prolonger le capitaine pour lui permettre de terminer sa carrière européenne à Paris. Un nouvel échec ne signifierait pas nécessairement la fin de son aventure mais devrait au minimum remettre en question son capitanat. Car en cas de départ, qui est au moins aussi fort qu’O Monstro et sera capable de le remplacer ? Quant à Marco Verratti, on comprend mal qu’il soit cité dans les joueurs devant partir en cas d’échec tant il a été un des rares à essayer de créer lors des derniers naufrages européens.

Riolo « il y a certains joueurs pour qui Paris pourrait écouter une offre. »

« Après, il y a certains joueurs pour qui Paris pourrait écouter une offre. Comme Kehrer, Kurzawa ou Choupo-Moting. Kurzawa a encore eu du mal contre un club de R1, alors que Choupo a des ratés inquiétants dans sa gestuelle. »

Tous les joueurs du PSG n’ont pas les qualités techniques d’un Neymar ou d’un Kylian Mbappé, mais jusqu’à présent ils ont presque tous été utiles à l’équipe. Le vrai bémol actuel est le latéral français, loin de son football et de ses qualités et semble ne plus avoir l’envie ou la capacité de rehausser son niveau.

Pour « Mr Choupo », oui il a des ratés mais il est quand même l’auteur de 5 buts et 1 passe décisive en 554 minutes (1 action décisive toutes les 92 minutes, une moyenne plutôt honorable). Au classement des buteurs du PSG, il est à égalité avec Edinson Cavani et juste derrière Pablo Sarabia (6 buts). Quant à Thilo Kehrer, s’il s’est montré coupable de quelques largesses, il mérite d’avoir une seconde chance et de montrer ses capacités. De toute façon, les comptes seront faits en fin d’année, pas au milieu. Et en attendant, le PSG aura besoin de tout le monde.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG