Restez connectés avec nous

Anciens

Kombouaré : « Ce sont les hommes qui bougent »

Presque un an jour pour jour après son limogeage, Antoine Kombouaré, aujourd’hui entraîneur du club saoudien d’Al-Hilal, a complètement digéré son départ du PSG.

« Mais bien sûr ! Certains ont même pensé que je ne disais rien car j’avais été acheté ! Je ne raisonne pas comme ça. Dès le départ, il était logique que des investisseurs viennent avec leurs hommes. Et leur première décision, dans ce cas, c’est de prendre les postes clés de président et d’entraîneur pour mener à bien leur projet. De l’amertume ? Pourquoi ? Ce sont les hommes qui bougent, pas les structures. Le PSG n’est pas le club de Kombouaré ou d’Ancelotti. Dans ce travail, il y a un début et toujours une fin, a déclaré l’ancien coach du PSG dans L’Equipe, lui qui a bien profité de son temps libre après avoir été limogé par QSI. Je voulais prendre du recul, profiter un peu. J’avais vécu six ans et demi sans prendre le temps de voir mes proches, car il faut au moins vingt-quatre heures pour aller en Nouvelle-Calédonie. Avec mon épouse, nous avons réalisé un minitour du monde : Maroc, Costa Rica, Miami, Los Angeles, Tahiti, Nouvelle-Calédonie puis retour par l’Asie. On a coupé totalement durant près de quatre mois. L’idée était de penser aux amis, à la famille et à soi aussi. En juin, j’étais prêt à retrouver le terrain. »

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens