Restez connectés avec nous
Draxler revient sur la victoire contre Metz, évoque les efforts et la fatigue de l'équipe
©Iconsport

Club

Draxler revient sur la victoire contre Metz, évoque les efforts et la fatigue de l’équipe

Julian Draxler, milieu/attaquant de 26 ans du Paris Saint-Germain, a répondu à quelques questions au court d’un entretien pour le site officiel du club de la capitale. L’occasion pour l’international allemand de revenir sur la victoire obtenue mercredi soir contre le FC Metz en match en retard de la 1ere journée de Ligue 1 (1-0, retrouvez le résumé ici). Un court succès qui fait beaucoup de bien et qu’il a fallu aller chercher avec d’énormes efforts de toute l’équipe. Il s’est aussi tourné vers le déplacement à Nice dimanche dans le cadre de la 4e journée de Ligue 1 (coup d’envoi à 13h).

Draxler « l’équipe a réalisé de grands efforts. »

« C’était dur, on l’a vu. Nous nous sommes créés des occasions mais en ce moment, c’est un peu compliqué car nous ne sommes pas à 100%, c’est clair. On a malgré tout eu la chance de marquer ce but. Pour dire la vérité, on était tous morts ! Quand j’ai marqué, j’étais tout seul pour célébrer car personne n’en avait la force (rires). La situation était compliquée, mais l’équipe a réalisé de grands efforts. Nous sommes donc heureux d’avoir gagné ce match.

Marquer en première période nous aurait rendu le match plus facile. Il faut travailler dur, on l’a fait contre Metz. Dans le vestiaire, nous étions très heureux car nous avons réalisé un grand effort. Cela n’a rien à voir avec la qualité du groupe ou les joueurs qui manquent, c’était juste un grand effort à réaliser. On est donc très contents.

Comment je me suis senti ?

Après 70-75 minutes, il est normal de ne plus être au top, d’être fatigué. Mais il fallait travailler, surtout moi, parce que ça faisait longtemps que je n’avais pas joué 90 minutes avec l’équipe. Il y a des joueurs qui manquent actuellement, et j’essaye de faire mon maximum quand je joue. Parfois, le manque de rythme ne rend pas les choses faciles pour moi, car j’en ai besoin. Mais je vais continuer à travailler. Je suis content d’avoir pu montrer que j’étais capable d’aider l’équipe.

Draxler « On ira là-bas pour gagner, comme d’habitude, car on est le Paris Saint-Germain. »

Le match contre Nice ?

 Je sais que dire et répéter que ce sera compliqué peut être difficile à entendre pour les supporters, mais après une saison comme celle-là, et sans préparation, c’est vraiment difficile. On ira là-bas pour gagner, comme d’habitude, car on est le Paris Saint-Germain. Nous allons tout donner sur le terrain. On verra qui est capable de jouer. Il faut travailler dès maintenant pour être prêt dimanche. »

Le début de saison du PSG est difficile. On s’y attendait, avec peu de temps entre la fin de la Ligue des Champions 2019-2020 le 23 août et le début de cette Ligue 1. Il y a en plus eu des cas positifs au coronavirus dans l’effectif qui ont beaucoup perturbé l’équipe et la préparation. Et l’efficacité a fui les Parisiens sur les premières rencontres. Probablement en partie à cause de la fatigue mentale et physique. Mais cela amène aussi des doutes et par moments le sentiment que le but ne viendra jamais. Ce qui peut être difficile à gérer, surtout que le PSG a une certaine exigence de résultat.

Mais les Parisiens ont finalement réussi à sortir de ce doute et à obtenir la récompense de leur travail. Car ils ont totalement dominé ce match et le précédent, la défaite 0-1 contre l’Olympique de Marseille. Sauf que cela ne suffit pas, il faut des buts. C’est enfin revenu, il va falloir continuer dans ce sens. La difficulté pourrait être dans la forme physique, car la période est particulièrement compliquée. Mais on a vu que ce groupe a une grande forme mentale et certaines ressources, puisqu’il a su aller chercher ce succès alors qu’il était réduit à 9 contre 11 avec un score qui était toujours bloqué à 0-0.

C’est très bon pour la confiance, pour la dynamique et on l’espère pour retrouver de l’efficacité. Il le faudra pour enchaîner les victoires. En tout cas, il est essentiel de ne pas se relâcher, même s’il faut forcément souffler à un moment. Il reste qu’il est nécessaire de travailler encore et de rester en groupe pour avancer encore, avec certains joueurs qui vont avoir besoin de repos. Espérons que les Parisiens sauront afficher la bonne mentalité encore à Nice afin de revenir avec les 3 points.

Retrouvez ci-dessous notre podcast à propos de la victoire contre Metz et la blessure de Bernat :

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club