Restez connectés avec nous
Herrera regrette le manque d'efficacité et se projette "On doit maintenant gagner en Turquie"
©Iconsport

Club

Herrera regrette le manque d’efficacité et se projette “On doit maintenant gagner en Turquie”

Le Paris Saint-Germain s’est incliné 1-2 contre Manchester United ce mardi soir lors de la 1ere journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. Auteurs d’une prestation terne et sans envie, les Parisiens ont paru essoufflés et n’ont jamais réellement pu hausser leur niveau de jeu. Manchester a su profiter des largesses laissées par ce PSG apathique et sans idée. Le milieu de terrain parisien Ander Herrera (30 ans) a tout de même pris le temps de réagir au micro de RMC Sport. S’il ne se satisfait pas du résultat l’Espagnol a tout de même trouvé que son équipe aurait pu, avec plus de réalisme, s’imposer. Il est revenu sur le changement tactique de Manchester United qui a changé le match. Pour finir, il s’est projeté sur le prochain match à Istanbul, que les Parisiens devront gagner.

“On a marqué un but, on a crée beaucoup d’occasions. David De Gea a fait 2-3 très bons arrêts. Et après, ils ont changé de système, le match a changé après. Et ils ont marqué le deuxième but. Pour moi, ça c’est le résumé du match.

Herrera “On a eu beaucoup d’occasions en deuxième mi-temps.”

On a eu beaucoup d’occasions en deuxième mi-temps, le contrôle et la possibilité de marquer. Et on ne marque pas. Ils ont un ou deux occasions et ils ont marqué.

Ma discussion sur le terrain avec Neymar en première période ?

Ce dont j’ai parlé avec Neymar reste entre nous. On a parlé de la situation de l’adversaire et de notre situation pour faire la pression. On parle beaucoup avant et après, c’est le football. On doit parler, si on ne parle pas, ça c’est un problème.”

Il est vrai que le PSG a eu des occasions. Sur ce point précis, il est difficile de contredire Ander Herrera. Mais le milieu espagnol semble tout de même vouloir éteindre l’incendie en “défendant” le match de son équipe. Il n’a pas été très bon, tout comme le reste de l’équipe. De l’avis général, le PSG ne méritait pas de gagner. Il a manqué trop de choses, ce mardi soir, aux Parisiens pour espérer rentrer à Paris avec les 3 points. Les joueurs n’ont exercé aucun pressing, ont perdu tous les duels importants et ont semblé à bout de souffle tant l’équilibre de l’équipe s’est vite disloqué. Le PSG a totalement déjoué et n’a jamais laissé l’impression de vouloir combattre pour gagner ce match.

La discussion avec Neymar, montre bien que les joueurs ont tenté de se parler sur le terrain quand ils ont vu que rien ne fonctionnait. C’est bien là le plus regrettable. Ils ont assisté sans réaction à leur propre naufrage. Manchester était clairement à la portée du club de la capitale. Mais sur le terrain, les Parisiens ne l’ont pas montré, laissant même le sentiment de ne jamais être réellement entré sur la pelouse du parc des princes.

Herrera “On n’a pas la possibilité de ne pas gagner”

“Comment faire pour se relever de cette défaite ?

On doit être très attentif, car j’avais déjà dit que dans ce groupe on ne peut pas faire beaucoup d’erreurs. Je ne sais pas le résultat de l’autre match. Leipzig a gagné ? C’est pourquoi c’est difficile. On doit maintenant gagner en Turquie. On n’a pas la possibilité de ne pas gagner. On doit combattre pour la qualification. Maintenant, on a du temps pour préparer et analyser ce match pour d’essayer de gagner le prochain.”

Herrera est revenu sur la suite des évènements et la rencontre qui les opposera au club de l’Istanbul Basaksehir, mercredi prochain. Le PSG devra l’emporter pour relever la tête et tenter de se qualifier. On le sait la Ligue des Champions, c’est le haut niveau, l’intensité y est plus forte que dans d’autres compétitions. Les Parisiens devront élever leur niveau de jeu s’ils ne veulent pas déchanter. Paris devra gagner en Turquie, mais c’est l’ensemble de la prestation et des attitudes qui sera épiée. Le résultat apportera un sursis, mais seule l’envie leur donnera les clefs pour tenter de soulever la coupe aux grandes oreilles.

Dans tous les cas, le PSG a envoyé un message à toute l’Europe: ils sont prenables. À eux de prouver le contraire.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club