Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Llodra : « Le PSG va être de plus en plus performant »

Lorsque le PSG entamera sa rencontre face à Saint-Etienne ce samedi (17h), Michaël Llodra débutera quasiment au même moment sa demi-finale du tournoi de Paris-Bercy, contre David Ferrer.

Fervent supporter du club de la capitale, le tennisman analyse le premier tiers de la saison tel un spécialiste. « Avec une telle équipe et les moyens mis en place, on les attendait au tournant. Tout le monde leur promettait 20 points d’avance à la fin du championnat. Seulement, je crois que ce n’est pas si simple. Quand tu construis une équipe, il te faut un peu de temps à un moment donné. Malgré un début de championnat difficile, ils ont réussi à se ressaisir, avec des points lâchés par-ci, par-là, mais sans défaite. Au fur et à mesure, ils vont être de plus en plus performants, parce qu’ils apprennent à se connaître et à jouer ensemble. En tout cas, il se dégage quelque chose de super positif », explique au Parisien le fils de Michel Llodra, ancien joueur de football professionnel du Paris-Saint-Germain.

La dernière rencontre, face à l’OM (victoire 2-0 en Coupe de la Ligue) a  prouvé la stérilité concernant le débat autour de la Zlatan-dépendance. « Il y a eu plusieurs énormes coups d’éclat d’Ibra qui ont fait la différence sur quelques matchs. Maintenant, le bloc défensif me plaît beaucoup, avec notamment Matuidi, Sissoko et Verratti. De temps en temps, Verratti en fait peut-être un peu trop mais ça fait partie de son jeu. Thiago Silva n’est arrivé qu’après quelques matches. Lavezzi a eu des débuts difficiles. Ils vont être de moins en moins dépendants d’Ibra. C’est juste l’affaire d’un peu de temps. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une équipe jeune et que les mecs, qui n’ont pas joué ensemble, ont besoin de repères », analyse l’adepte du service-volée.

Comme n’importe quel supporter assidu, Llodra est un peu déçu par le début de saison des Argentins évoluant à Paris. « Je ne connaissais pas Lavezzi, aussi je suis allé voir des images sur Internet. J’ai adoré ce profil de guerrier se battant sur tous les ballons, à la Lisandro. Et c’est vrai qu’il a eu un début de championnat difficile. Il a été un peu décevant. J’ai aussi entendu certaines choses extrasportives sur son compte, dont je ne suis pas sûr qu’elles soient vraies. Pastore ne répond pas encore suffisamment présent, en termes d’agressivité, de gnac. Il y a des faits de match où on aurait aimé un peu plus d’altruisme », souligne-t-il. Au cours de sa carrière, Llodra a remporté cinq titres en simple et vingt-trois titres en double messieurs, dont trois tournois du Grand Chelem.

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG