Restez connectés avec nous
L’économiste Pierre Rondeau décortique la richesse du PSG et pointe le risque sur le long terme des revenus commerciaux

Club

Le contrat en or du PSG fait des envieux

La semaine dernière, devant la DNCG, le Paris Saint-Germain a présenté un joli contrat permettant à ses dépenses d’être en accord avec les demandes nationales et européennes.

Une chance que beaucoup de président de clubs français aimeraient profiter, à commencer par Michel Seydoux, le président du LOSC. « Ce qui est sûr, c’est que beaucoup de clubs aimeraient signer un contrat comme celui-là. Le PSG n’est plus dans la même catégorie que les autres. Ce contrat ne fait que confirmer cette tendance et correspond à la nouvelle réalité économique du PSG. Du moment que le club ne se met pas en défaut par rapport aux règles françaises, je ne vois pas ce que l’on peut dire », a-t-il réagi dans Le Parisien, aussitôt imité par Olivier Sadran, le président du Toulouse Football Club. « Moi, je n’ai aucun souci avec cet accord. Ils ont bien de la chance de trouver des partenaires de ce niveau-là. Je suis très content pour eux. Aucun problème. »

Et même du côté de l’OM, cette solution pour faire face au fair-play financier instauré par l’UEFA ne semble pas déranger. « Ce contrat d’image ne me choque pas. Ils ont dépensé 250 M€ en un peu plus de douze mois sur le marché des transferts. Ils vont contrebalancer ces sommes-là avec ce contrat dans les recettes pour avoir les comptes à l’équilibre. Ce n’est pas, pour l’instant, plus d’argent qu’ils ajoutent encore dans le système. »

Enfin, Bernard Caïazzo, le président de l’AS Saint-Etienne ,n’a lui non plus rien à redire sur ce contrat. « Les dirigeants parisiens ont parfaitement le droit de signer cet accord. Il y a quand même une différence de notoriété du Qatar en France avant et après le rachat du PSG. Que ceux qui critiquent me disent si le football français a intérêt ou non à disputer une finale de Ligue des champions? Et qui peut y arriver à part le PSG ? Quand l’OL était deux fois plus riche que les autres clubs français, qui était choqué? Depuis 2006, le football français, en club comme en sélection, n’a obtenu aucun résultat international : aucune finale de Ligue Europa, de Ligue des champions, d’Euro ou de Coupe du monde. Ce n’est plus arrivé depuis les années 1970. Cela va durer combien de temps? », s’est-il demandé, afin d’appuyer le PSG dans cette volonté de contrer les instances du football européen, que ce soit pour le bien du club parisien ou celui du football français.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club