Restez connectés avec nous
Echouafni est très clair "Il faut qu’on bénéficie encore des cinq changements"
©Iconsport

Club

Echouafni est très clair « Il faut qu’on bénéficie encore des cinq changements »

Tout comme la Ligue 1, la D1 Arkema, le championnat de France féminin, est de retour. Dans ce contexte sanitaire difficile, personne de quoi sera fait cette saison 2020/2021 en France. Alors que les 5 changements par match ont été adoptés pour le moment, Olivier Echouafni, le coach de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain a demandé par le biais d’une interview pour France Football, que cette mesure soit bien appliquée toute la saison. 

Echouafni « C’est une saison à risques sur le plan des blessures

“Il faut qu’on bénéficie encore des cinq changements ! Il nous les faut.  C’est une requête qu’on doit porter au niveau de nos instances pour qu’on ait plus de profondeur d’effectif. C’est une saison à risques sur le plan des blessures. Le protocole sanitaire est lourd, pesant… Il faut s’habituer à cela, et prendre les précautions nécessaires. Globalement, il y a beaucoup de contraintes.”

De manière générale, la saison post Covid-19 inquiète de partout dans le monde. Le monde du sport n’échappe pas à la règle, et c’est le flou qui entoure l’exercice en cours dans le football masculin et féminin avec le risque de voir des reports ou des effectifs amoindris. La règle des 5 changements, déjà en cours lors du Final 8 à Lisbonne est une bonne chose quand on sait quelle préparation particulières les clubs ont eu durant l’été, après le confinement. Jamais un championnat n’avait été arrêté aussi longtemps. Personne ne sait comment les joueurs vont réagir à la charge de travail et à l’enchaînement des matchs.

C’est une bonne chose de permettre aux équipes d’effectuer plus de remplacements. Tout le monde a peur des blessures à répétition et si l’on rajoute la menace d’effectifs réduits à cause de vagues de contaminations à la Covid-19 (comme c’est le cas dans l’équipe masculine du PSG), on mesure que l’avenir est incertain. Il faut pour cela continuer de protéger les clubs et joueurs et attendre d’eux qu’ils en fassent de même.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast, avec comme sujets : la défaite du PSG à Lens jeudi (1-0, match en retard de la 2e journée de Ligue 1), la réception de l’OM dimanche (3e journée de Ligue 1) et le recrutement d’Alessandro Florenzi (arrière droit de 29 ans).

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club