Restez connectés avec nous
Draxler La ponctualité est dorénavant importante...Tuchel ne cherche pas à nous contrôler, il nous laisse un peu d’espace

Club

Draxler « La ponctualité est dorénavant importante…Tuchel ne cherche pas à nous contrôler, il nous laisse un peu d’espace »

Dans une interview accordée à DAZN, Julian Draxler, milieu/attaquant de 25 ans du Paris Saint-Germain, a été invité à commenter les changements dans le travail apportés par le nouveau coach Thomas Tuchel par rapport à son prédécesseur Unai Emery. 

« Les règles allemandes sont un peu différentes. La ponctualité est dorénavant quelque chose chose d’important. Je pense que l’équipe l’accepte. C’est plus strict que la saison dernière, mais ça va. Tuchel ne cherche pas à nous contrôler, il nous laisse un peu d’espace.

L’avenir nous dira si ça façon de faire nous apportera le succès’

Sa façon de faire est bonne. Les séances d’entraînement sont intenses. Il essaie d’obtenir le meilleur de nous chaque jour. L’avenir nous dira si ça façon de faire nous apportera le succès. »

Du fait des manques de bons résultats en Ligue des Champions, Unaï Emery a laissé sa place à Thomas Tuchel, qui a été considéré comme « l’homme de la situation » par les dirigeants parisiens. Ce qui est possible, surtout quand on voit Draxler remarquer les joueurs doivent être ponctuels « dorénavant ». Cela implique que ce n’était pas le cas avant, ce qui est assez révélateur des soucis de mentalité et d’autorité au sein du club. Espérons donc que l’arrivée de Tuchel corresponde au retour à une situation sérieuse et professionnel.

En tout cas, les séances d’entrainement sont plus décrites comme plus intenses et les joueurs soulignent aussi souvent le plaisir pris dans le travail. Une excellente chose pour le groupe. Lequel semble d’ailleurs être bien plus proche de Tuchel que de l’ancien coach parisien. On peut espérer que cela aide à voir l’équipe travailler au mieux et se surpasser dans les matchs.

Il faudra tout de même du temps pour le confirmer. Pour le moment, les améliorations ne sont pas flagrantes. Même s’il y a eu de bonnes choses. La défaite à Liverpool (3-2) en Ligue des Champions est venue rappeler qu’il y a encore un grand travail à faire et des choses à changer. Ce qui est logique, puisque Tuchel n’a pas eu beaucoup de temps avec son équipe. Sans oublier que l’intensité du travail doit encore peser un peu dans les jambes en ce début de saison. Maintenant, on espère voir un vrai progrès au fil des semaines. Il y a de quoi espérer voir cette équipe former une vraie identité, avec un jeu craint en Europe.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club