Club

Camara : « Ce n’est pas tous les jours facile »

Publie le 25/09/2012 a 18:30



  • Ce mardi après-midi, Zoumana Camara était l’un des invités de l’émission « Luis Attaque », sur RMC. Le défenseur parisien a évoqué la rude concurrence qui règne chez les Rouge et Bleu.

    Depuis le début de la saison, le temps de jeu de « Papus » est famélique. Mais l’ancien Stéphanois ne se plaint pas. « Il n’y a pas de statut particulier. Le groupe s’est étoffé en qualité. Il faut l’accepter et se battre. La saison est longue, il faut se tenir prêt. Avec ce PSG là, on joue sur tous les tableaux. Je retrouve un peu le même système qu’à l’Inter (Camara a joué pour l’Inter Milan lors de la saison 1998-1999, Ndlr). Djorkaeff était sur le banc alors qu’il était champion du Monde, même s’il a fini par s’imposer. Quand on a ce genre d’exemple quand on commence… », se remémore le joueur de 33 ans, pour expliquer qu’il accepte totalement le principe de très forte concurrence instauré cette année à Paris.

    Carlo Ancelotti a su faire accepter cette situation aux éléments qui ne jouent guère. « Le plus important, c’est la gestion des hommes. C’est le groupe qui est important. Certains seront à soixante matches à la fin de la saison, d’autres à trois ou quatre. Chacun aura apporté sa pierre à l’édifice. Ce n’est pas tous les jours facile. Forcément, on a envie de participer. Les entraînements sont très courts, mais aussi très intenses et rythmés. Cela nous permet de répondre présent le jour où on fait appel à nous », assure l’ancien Stéphanois, qui se trouve devant Diego Lugano dans la hiérarchie des défenseurs centraux. « Je prends déjà ça comme une reconnaissance, quand on sait qu’il est capitaine de l’Uruguay. Il y a des choix à faire. J’étais très content de rentrer contre Kiev, il s’agissait de mes premières minutes en Ligue des Champions », poursuit-il. Combien de temps pourra-t-il encore supporter cette concurrence ? « A chaque fois qu’on fera appel à moi, je répondrai présent. La saison dernière, j’étais quatrième ou cinquième dans la hiérarchie et j’ai fini par jouer », conclut Camara, qui n’a pas joué la moindre seconde en Ligue 1 depuis le début de saison.

    Publie le 25/09/2012 a 18:30

    Camara : « Ce n’est pas tous les jours facile »

    Ce mardi après-midi, Zoumana Camara était l’un des invités de l’émission « Luis Attaque », sur RMC. Le défenseur parisien a évoqué la rude concurrence qui règne chez les Rouge et Bleu.

    Depuis le début de la saison, le temps de jeu de « Papus » est famélique. Mais l’ancien Stéphanois ne se plaint pas. « Il n’y a pas de statut particulier. Le groupe s’est étoffé en qualité. Il faut l’accepter et se battre. La saison est longue, il faut se tenir prêt. Avec ce PSG là, on joue sur tous les tableaux. Je retrouve un peu le même système qu’à l’Inter (Camara a joué pour l’Inter Milan lors de la saison 1998-1999, Ndlr). Djorkaeff était sur le banc alors qu’il était champion du Monde, même s’il a fini par s’imposer. Quand on a ce genre d’exemple quand on commence… », se remémore le joueur de 33 ans, pour expliquer qu’il accepte totalement le principe de très forte concurrence instauré cette année à Paris.

    Carlo Ancelotti a su faire accepter cette situation aux éléments qui ne jouent guère. « Le plus important, c’est la gestion des hommes. C’est le groupe qui est important. Certains seront à soixante matches à la fin de la saison, d’autres à trois ou quatre. Chacun aura apporté sa pierre à l’édifice. Ce n’est pas tous les jours facile. Forcément, on a envie de participer. Les entraînements sont très courts, mais aussi très intenses et rythmés. Cela nous permet de répondre présent le jour où on fait appel à nous », assure l’ancien Stéphanois, qui se trouve devant Diego Lugano dans la hiérarchie des défenseurs centraux. « Je prends déjà ça comme une reconnaissance, quand on sait qu’il est capitaine de l’Uruguay. Il y a des choix à faire. J’étais très content de rentrer contre Kiev, il s’agissait de mes premières minutes en Ligue des Champions », poursuit-il. Combien de temps pourra-t-il encore supporter cette concurrence ? « A chaque fois qu’on fera appel à moi, je répondrai présent. La saison dernière, j’étais quatrième ou cinquième dans la hiérarchie et j’ai fini par jouer », conclut Camara, qui n’a pas joué la moindre seconde en Ligue 1 depuis le début de saison.




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • thalatta

      super mentalité, il fait partie des mecs qui resteront dans les mémoires des parisiens pour de bonnes raisons, lui, armand, ceara, et même tiéné, des joueurs qui font partie de notre histoire. Luyindula aussi depuis qu’il a mit ce but en europa league contre twente ^^

      Enfin bref, merci Papus, t’es encore présent en témoigne ton but contre le Barça :D

      • Riquelme Zz

        tiené dans l’histoire du PSG??!! et pourquoi pas pichot ou bourillon tant qu’on n’y est.

    • Jp64

      super mentalité..on aura besoin de toi et on sait que tu repondras present car tu n as jamais triché!!!!!

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Féminines - Bruno Salomon s'attend à une finale de LDC "électrique"

    Féminines – Bruno Salomon s’attend à une finale de LDC « électrique »

    Actu Féminin

    Bruno Salomon, chroniqueur sur France Bleu, s’est exprimé à propos de la finale de la Ligue des Champions ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia mis à jour un post"Kluivert sera « Normalement » toujours en place la saison prochaine"
    5 hours ago
    Flavien Casinia mis à jour un post"Kluivert sera « Normalement » toujours en place la saison prochaine"
    5 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy repartir sur une saison alors que je sais que je n'ai plus la même ferveur...Ce n'est pas moi

    Féminines – Delannoy « repartir sur une saison alors que je sais que je n’ai plus la même ferveur…Ce n’est pas moi »

    Actu Féminin

    Sabrina Delannoy, défenseure de 31 ans du Paris Saint-Germain, jouera le dernier match de sa carrière ...

    Vidéos PSG

    Camara : « Ce n’est pas tous les jours facile »

    <Club

    Ce mardi après-midi, Zoumana Camara était l’un des invités de l’émission « Luis Attaque », sur RMC. Le défenseur parisien a évoqué la rude concurrence qui règne chez les Rouge et Bleu.

    Depuis le début de la saison, le temps de jeu de « Papus » est famélique. Mais l’ancien Stéphanois ne se plaint pas. « Il n’y a pas de statut particulier. Le groupe s’est étoffé en qualité. Il faut l’accepter et se battre. La saison est longue, il faut se tenir prêt. Avec ce PSG là, on joue sur tous les tableaux. Je retrouve un peu le même système qu’à l’Inter (Camara a joué pour l’Inter Milan lors de la saison 1998-1999, Ndlr). Djorkaeff était sur le banc alors qu’il était champion du Monde, même s’il a fini par s’imposer. Quand on a ce genre d’exemple quand on commence… », se remémore le joueur de 33 ans, pour expliquer qu’il accepte totalement le principe de très forte concurrence instauré cette année à Paris.

    Carlo Ancelotti a su faire accepter cette situation aux éléments qui ne jouent guère. « Le plus important, c’est la gestion des hommes. C’est le groupe qui est important. Certains seront à soixante matches à la fin de la saison, d’autres à trois ou quatre. Chacun aura apporté sa pierre à l’édifice. Ce n’est pas tous les jours facile. Forcément, on a envie de participer. Les entraînements sont très courts, mais aussi très intenses et rythmés. Cela nous permet de répondre présent le jour où on fait appel à nous », assure l’ancien Stéphanois, qui se trouve devant Diego Lugano dans la hiérarchie des défenseurs centraux. « Je prends déjà ça comme une reconnaissance, quand on sait qu’il est capitaine de l’Uruguay. Il y a des choix à faire. J’étais très content de rentrer contre Kiev, il s’agissait de mes premières minutes en Ligue des Champions », poursuit-il. Combien de temps pourra-t-il encore supporter cette concurrence ? « A chaque fois qu’on fera appel à moi, je répondrai présent. La saison dernière, j’étais quatrième ou cinquième dans la hiérarchie et j’ai fini par jouer », conclut Camara, qui n’a pas joué la moindre seconde en Ligue 1 depuis le début de saison.

    By
    @
    OTER ?>