Restez connectés avec nous
L’économiste Pierre Rondeau décortique la richesse du PSG et pointe le risque sur le long terme des revenus commerciaux

Autour du PSG

L’UMP veut une taxe pour les transferts

A la recherche de solutions pour couvrir le déficit important de l’Etat, trois ministres du parti politique du président Nicolas Sarkozy (UMP) ont décidé de déposer un amendement auprès de l’Assemblée Nationale pour taxer « à titre exceptionnel » les gros transferts de football de 3% de leur montant.

Une action en rapport direct avec l’argent investi par le PSG cet été, les nouveaux propriétaires parisien ayant dépensé pas moins de 88 M€, dont 42 M€ pour Javier Pastore. « C’est venu de l’effet médiatique des transferts du PSG cet été. Le total montait à 88 millions d’euros. En circonscription, j’ai reçu beaucoup d’appels de gens me disant : « On doit faire beaucoup d’efforts alors que dans le foot, il y a beaucoup d’argent. Ne peut-on pas faire quelque chose ? » », se justifie Fabienne Labrette-Ménager, député de la Sarthe.

De leur côté, les différents acteurs du football français s’indignent de ce genre de pratique, comme c’est le cas de Jean-Pierre Louvel, le président du Havre. « C’est une mesure démagogique qui ne prend pas en compte la situation du football français à l’heure actuelle qui est négative. La balance des transferts ne rapporte que 180 millions d’euros. Avec une taxe, ça ne rapportera que 5%, je ne pense pas que ce sera de nature à changer les problèmes. Ça met encore une fois le football français en difficulté par rapport au football européen », a logiquement réagi le dirigeant havrais.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG