Restez connectés avec nous

Club

La crête de Ménez plus forte que Pastore ?

En début de saison, les joueurs du PSG ont eu l’heureuse surprise d’accueillir Javier Pastore, l’un des plus grands espoirs du football mondial. Si le prix du transfert a quelque peu surpris les joueurs parisiens, pas habitué à de tels chiffres, la crête de Jérémy Ménez arrive peut-être sur la première marche du podium des surprises selon Christophe Jallet.

« Javier, on ne savait pas trop qui c’était. Quand son nom a commencé à circuler, on s’est un peu renseigné sur lui, mais sans plus. C’est le prix de son transfert (42 M€) qui nous a, comment dire… pas choqués, parce que l’on a déjà vu circuler de telles sommes à l’étranger, mais vraiment surpris. On participait au tournoi de Fly Emirates, à Londres, quand la nouvelle est tombée. Après, on attend forcément avec impatience le premier entraînement pour voir. On a vu un joueur bourré de qualités, même si ça n’a pas été facile pour lui de digérer cette arrivée en fanfare, qui en fait d’emblée le principal centre d’intérêt du football français. Mais à la réflexion, je me demande ce qui, du talent de Javier Pastore ou la Coupe de cheveux de Ménez m’a le plus étonné ! (rires). N’empêche avec sa crète Jerem’ a lancé une belle mode puisque tout le monde l’a aujourd’hui adoptée. Même si ça faisait un peu serpillière au début, il l’a fait évoluer et a su gagner pas mal d’adeptes. Il s’est fait chambrer, bien sûr, mais il a été le premier à s’autoflageller, il devait bien sentir que quelque chose clochait », a rigolé le défenseur parisien dans France Football, comme un gosse au moment de se remémorer les meilleurs moments de la saison.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club