Adversaires

C’est parti pour la mise aux Verts !

Publie le 03/11/2012 a 09:30



  • Si le mois d’octobre rimait avec OM pour le PSG, celui de novembre sonnera stéphanois. Samedi, le club de la capitale accueille l’ASSE (17h, 11e journée de Ligue 1), pour la première des deux confrontations entre les deux clubs en l’espace de quatre semaines.

    C’est une équipe des Verts en confiance qui va se présenter au Parc des Princes. Depuis le 05 septembre dernier, les hommes de Christophe Galtier n’ont plus perdu le moindre match. Malgré son début de saison satisfaisant et son honorable cinquième place au classement, Saint-Etienne ne fait pas figure de foudre de guerre. En dominant l’équipe de la Loire, Paris accentuerait un peu plus son avance sur ses poursuivants, Toulouse, Marseille et Lyon, qui joueront tous dimanche. « Ce sera un match important pour nous, pour continuer à avoir de bonnes performances et garder la tête du classement. Saint-Étienne est une équipe qui propose du jeu, qui va joueur au foot. Ce sera un beau match », a prévenu Carlo Ancelotti vendredi soir en conférence de presse, avant de dévoiler une partie de son onze de départ.

    Un onze déjà bien dessiné

    Salvatore Sirigu,  Marco Verratti et Zlatan Ibrahimovic, ménagés mercredi en Coupe de la Ligue contre Marseille (2-0), seront sur la feuille de match, à l’instar d’Alex, qui était en phase de reprise. Touché au dos face au Phocéens, Kevin Gameiro sort du groupe. Quant à Thiago Motta et Ezequiel Lavezzi, ils ne sont toujours pas opérationnels. Armand étant laissé au repos, Maxwell conservera son poste dans le couloir gauche de la défense. Van der Wiel récupérera le droit. Ménagé il y a trois jours, Mamadou Sakho retrouvera sa place en charnière centrale, aux côtés de Thiago Silva. Dans l’entrejeu, Ancelotti alignera les hommes qu’il estime être actuellement les plus performants, à savoir le trident Chantôme-Verratti-Matuidi. Au niveau du secteur offensif, Pastore soutiendra probablement le binôme Ménez-Ibra.

    Galtier : « On a intérêt à aller les chercher »

    Remis d’une contracture aux adducteurs, Pierre-Emerick Aubameyang pourra être utilisé par Galtier. L’attaquant stéphanois, auteur de six buts cette saison, constituera sans doute l’un des principaux dangers pour les Rouge et Bleu. Jean-Pascal Mignot, qui souffrait d’une béquille à une cuisse, réintègre quant à lui le groupe des Verts. « Je veux que l’équipe joue, qu’elle soit libérée. La seule pression qu’on pourrait avoir, c’est de se dire qu’on n’a pas osé. Il faut l’évacuer. La notion de plaisir dans le jeu doit être constante. On a tout intérêt à aller les chercher. Si on se contente de défendre pour contrer, ça ne peut que mal finir », expliquait l’entraîneur de l’ASSE, à la veille du match. A l’instar de son hôte, le décuple champion de France reste sur une victoire convaincante en Coupe de la Ligue cette semaine, à Sochaux (3-0).

    Statistiques et pronostics

    En championnat, le PSG et l’ASSE se sont affrontés à 31 reprises au Parc des Princes. Généralement, les Verts réussissent plutôt bien aux Franciliens puisque ceux-ci ont remporté 64,5% des ces confrontations (vingt victoires, neuf nuls, deux défaites). La saison passée, Paris l’avait emporté 2-0 à domicile (35e journée, buts de Nene et Pastore). Bien qu’il dispute son quatrième match en l’espace de dix jours, le club de la capitale est donné largement favori par les différents sites de paris sportifs (cotes : 1,42 la victoire, 3,80 le nul et 7 la défaite). Un large succès parisien, avec la manière, comblerait tous les supporters. Nous vous conseillons de miser sur une victoire par trois (cote : 5,75) ou quatre (cote : 8) buts d’écart.

    Publie le 03/11/2012 a 09:30

    C’est parti pour la mise aux Verts !

    Si le mois d’octobre rimait avec OM pour le PSG, celui de novembre sonnera stéphanois. Samedi, le club de la capitale accueille l’ASSE (17h, 11e journée de Ligue 1), pour la première des deux confrontations entre les deux clubs en l’espace de quatre semaines.

