Restez connectés avec nous
Guingamp/PSG - Tuchel "En deuxième période, on a changé de mentalité. C’était indispensable"

Club

Guingamp/PSG – Tuchel « En deuxième période, on a changé de mentalité. C’était indispensable »

Thomas Tuchel, entraîneur du Paris Saint-Germain, s’est arrêté au micro de PSG TV après la victoire parisienne ce samedi contre Guingamp (1-3) pour le compte de la 2e journée de Ligue 1.

« La première période a été très difficile, car nous n’étions pas prêts pour ce match. Guingamp a beaucoup de qualités, joue avec beaucoup d’intensité. C’est une équipe difficile à affronter chez elle. On était très heureux d’être encore en vie à la pause, car on aurait pu encaisser deux ou trois buts.

C’était une très bonne réaction.’

En deuxième période, on a changé de mentalité. C’était indispensable, je suis donc très heureux qu’on l’ait fait. C’était une très bonne réaction. »

Il est indéniable que le PSG a loupé sa première période. Il n’y a eu presque rien de réussi, aussi bien défensivement qu’offensivement. C’était plutôt inquiétant à voir tant presque aucun joueur ne semblait au niveau. Mais au moins il n’y avait que 1-0 à la pause, ce qui laissait largement la place pour revenir.

Tuchel en a profité pour remobiliser ses troupes, changer de schéma tactique et faire entrer Kylian Mbappé (attaquant de 19 ans). De quoi complètement renverser la rencontre. Le 4-2-3-1 a fait mal à Guingamp, avec Neymar en meneur de jeu et Mbappé pour multiplier les courses et enchaînements. Toute l’équipe a été meilleure et la victoire semble au final plutôt juste. L’apport de l’Allemand est ici très clair par rapport aux années dernières, quand le PSG ne savait pas réagir ni surprendre.

Maintenant, on attend bien sûr de voir le PSG faire des matchs plus complets et avoir plus de maîtrise. Cela va venir avec le temps et le travail. Tout ne peut pas se faire en quelques semaines, surtout avec un nouveau coach. Et d’autant plus avec une préparation gênée par la Coupe du Monde. Mais les joueurs doivent toujours afficher de l’envie et rester concentrés. On a bien vu sur la première mi-temps ce qui se passe sinon. On se doute que Tuchel va travailler sur ce point, ce que son prédécesseur Unai Emery n’a jamais su régler. Au moins, l’Allemand y est arrivé sur la seconde mi-temps.


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club