Restez connectés avec nous

Club

Les tournants de la saison par Camara

La saison étant terminée, Zoumana Camara a livré son sentiment sur les grands tournants du parcours du PSG depuis l’été dernier. Le défenseur parisien a commenté, pour 20minutes.fr, les matches et les évènements qui ont permis au club de la capitale de briller cette saison, mais ceux qui l’ont également empêché d’être champion.

PSG-Lorient (0-1, 1ere journée de Ligue 1, en savoir plus) :  « Le club vient de changer de dimension et l’équipe est encore en chantier. Une équipe n’est pas une addition de talents. On ne gagne pas 3-0 en claquant des doigts et en achetant six joueurs. On le savait et on n’était pas plus abattu que ça.»

Montpellier – PSG (0-3, 8e journée de Ligue 1, en savoir plus) :  « C’est un très bonne période pour nous. Sur ce match, on marque les esprits et on enchaîne avec une victoire 2-0 contre Lyon. Tout le monde nous voyait écraser le championnat. Mais cela n’a pas été le cas. Comme quoi, le championnat de France n’est pas si mauvais.»

OM – PSG (3-0, 15e journée de Ligue 1, en savoir plus) :  « On a le droit de perdre un match. Mais ce soir-là, on s’est fait manger dans l’agressivité et l’engagement. Cette défaite fait mal. Mais pas tant que ça, puisqu’on est quand-même champion d’automne derrière. Diego ? Que ce soit lui ou un autre qui passe au travers, ça ne change pas grand-chose.»

Limogeage de Kombouaré (en savoir plus) et arrivée de Carlo Ancelotti (en savoir plus) : « On entendait des choses, mais Antoine avait donné la date de retour des vacances… Le club a pris une décision pour prendre une autre dimension, avec un entraîneur qui a tout gagné. En tant que joueur, on reste à notre place. J’avais de bons rapports avec Antoine, mais c’est le football. Il faut l’accepter.»

La transfert avorté de David Beckham (en savoir plus) : « Son arrivée ne m’aurait déplu. Partout où il est passé, on dit de lui que c’est un grand professionnel. Ca ne s’est fait pour des raisons familiales, on respecte sa décision.»

Le coup de gueule de Marcos Ceara (en savoir plus) : « C’est personnel et propre à chacun. Il a dit ce qu’il avait à dire. Moi, je pars du principe que je fais partie d’un projet que j’ai accepté. On voudrait tous débuter et disputer 38 matchs. Mais on est un effectif de 25 bon joueurs. C’est comme ça dans tous les grands clubs.»

Lyon – PSG (4-4, 25e journée de Ligue 1, en savoir plus) : « Après cette égalisation à la dernière seconde, on se dit que quelque-chose est en train de se créer dans le groupe. Une force, une énergie.»

Nancy – PSG (2-1, 30e journée de Ligue 1, en savoir plus) : « Avec le nul à Auxerre, certains vont dire que c’est sur ce match qu’on perd le titre. Je ne crois pas. Tous les clubs ont des regrets à un moment ou un autre de la saison. Sauf le champion. »

PSG – Sochaux (6-1, 33e journée de Ligue 1, en savoir plus) : « Je me souviens d’un match en 2007 où il fallait aller chercher le maintien à Sochaux. Je préfère sortir du congélateur et jouer des matchs pour le titre. Notre fin de saison est très bonne, mais je n’ai pas l’impression qu’on a attendu les dernières journées pour voir le PSG pratiquer un bon football.»

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club