Restez connectés avec nous
Bernat "La Ligue 1 ? Gagner un match n'est jamais facile... L'objectif est de donner le meilleur de nous même"

Club

Bernat « La Ligue 1 ? Gagner un match n’est jamais facile… L’objectif est de donner le meilleur de nous même »

Invité à donner son ressenti sur la Ligue 1 pour le site officiel du Paris Saint-Germain, Juan Bernat, arrière gauche de 25 ans, estime que rien n’est simple. L’extraordinaire début de saison de Thomas Tuchel n’est pas à négliger, et c’est ce point que souligne l’Ibère. 

« La Ligue 1 ? Il y a beaucoup d’équipes avec de très bons joueurs. Gagner un match n’est jamais facile dans ce championnat. On travaille dur pour ne pas se faire piéger. Nous savons que nous sommes attendus. Les équipes sont toujours à 100% quand ils jouent contre nous, que ce soit à domicile ou à l’extérieur. Cela rend les matches compliqués et jamais faciles. »

Ligue 1, obstacle à la Ligue des Champions ? 

L’ancien joueur du Bayern Munich est ensuite revenu sur l’idée selon laquelle le niveau du championnat hexagonal freine la progression des Parisiens en Coupe d’Europe. Une vision des choses rejetée par Bernat.

« Avoir autant d’avance en championnat négatif pour la Champions League ?C’est un débat qui est toujours présent… Parfois, quand une équipe est largement devant, elle peut perdre un peu de concentration et peut ne pas jouer à 100%, ce qui peut avoir un effet négatif.

« On ne pense qu’à nous. »

Mais nous faisons en sorte que cela ne soit pas le cas pour nous. Lors de chaque match, nous sommes concentrés sur l’objectif de gagner, et avec la manière. On ne pense qu’à nous, à notre jeu et à ce que nous souhaitons mettre en place. Nous avons tous le même objectif qui est de donner le meilleur de nous-mêmes, à chaque match et à chaque entraînement », a expliqué Bernat.

De plus en plus à l’aise au fil de ses apparitions sous la tunique francilienne, Juan Bernat commence, doucement mais sûrement, à convaincre les supporters du PSG qu’il n’est peut-être pas finalement une erreur de casting du mercato estival. Il revient ici sur un point qui est très souvent abordé : le niveau réel du championnat de France et l’impact de celui-ci sur les performances parisiennes en Ligue des Champions.

Forcément, comme Paris se balade très souvent en Ligue 1, ils ont derrière du mal à rehausser le niveau d’intensité les soirées européennes venues. Néanmoins, Bernat a raison, ce n’est pas une fatalité et si le PSG réalise des rencontres sérieuses en France, il pourrait garder une exigence qui pourrait faire la différence. Se préparer avec le championnat pour être frais lors des échéances capitales de LDC, voici un schéma que pourrait également utiliser les Parisiens. On verra comment Thomas Tuchel s’en sortira avec cette situation qui est, certainement, un peu trop mis en lumière ces derniers temps.

 

 

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club