    C’est une équipe des Verts en confiance qui va se présenter au Parc des Princes. Depuis le 05 septembre dernier, les hommes de Christophe Galtier n’ont plus perdu le moindre match. Malgré son début de saison satisfaisant et son honorable cinquième place au classement, Saint-Etienne ne fait pas figure de foudre de guerre. En dominant l’équipe de la Loire, Paris accentuerait un peu plus son avance sur ses poursuivants, Toulouse, Marseille et Lyon, qui joueront tous dimanche. « Ce sera un match important pour nous, pour continuer à avoir de bonnes performances et garder la tête du classement. Saint-Étienne est une équipe qui propose du jeu, qui va joueur au foot. Ce sera un beau match », a prévenu Carlo Ancelotti vendredi soir en conférence de presse, avant de dévoiler une partie de son onze de départ.

    Un onze déjà bien dessiné

    Salvatore Sirigu,  Marco Verratti et Zlatan Ibrahimovic, ménagés mercredi en Coupe de la Ligue contre Marseille (2-0), seront sur la feuille de match, à l’instar d’Alex, qui était en phase de reprise. Touché au dos face au Phocéens, Kevin Gameiro sort du groupe. Quant à Thiago Motta et Ezequiel Lavezzi, ils ne sont toujours pas opérationnels. Armand étant laissé au repos, Maxwell conservera son poste dans le couloir gauche de la défense. Van der Wiel récupérera le droit. Ménagé il y a trois jours, Mamadou Sakho retrouvera sa place en charnière centrale, aux côtés de Thiago Silva. Dans l’entrejeu, Ancelotti alignera les hommes qu’il estime être actuellement les plus performants, à savoir le trident Chantôme-Verratti-Matuidi. Au niveau du secteur offensif, Pastore soutiendra probablement le binôme Ménez-Ibra.

    Galtier : « On a intérêt à aller les chercher »

    Remis d’une contracture aux adducteurs, Pierre-Emerick Aubameyang pourra être utilisé par Galtier. L’attaquant stéphanois, auteur de six buts cette saison, constituera sans doute l’un des principaux dangers pour les Rouge et Bleu. Jean-Pascal Mignot, qui souffrait d’une béquille à une cuisse, réintègre quant à lui le groupe des Verts. « Je veux que l’équipe joue, qu’elle soit libérée. La seule pression qu’on pourrait avoir, c’est de se dire qu’on n’a pas osé. Il faut l’évacuer. La notion de plaisir dans le jeu doit être constante. On a tout intérêt à aller les chercher. Si on se contente de défendre pour contrer, ça ne peut que mal finir », expliquait l’entraîneur de l’ASSE, à la veille du match. A l’instar de son hôte, le décuple champion de France reste sur une victoire convaincante en Coupe de la Ligue cette semaine, à Sochaux (3-0).

    Statistiques et pronostics

    En championnat, le PSG et l’ASSE se sont affrontés à 31 reprises au Parc des Princes. Généralement, les Verts réussissent plutôt bien aux Franciliens puisque ceux-ci ont remporté 64,5% des ces confrontations (vingt victoires, neuf nuls, deux défaites). La saison passée, Paris l’avait emporté 2-0 à domicile (35e journée, buts de Nene et Pastore). Bien qu’il dispute son quatrième match en l’espace de dix jours, le club de la capitale est donné largement favori par les différents sites de paris sportifs (cotes : 1,42 la victoire, 3,80 le nul et 7 la défaite). Un large succès parisien, avec la manière, comblerait tous les supporters. Nous vous conseillons de miser sur une victoire par trois (cote : 5,75) ou quatre (cote : 8) buts d’écart.




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Benji

      3 ou 4 buts d’ecarts , vous etes serieux paristeam ?? Des qu’on aura 2buts d’ecart le PSG va ce mettre a gerer pour le match de mardi en LDC

    • Aubameyang, Silva va s’en occuper et il va pas toucher un ballon ;-)

    • Bakam_76

      1-0 me suffit largement !

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Sergio Busquets devrait finalement être disponible pour affronter le PSG

    LDC – Sergio Busquets devrait finalement être disponible pour affronter le PSG

    Adversaires

    Lors de la victoire du FC Barcelone contre Eibar dimanche (0-4, 19e journée de Liga), le ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Coralie Owczaruka mis à jour un post"FC Nantes/PSG - "Draxler, juste un coup" selon Unai Emery"
    3 days ago
    Coralie Owczaruka mis à jour un post"FC Nantes/PSG - "Draxler, juste un coup" selon Unai Emery"
    3 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair Il va falloir continuer à y croire et réagir

    Féminines – Lair « Il va falloir continuer à y croire et réagir »

    Actu Féminin

    Ce weekend, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain a concédé sa première défaite en championnat en s’inclinant ...

