Restez connectés avec nous

Anciens

Kombouaré : « Ménez a une attitude de p’tit con »

Sur les ondes de RMC, Antoine Kombouaré s’est exprimé sur le départ de Nenê et sur les situations de Jérémy Ménez et Mamadou Sakho. Des joueurs qui doivent se battre pour accepter la concurrence selon lui, comme le dit très souvent Carlo Ancelotti.

« Le potentiel, des joueurs comme Nenê ou Hoarau l’ont. S’ils sont partis, il y a des raisons. Certains joueurs ne voulaient plus être remplaçants, comme Bodmer et Sissoko. Nenê, il avait 31 ans et il est parti pour des raisons financières. Ce ne sont pas toujours des choix de Leonardo et Ancelotti, les joueurs voulaient partir. Nenê ? C’était le meilleur joueur du club, il y avait lui et Ibra. Il n’est pas toujours facile, il est con de temps en temps, il n’accepte pas d’être sur le banc. Ménez ? Il ne comprend pas que dans le football moderne, il faut accepter la concurrence. Des grands joueurs sont arrivés comme Lucas ou Lavezzi et s’il ne change pas de mentalité, il va être en situation d’échec. C’est triste parce que c’est un excellent joueur. Ménez, j’ai envie de lui dire de profiter des grands joueurs qui arrivent, d’apprendre grâce à eux. S’il est capable de passer ce cap et d’accepter d’être remplaçant, il deviendra un grand joueur. C’est l’aspect mental qu’il faut améliorer et c’est propre aux joueurs français. Le problème avec Jérémy, c’est qu’il est parti à la Roma et je pensais que ça allait le faire grandir. Mais non. Il a une attitude de petit con. Il faut qu’il montre autre chose de lui, qu’il se bagarre et qu’il ne montre pas qu’il est faible. C’est un moment difficile à passer mais c’est rien du tout. S’il se bat, l’entraîneur appréciera. L’exemple aujourd’hui, c’est Sakho. Il a vécu un moment difficile après mon départ, il était sur le banc et il a cru à une injustice. Il s’est battu et Ancelotti doit voir aujourd’hui que c’est un mec super, qui s’accroche. S’il a refusé le brassard, c’est parce qu’on le lui a retiré en début de saison. Il faut le juger en tant que joueur, il est revenu à 100%, il est compétiteur, a analysé l’ancien entraîneur du PSG, qui est aujourd’hui fier d’avoir attiré Blaise Matuidi à Paris. Matuidi ? Il est exceptionnel. Je l’ai fait venir et beaucoup de gens au club y étaient opposés. On s’est bagarrés avec Alain Roche pour le faire venir. Ce qui est beau, c’est qu’il est devenu une pièce maîtresse de l’équipe. On est très contents de le voir à ce niveau-là, de le voir franchir des paliers. »

Le technicien kanak a également évoqué son avenir et la possibilité de devenir l’entraîneur d’un club français ou étranger la saison prochaine. « Je viens de revenir donc pour l’instant, je vais partir en vacances. Je verrai pour la saison prochaine. J’ai suivi la Ligue 1 depuis l’Arabie Saoudite dès que je pouvais, j’ai suivi l’actualité de mes anciens clubs comme Nantes, Strasbourg, Valenciennes et le PSG. Devenir l’entraîneur de Nantes ? Non, il y a mon ami Der Zakarian en place et je ne veux pas faire aux autres ce qu’on m’a fait à Paris. L’étranger m’intéresse aussi, j’ai été sur la short-list de très bons clubs en Angleterre avant de partir à Al-Hilal. Entraîner l’OM ? Je ne sais pas, c’est compliqué. Je suis catalogué PSG et il y a Elie Baup en place. Aujourd’hui, je dis non », a indiqué Kombouaré, qui se voit mal rejoindre le grand rival marseillais après avoir tant apporté au PSG.

Enfin, Casque d’Or a aussi réagi à l’arrivée de David Beckham, dont l’arrivée avait déjà été évoquée lorsqu’il était à la tête de l’équipe fin 2011. « Beckham ? Il était déjà question de son arrivée avant mon départ, je pense que ça vient du Prince. Je n’y étais pas opposé car en terme d’image et de mentalité professionnelle, c’est fantastique. Je ne sais pas pourquoi ça n’a pas marché. Il peut apporter sportivement. Il ne va pas enchaîner les matches mais il est capable d’amener son coup de patte et de l’exemplarité. »

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens