Restez connectés avec nous

Club

Ancelotti : « Ils font tous un bon travail »

Après la folle victoire du PSG face à Dijon, grâce à un but de Gameiro dans les ultimes secondes de la rencontre, Carlo Ancelotti avait évidemment le sourire au moment de se présenter devant la presse.

L’entraîneur parisien sait que son équipe a réussi à prendre trois points très importants et félicite ses joueurs, qui ont été héroïques après l’expulsion de Sissoko. « C’est un succès important car nous avons gagné en étant réduits à dix et en marquant à l’ultime minute. C’était des conditions difficiles. En première période, nous avons bien joué même si nous n’avons pas marqué. Après l’exclusion de Sissoko, c’est devenu évidemment plus difficile. Nous avons changé la position de Javier Pastore pour une organisation plus défensive. Mentalement, l’équipe a été à la hauteur et nous avons mérité de gagner ce match. Nous sommes assurés de rester en tête du Championnat, s’est satisfait Ancelotti, qui a trouvé très sévère l’expulsion de Sissoko. Momo a réalisé un tacle dur mais je pense que son pied était sur le ballon. Un avertissement aurait peut-être été mieux. L’arbitre a décidé de l’exclure. Je suis allé dans le vestiaire à la mi-temps pour connaître son explication et il m’a répondu que le geste était dangereux. C’est la raison pour laquelle il lui a adressé un carton rouge. Jouer à dix contre onze n’est jamais facile. Dijon a joué avec intensité la seconde période et nous avons eu des difficultés. Mais le résultat est justifié.»

En tout cas, le PSG a montré que tous ses joueurs étaient impliqués à 100%, y compris ceux qui n’ont pas forcément été titulaires dernièrement comme Gameiro et Tiéné, buteurs dimanche soir. « Tous les joueurs sont motivés et même ceux qui n’ont pas trop de temps de jeu. Quand ils montent sur le terrain, ils font tous un bon travail. Tout le monde est bien et l’ambiance est bonne actuellement dans l’effectif, a confié le technicien italien, auteur d’un coaching très efficace en faisant rentrer Gameiro en toute fin de match alors que Dijon poussait sur le but de Sirigu. Marquer à la dernière minute n’est pas facile. Je voulais utiliser les qualités de Gameiro dans le mouvement en profondeur et je pense qu’il était prêt pour marquer.»

Derniers articles

Autres articles présents dans Club