Restez connectés avec nous
Roxana Maracineanu répond aux possibles recours en Ligue 1 "Tout le monde doit savoir prendre ses pertes"
©IconSport

Autour du PSG

Roxana Maracineanu répond aux possibles recours en Ligue 1 « Tout le monde doit savoir prendre ses pertes »

A peine la Ligue de Football Professionnel avait officialisé l’arrêt définitif de la saison 2019-2020 avec un classement fixé avec un quotient que des clubs (Toulouse, Amiens, Lyon et Lille) ont fait part de leur mécontentement et de la possibilité d’action des recours pour protester. Au micro de RMC, Roxana Maracineanu, la ministre des Sports, a été invitée à réagir.

« Un loi pour éviter les recours ?

On ne pourra pas les éviter, même par la loi. Le mouvement sportif est autonome. C’est valable pour le sport professionnel comme amateur. Dans cette situation, il y a des contents et des mécontents. C’est le cas dans tous les sports. Ce que nous faisons, c’est renforcer les décisions des fédérations pour qu’elles puissent changer leurs règlements en cours d’année. Sur le fond, cela ne va pas sécuriser les décisions des fédérations. J’en appelle à la solidarité et la responsabilité de chacun.

Maracineanu « Il faut réfléchir à l’avenir. »

Tout le monde doit savoir prendre ses pertes. Il peut y avoir des retours, quelqu’un pouvait penser pour son ego, son prestige ou des raisons financières accéder à des choses et on peut en discuter. Mais ce n’est pas le plus important maintenant. Il faut réfléchir à l’avenir, à la sortir du confinement, à la façon de reformer les équipes. Il faut retrouver ses esprits. (…) Aujourd’hui, il n’y a plus d’urgence pour ce qui est des tests. On a gagné du temps pour ne pas exposer nos sportifs. »

Comme du côté de la Ligue de Football Professionnel, la ministre des Sports n’affiche donc pas la moindre inquiétude face à ces protestations, qui étaient prévisibles. Il est impossible que tout le monde soit satisfait dans une telle situation. Le but était de faire ce qu’il y a de mieux et le plus juste possible pour l’ensemble du football français. On se doute que la LFP et le ministère sont prêts à expliquer leurs choix et à répondre aux tentatives de certains clubs. Lesquels feraient mieux, comme le souligne Roxana Maracineanu, de se concentrer sur la solidarité et la suite afin de permettre au football français de mieux rebondir le mieux possible face à la crise affrontée.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG