Restez connectés avec nous
Anciens - Cayzac: Aulas, le "chasseur de têtes"

Autour du PSG

Riolo un peu largué après Dijon-PSG

En allant chercher une victoire en toute fin de match à Dijon, le PSG a encore prouvé qu’il était doté d’une incroyable force mentale. Daniel Riolo en est conscient mais beaucoup de choses semblent avoir échappées au journaliste sportif.

« Les grands coachs ont de la chance ou savent la provoquer ou mieux, réduisent l’incertitude. Je n’ai pas bien compris le coaching d’Ancelotti une fois le PSG à 10, je n’ai pas plus compris comment Tiené peut marquer en position de 9 et encore moins comment Paris peut être aussi fébrile sur coups de pied arrêtés. Mais au final, le PSG a remporté à Dijon le genre de succès qui font les champions. A la dernière minute, Gameiro a donc offert à son club une victoire qui aurait dû se dessiner bien plus tôt. Car, oui le PSG peut marquer à tout moment grâce à ses talentueux joueurs offensifs, mais avait-il besoin de ce miracle ? Sans ce carton rouge de Sissoko, sans cette maîtrise très aléatoire et sans les nombreuses occasions pas converties, le PSG n’aurait pas eu besoin de ce trop plein d’émotions. Paradoxalement pourtant, ce genre de match forge le mental d’un groupe », a analysé Riolo sur son blog.

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG