Restez connectés avec nous

Club

Bravo en a marre des infos bidons

Mardi, le quotidien L’Equipe s’est lâché en publiant dans ses colonnes deux informations complètement éronnées, qui annonçaient l’arrivée de Claude Makelele  au poste d’entraîneur et évoquaient des propos très étranges tenus par Jérémy Ménez pendant OM-PSG.

Les différents acteurs n’ont pas attendu longtemps pour démentir fermement ces indiscrétions visiblement infondées et beaucoup d’entre nous commencent à se poser des questions sur la crédibilité et  les intentions du plus grand quotidien sportif français. Daniel Bravo, ancien joueur du PSG, fait partie de ces personnes absolument estomaquées par ces « infos » et n’a pas hésité à le faire savoir devant les caméras d’Infosport+, en commençant par évoquer le remplacement annoncé possible d’Antoine Kombouaré par Claude Makelele.

« Makelele suppléant de Kombouaré ? Je n’y crois pas du tout. Ca ne tient pas la route. Claude n’a jamais entraîné, ce qui est déjà un gros problème, ensuite il est proche d’Antoine Kombouaré donc je ne le vois pas accepter cette mission, même s’il a au-dessus de lui un homme comme Leonardo. Ils ont des liens assez particuliers donc franchement, j’y crois pas à cette rumeur. Il me semble aussi que si les Qatariens veulent changer rapidement d’entraineur, ils attendront peut-être la trêve ou alors j’y connais rien. Mettre maintenant un entraineur expérimenté, ce serait de la folie », a réagi le commentateur et consultant de Canal+, avant de donner son avis sur la discussion qui n’a finalement pas eu lieu entre André Ayew et Jérémy Ménez.

« La polémique Ayew-Ménez ? C’est bidon. Franchement, vous imaginez un joueur qui s’occupe de l’équipe adverse ? Pour moi, c’est une invention totale. C’est du n’importe quoi. C’est une énormité parce qu’avec l’adversaire, on peut se chamailler, on peut se parler, mais on ne parle pas de ce que fait l’équipe adverse. Ayant été joueur, ca n’arrive jamais. Il s’occupe de son jeu, de lui et à la limite de ce que font ses coéquipiers. C’est le dernier de ses soucis à Ayew. Ca voudrait dire que Ménez prend les gens pour des autres alors que ce n’est pas le cas. C’est malhonnête selon moi », a expliqué Daniel Bravo, visiblement scandalisé par les informations bidons qui fleurissent dans la presse depuis cet été et le rachat du club par les investisseurs qataris.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club