Restez connectés avec nous

Club

Emery « C’est un travail très psychologique…Il faut se tenir à ses idées »

Dijon/PSG - Emery "Nous avons maîtrisé le match du début à la fin"

L’entraîneur du Paris Saint-Germain, Unai Emery, a évoqué dans The Guardian sa façon de travailler et de s’adapter au très haut niveau. En effet, la pression et les objectifs sont forcément plus important au PSG, qu’au sein de son ancien club le FC Séville.

«Comment je vis la pression dans mon premier grand club ? Comme je suis le coach, je suis celui qui me met le plus de pression. Pour devenir un bon entraîneur, vous avez besoin de gagner beaucoup. Être un coach signifie de vivre au milieu de l’attention des médias, sous les louanges et les critiques. C’est la chose avec laquelle je vis, c’est intense et très demandant. Les joueurs de football ont une immense responsabilité et une grande pression sur eux. Ils la vivent avec leur confiance et l’estime d’eux-mêmes.

Dans un monde avec une telle demande et autant de pression sur chaque joueur, vous avez besoin de leur donner beaucoup d’affection. Mais cela doit venir avec du dur travail. C’est métier très psychologique. Il doit y avoir une mentalité individuelle et collective très forte. La confiance est un travail de tous les jours. Vous devez préparer vos joueurs et les mettre dans les meilleures conditions; physiquement, techniquement, tactiquement et mentalement; afin de sortir le meilleur d’eux. Des fois cela marche bien, des fois non. Cavani peut marquer un jour et un autre non. La meilleure recette c’est d’être consistant. Il faut se tenir à ses idées. Quand ils vous complimentent, il faut suivre votre idée, quand ils vous critiquent, il faut suivre votre idée. C’est mon meilleur conseil.»

Contrairement à ce qui a été dit depuis le début de saison, les Parisiens sont réceptifs aux méthodes d’Unai Emery. Même si le jeu n’est pas encore flamboyant, le PSG enchaîne les matchs et les victoires. Le principal objectif de cette première partie de saison était de se qualifier en 8ème de finale de Ligue des Champions et c’est ce qui a été fait. Ce mercredi face à Arsenal le PSG va tenter de terminer premier de sa poule. Si c’est le cas, le PSG aura finalement mieux faits que lors des deux dernières saisons.

Au sein du groupe, Unai Emery a du gérer les cas Ben Arfa et Jesé. les deux joueurs étaient en méforme totale et il a fallu qu’ils réalisent un travail important. Aujourd’hui tout deux semblent revenir à un très bon niveau et gagnent du temps de jeu. Cela montre aussi que dès le départ le nouvel entraîneur parisien a su parfaitement gérer tous les dossiers, ce qui est forcément un signe positif pour la suite.

Publicités

Vidéos football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Club