Restez connectés avec nous
Atalanta/PSG - Tuchel savoure la victoire "méritée" et acquis avec un "groupe"
©IconSport

Club

Atalanta/PSG – Tuchel savoure la victoire « méritée » et acquis avec un « groupe »

Malgré ses béquilles, Thomas Tuchel (46 ans), l’entraineur du Paris Saint-Germain pouvait être heureux grâce à la qualification en demi-finale de la Ligue des Champions acquise par son équipe le jour même des 50 ans du club (1-2). Avec cette victoire qui a mis longtemps à se dessiner en terre portugaise face à l’Atalanta Bergame avec deux buts dans les arrêts de jeu, le PSG rejoint donc le dernier carré en Coupe d’Europe, une première en 25 ans. L’entraineur a pu savourer et partager son plaisir au micro de RMC Sport en fin de match.

Tuchel « il n’y avait pas le sentiment que nous n’allions pas marquer. »

« Match spécial ?

Oui, c’est le 50e anniversaire du club. Un match comme ça, avec une qualification en demi-finale, on ne va pas oublier l’anniversaire.

Si j’ai douté ?

Mais oui, après 85, 88 minutes, je suis réaliste. Mais il n’y avait pas le sentiment que nous n’allions pas marquer. A la 90E minute, j’ai dit à mes assistants que si on en marquait un, on mettait le 2e tout de suite. On a fait un match très fort. Il y a une part de chance en marquant comme ça, mais c’est absolument mérité.

Tuchel « Je suis satisfait, la victoire est méritée. »

Ce que je retiens ?

On a fait un bon match. On a mérité de gagner. On a complètement contrôlé la seconde période. Physiquement, cela a été une surprise de pouvoir dominer les 20 dernières minutes. On a trouvé un bon rythme. Les remplaçants ont été exceptionnels. Ils ont retourné le match. Je suis satisfait, la victoire est méritée. Les buts sont tard. Mais c’est aussi la qualité du mental, c’est ce groupe.

Il fallait un déclic pour passer la peur ?

C’était déjà le cas contre Dortmund, alors c’est toujours le déclic (rires). Dans un match comme ça, il faut de la chance, il faut la mériter.

Choupo-Moting ?

C’était une grande occasion pour lui d’être là et j’avais confiance en lui. Il a été exceptionnel. C’est un bon joueur qui peut entrer et changer quelque chose. Il a mis le but, c’est très bien. Il a apporté avec les autres remplaçants. Il y a eu une bonne énergie. »

Avec 61% de possession, le PSG a mis de l’intensité dans cette rencontre, loin des sorties européennes les plus ratées de l’ère QSI. Si cela a été vain dans un premier temps, il a quand même dominé les débats jusqu’à l’égalisation puis la victoire dans les dernières minutes. Face à une équipe solide, surprise de la saison 2019-2020, le PSG a su faire le dos rond et attendre son heure sans jamais douter. Une nouveauté dans cette équipe qui commence vraiment à montrer toutes les forces de son collectif. Malgré beaucoup de changements, surtout au milieu de terrain, au coup d’envoi et pendant la rencontre, le club parisien a su faire valoir son rang et peut continuer la compétition.

Après ce match, on peut légitimement s’interroger et se demander si finalement Eric-Maxim Choupo-Moting ne devrait pas prolonger son contrat se terminant à la fin du mois ? Réclamé par Thomas Tuchel et recruté il y a deux ans, l’International Camerounais n’a fait que monter en puissance et a vraiment été le héros de la soirée. A tel point que Neymar lui a même remis son trophée d’homme du match ! Créateur puis buteur en 2 minutes trente, le tout moins de 15 minutes après son entrée en jeu, le Camerounais a déjoué toutes les statistiques et délivré tout un club. De quoi donner à Leonardo de quoi réfléchir ?

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club