Restez connectés avec nous
Sagnol voit le transfert d'Icardi comme la preuve "qu'il n'y aura pas de baisse dans la folie"
©IconSport

Autour du PSG

Sagnol voit le transfert d’Icardi comme la preuve « qu’il n’y aura pas de baisse dans la folie »

Willy Sagnol, ancien droit du Bayern Munich (2000-2008) et de l’Equipe de France (58 sélections) notamment qui a aussi été entraîneur des Girondins de Bordeaux (2014-2016) et est aujourd’hui consultant sportif, a évoqué au micro de RMC Sport le transfert définitif de Mauro Icardi au Paris Saint-Germain avec un rabais d’environ 10 millions d’euros sur l’option d’achat prévue (70 millions d’euros) il y a un an lors de son prêt en provenance de l’Inter Milan (propos tenus avant l’annonce officielle).

C’est une bonne chose que Mauro Icardi reste au PSG, il a montré qu’il savait marquer des buts même si on aimerait qu’il soit parfois plus dynamique dans le jeu. Là on est proche des 60M€, l’option d’achat était à 70M€, c’est quasiment pareil… on ne va pas faire la fine bouche à 10M€ près. Et puis il y a son salaire à 10M€ par an… 

Sagnol « C’est déjà fini ! »

Cela montre à tous les naïfs, à tous les nostalgiques de l’ancien football, qui pensaient que la crise ferait revenir à des niveaux de transfert moins élevés que c’est fini ! C’est déjà fini ! Si Mauro Icardi Icardi vaut 60 millions d’euros, Agüero vaut 100 millions, Kylian Mbappé 220 millions et Neymar 250 millions. C’est déjà fini, on voit qu’il n’y aura pas de baisse dans la folie des transferts et des salaires. »

Des propos particulièrement surprenants, même si on est d’accord sur l’idée que le football ne veut pas complètement changer à cause de la crise. Laquelle vient de l’extérieur et a causé de grands problèmes à tous les secteurs, peu importe le modèle. Il n’y a pas de quoi tout remettre en question. Les clubs voudront toujours la meilleure équipe possible et l’argent sera un élément pour convaincre clubs et joueurs. C’est ainsi.

Cependant, cette négociation du PSG ne prouve rien du tout. Il y a un peu plus d’un an, Icardi était estimé à 100 millions d’euros environ. Ce sont d’abord ses tensions avec l’Inter Milan qui ont baissé son prix, puis la crise due à l’épidémie du coronavirus. Si Paris a négocié, ce n’est pas pour rien. Et 10 millions d’euros, même pour le PSG, c’est une somme considérable. Il y a une baisse non-négligeable du prix de l’Argentin dans cette négociation. Signe du talent de négociateur du directeur sportif Leonardo et du fait que les clubs ont particulièrement besoin de faire attention cet été, mais pas du retour des folies des transferts.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG