Restez connectés avec nous
Luis Fernandez à propos d''Aurier "Il fallait envoyer un message", "Je l'aime bien je veux qu'il revienne!"

Club

Les blessés et l’attitude interpellent Fernandez

Comme tous les supporters du PSG, Luis Fernandez était assez dépité samedi après la défaite face à Rennes. L’ancien entraîneur parisien déplore un manque cruel d’implication et se demande pourquoi le nombre de blessés au PSG est aussi important.

« Ce n’est pas un problème de talent mais d’attitude. On ne sent pas chez les joueurs une envie de faire les choses ensemble. Ils n’ont jamais montré qu’ils voulaient courir les uns pour les autres. Le danger pour pas mal de gars, c’est qu’ils se croient peut-être champions avant de jouer. Pour eux, la Ligue 1 est le 5e championnat d’Europe et il est possible que, arrivant d’un championnat plus relevé, certains se disent que ce sera plus facile. Il y a aussi d’autres problèmes. Il y a quand même beaucoup de blessés dans cette équipe. Cela m’interpelle beaucoup. Regardez Thiago Motta touché au dos. Il rejoue enfin à Montpellier et contre Rennes, on nous annonce qu’il est à nouveau blessé. Voir des joueurs marcher sur le terrain. Pas la peine de donner des noms. Tout le monde a vu. J’ai assisté au match au côté de Thuram samedi, il a vu la même chose que moi. Si trois ou quatre gars te lâchent dans l’intensité et l’envie et ne font ni les bons appels ni les bons replacements, ça peut être très grave. Et ce n’est pas que la faute de Pastore. Il faut arrêter avec les boucs émissaires. A Montpellier, c’était l’arbitrage. D’ailleurs, Paris n’a pas eu à s’en plaindre contre Rennes… Maintenant, il faut taper du poing. Si on ne répare pas les fissures du vestiaire, il va y avoir danger », a prévenu Fernandez dans Le Parisien.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club