Restez connectés avec nous
Rothen raconte qu'il peut être très difficile de se remettre de la finale de LDC perdue
©IconSport

Anciens

Rothen raconte qu’il peut être très difficile de se remettre de la finale de LDC perdue

Jérôme Rothen, notamment milieu du Paris Saint-Germain de 2004 à 2010, désormais consultant, est revenu sur la finale de Ligue des Champions perdue du club de la capitale face au Bayern Munich (0-1). Sur les ondes de RMC, ce dernier a notamment expliqué qu’il est compliqué de le voir comme une expérience à utiliser en évoquant sa propre expérience. En effet, l’ancien parisien s’est incliné en finale de LDC face au FC Porto (0-3) en 2004 avec l’AS Monaco.

« Une finale de Ligue des Champions, c’est tellement le summum. Tout le monde est à la recherche de ça. Quand tu es un passionné de football, déjà gamin, quand tu es joueur professionnel, tu rêves de deux choses : d’être sur le toit de l’Europe et de représenter ton pays en équipe nationale. Moi, pour parler de mon expérience personnelle avec Monaco en 2004, on ne s’attendait pas à jouer la finale.

Rothen « ’elle ne m’a servi à rien du tout. »

Et quand tu perds en finale, 1-0 ou 3-0 c’est la même chose. A la fin, c’est un abattement terrible. On a beau te dire qu’il faut capitaliser sur cette défaite… Personnellement, je ne l’ai jamais revu après la Ligue des Champions. Et, au final, cette défaite en finale m’a fait tellement mal qu’elle ne m’a servi à rien du tout. »

En 2004, l’AS Monaco a un projet solide, mais sans doute moins que celui du PSG. Son arrivée en finale n’était donc pas forcément prévu et lors des saisons qui ont suivi, l’investissement n’a pas été fait pour garder un effectif de très haut niveau. Aujourd’hui, au PSG, le principal objectif est de remporter cette Ligue des Champions. Atteindre la finale est une bonne chose, mais c’était une étape bien plus envisagée dans le projet, même s’il y a eu là un grand bond après 3 revers en 8e de finale.

Au sein de l’effectif parisien, plusieurs joueurs ont remporté la Ligue des Champions et aussi connu des échecs dans cette compétition, c’est aussi ce qui fait la différence. Certes, cette défaite en finale fait énormément de mal, mais cette équipe parisienne est programmée chaque année pour atteindre ce niveau. Nul doute que durant ce mercato, cette équipe va renforcer ses quelques points faibles afin de garder les mêmes bases solides. Tout cela en essayant d’avoir une équipe complète à tous les niveaux. Ce qui doit lui permettre d’avoir encore les armes pour retenter sa chance, avec plus de confiance et d’expérience. Même s’il n’y aura jamais rien de simple. Mais si Rothen n’a pas pu utiliser sa finale pour grandir, cela reste finalement son cas particulier et ne s’applique pas forcément à d’autres équipes. Surtout qu’il a changé de club après sa défaite.

Retrouvez ci-dessous notre podcast à propos de la finale de la Ligue des Champions du PSG contre le Bayern Munich 

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens