Restez connectés avec nous
Ancelotti pense que le PSG peut gagner la LDC, Zlatan Ibrahimovic "est un phénomène"

Club

Ancelotti : « La clé, c’était l’équilibre de l’équipe »

Présent en conférence de presse ce samedi en fin d’après-midi, Carlo Ancelotti s’est exprimé sur le rendez-vous de demain face à Lille.

Malgré les difficultés rencontrées cette saison par les Lillois, l’entraîneur du PSG s’attend à un match compliqué. Il compte sur les progrès effectués dans le jeu par son équipe pour l’emporter au Parc des Princes. « Lille n’a pas fait un bon début de saison et a rencontré des difficultés en Ligue des Champions. Mais c’est une bonne équipe avec de très bons joueurs et une bonne qualité de jeu. Lille reste pour moi une des meilleures équipes de Ligue 1. Lille parle d’exploit au Parc ? C’est normal qu’ils rêvent de venir gagner ici, c’est le cas de toutes les équipes. Nous le comprenons et nous devons nous tenir prêts pour faire un bon match et gagner. Tous les matches sont difficiles, on l’a vu contre Ajaccio. C’est plus facile de gagner en produisant du beau football et en mettant de l’intensité. Ces derniers mois, notre jeu a changé, on joue plus vite et on utilise toute la largeur du terrain en attaque, c’est donc plus facile. Le jeu de l’équipe ne change pas avec Ibrahimovic. Quand il est là, on joue souvent sur lui car il recule souvent sur le terrain mais le travail des autres joueurs reste le même, a expliqué le technicien italien, avant d’annoncer les titularisations de l’attaquant suédois et de Thiago Motta, de retour de suspension. Ibrahimovic va jouer demain. Thiago Motta ? C’est un joueur important mais Matuidi, Verratti et Chantôme ont été très bons contre Toulouse. Motta est très important pour nous, il a beaucoup de personnalité et d’expérience. Son retour est une bonne chose pour l’équipe. Il va jouer demain. Lucas ? C’est un joueur technique avec beaucoup d’habilité mais ce n’est pas sûr qu’il joue. Il ira parfois sur le banc. Il a bien commencé, je pense qu’il va s’améliorer, mais il doit comprendre sa position défensivement. Contre Bordeaux, j’ai déplacé Ménez sur un côté et positionné Lucas dans l’axe car Ménez pouvait contrer Trémoulinas.»

Demain soir, face à Lille, Salvatore Sirigu battra le record de Bernard Lama s’il n’encaisse pas de buts durant les 12 premières minutes. Une statistique qui n’intéresse par Carlo Ancelotti, concentré sur la force collective de son équipe. « Le record n’est pas important. L’important, c’est la solidité défensive de l’équipe. Tous les joueurs travaillent ensemble pour défendre. C’est une bonne performance pour Sirigu mais l’important est de gagner et de marquer un but de plus que l’adversaire. Je ne suis pas intéressé par les records, et je pense que Sirigu non plus. Si tu as une bonne défense, solide, c’est plus facile de gagner. Pourtant, on joue avec beaucoup d’attaquants et les latéraux montent souvent. Mais l’équilibre de l’équipe est bon. Je l’ai dit plusieurs fois, l’équipe est la chose la plus importante pour une équipe. Les attaquants font plus de sacrifices maintenant qu’en début de saison. C’était la clé », a analysé le coach parisien, avant d’indiquer que Camara et Gameiro « devraient être de retour » pour le match face à Toulouse, la semaine prochaine, et que Thiago Silva « sera prêt pour la rencontre de Ligue des Champions face à Valence ».

Enfin, Carletto a évoqué la course au titre avec les deux plus grands rivaux du PSG, Lyon et Marseille. « Le duel contre Lyon sera important mais il ne faut pas oublier l’OM. J’ai beaucoup de respect pour ces deux équipes, elles font une bonne saison. Mais je ne suis pas inquiet. Peut-être que Lyon est le Montpellier de cette saison mais le PSG n’est pas le même. La saison est encore longue. Dans quinze jours, la Ligue des Champions reprendra et cela demande beaucoup d’énergie. Tous les matches sont donc importants pour rester leader. »

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club