    Vidéos PSG

    C’est parti pour la mise aux Verts !

    <Adversaires , Club , Editos , Ligue 1 , Une

    Si le mois d’octobre rimait avec OM pour le PSG, celui de novembre sonnera stéphanois. Samedi, le club de la capitale accueille l’ASSE (17h, 11e journée de Ligue 1), pour la première des deux confrontations entre les deux clubs en l’espace de quatre semaines.

    C’est une équipe des Verts en confiance qui va se présenter au Parc des Princes. Depuis le 05 septembre dernier, les hommes de Christophe Galtier n’ont plus perdu le moindre match. Malgré son début de saison satisfaisant et son honorable cinquième place au classement, Saint-Etienne ne fait pas figure de foudre de guerre. En dominant l’équipe de la Loire, Paris accentuerait un peu plus son avance sur ses poursuivants, Toulouse, Marseille et Lyon, qui joueront tous dimanche. « Ce sera un match important pour nous, pour continuer à avoir de bonnes performances et garder la tête du classement. Saint-Étienne est une équipe qui propose du jeu, qui va joueur au foot. Ce sera un beau match », a prévenu Carlo Ancelotti vendredi soir en conférence de presse, avant de dévoiler une partie de son onze de départ.

    Un onze déjà bien dessiné

    Salvatore Sirigu,  Marco Verratti et Zlatan Ibrahimovic, ménagés mercredi en Coupe de la Ligue contre Marseille (2-0), seront sur la feuille de match, à l’instar d’Alex, qui était en phase de reprise. Touché au dos face au Phocéens, Kevin Gameiro sort du groupe. Quant à Thiago Motta et Ezequiel Lavezzi, ils ne sont toujours pas opérationnels. Armand étant laissé au repos, Maxwell conservera son poste dans le couloir gauche de la défense. Van der Wiel récupérera le droit. Ménagé il y a trois jours, Mamadou Sakho retrouvera sa place en charnière centrale, aux côtés de Thiago Silva. Dans l’entrejeu, Ancelotti alignera les hommes qu’il estime être actuellement les plus performants, à savoir le trident Chantôme-Verratti-Matuidi. Au niveau du secteur offensif, Pastore soutiendra probablement le binôme Ménez-Ibra.

    Galtier : « On a intérêt à aller les chercher »

    Remis d’une contracture aux adducteurs, Pierre-Emerick Aubameyang pourra être utilisé par Galtier. L’attaquant stéphanois, auteur de six buts cette saison, constituera sans doute l’un des principaux dangers pour les Rouge et Bleu. Jean-Pascal Mignot, qui souffrait d’une béquille à une cuisse, réintègre quant à lui le groupe des Verts. « Je veux que l’équipe joue, qu’elle soit libérée. La seule pression qu’on pourrait avoir, c’est de se dire qu’on n’a pas osé. Il faut l’évacuer. La notion de plaisir dans le jeu doit être constante. On a tout intérêt à aller les chercher. Si on se contente de défendre pour contrer, ça ne peut que mal finir », expliquait l’entraîneur de l’ASSE, à la veille du match. A l’instar de son hôte, le décuple champion de France reste sur une victoire convaincante en Coupe de la Ligue cette semaine, à Sochaux (3-0).

    Statistiques et pronostics

    En championnat, le PSG et l’ASSE se sont affrontés à 31 reprises au Parc des Princes. Généralement, les Verts réussissent plutôt bien aux Franciliens puisque ceux-ci ont remporté 64,5% des ces confrontations (vingt victoires, neuf nuls, deux défaites). La saison passée, Paris l’avait emporté 2-0 à domicile (35e journée, buts de Nene et Pastore). Bien qu’il dispute son quatrième match en l’espace de dix jours, le club de la capitale est donné largement favori par les différents sites de paris sportifs (cotes : 1,42 la victoire, 3,80 le nul et 7 la défaite). Un large succès parisien, avec la manière, comblerait tous les supporters. Nous vous conseillons de miser sur une victoire par trois (cote : 5,75) ou quatre (cote : 8) buts d’écart.

    By
    @
    OTER ?>