Restez connectés avec nous
Marquinhos Tuchel a sa touche et sa philosophie. C’est un coach très clair...Être milieu Je pense d'abord à l'équipe

Club

Marquinhos « Tuchel a sa touche et sa philosophie. C’est un coach très clair…Être milieu ? Je pense d’abord à l’équipe »

Marquinhos, défenseur central de 24 ans du Paris Saint-Germain, s’est confié longuement auprès du Parisien. Il a notamment été interrogé à propos de la « patte » de l’entraîneur Thomas Tuchel, arrivé l’été dernier.

« Il a sa touche et sa philosophie. C’est un coach très clair, lorsqu’il a quelque chose à dire, il le fait. Vous ne le voyez peut-être jamais énervé mais nous, on connaît ! Il a une deuxième personne en lui (rires). On le voit quand même plus souvent joyeux et content, il rigole, parle beaucoup avec nous. Mais le moment où il faut serrer le poing et tirer les oreilles des joueurs, il le fait aussi.

« On travaille toujours spécifiquement le prochain match. »

Ses méthodes me surprennent ?

Oui car je n’avais pas vu cela avant. Souvent dans les grands clubs, il y a des philosophies installées avec des tactiques bien établies et c’est l’adversaire qui s’adapte. Tuchel aime varier les tactiques et les systèmes selon l’adversaire. On travaille toujours spécifiquement le prochain match. »

Clairement, Marquinhos apprécie son coach. Ce qui est agréable, c’est que c’est le sentiment que l’on retrouve dans le discours de tous les joueurs parisiens. Il ne semble pas que ce soit juste un discours de façade. L’effectif parisien aime le travail poussé de Tuchel, son exigence et sa communication. Si l’Allemand est parfois très franc avec les médias, il sait aussi « protéger » ses joueurs en diffusant un message plutôt positif même dans un moment décevant. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir un discours plus « musclé » en privé. Ce que les joueurs apprécient. Les critiques restent au sein du groupe et c’est mieux ainsi. On voit que cela fonctionne avec la progression du PSG ces derniers mois.

Le défenseur brésilien a aussi été interrogé à propos de se positionnement au milieu de terrain sur plusieurs matchs et la façon dont cela a commencé.

« C’était avant le match contre Angers (le 25 août). Il m’a dit qu’il avait besoin de quelqu’un pour sécuriser son milieu de terrain. Il a vu en moi les qualités pour le faire. J’y avais parfois joué au centre de formation mais ce n’est pas le poste où je me sens le plus à l’aise. Depuis, il m’a beaucoup parlé, beaucoup montré de choses à la vidéo que je pouvais améliorer. Ses adjoints m’ont aussi beaucoup aidé.

« C’est une mentalité, une façon de penser toujours à l’équipe. C’est l’exemple que je veux montrer à mes coéquipiers. »

Du plaisir à ce poste ?

C’est normal qu’en découvrant quelque chose de nouveau, ce soit un peu difficile. Mais j’ai pris de la confiance, j’ai joué quelques bons matchs et le coach m’a donné beaucoup de confiance. Il essaie de me mettre dans un rôle où je me sens le plus à l’aise. Cela ne me dérange pas de faire des efforts pour l’équipe. Il sait où je me sens le plus à l’aise, là où j’aime le plus jouer mais je préfère penser d’abord à l’équipe qu’à moi. C’est une mentalité, une façon de penser toujours à l’équipe. C’est l’exemple que je veux montrer à mes coéquipiers. »

Au début, beaucoup de « spécialistes » et supporters ont crié au scandale en voyant Marquinhos au milieu. Il n’était pas capable de le faire selon certains. Finalement, il brille dans un rôle particulier sur les derniers matchs européens. Il est au milieu dans le 4-4-2 dans la phase défensive, et descend un peu pour former un 3-5-2 quand le PSG a le ballon. Marquinhos a su progresser et s’adapter pour s’affirmer encore plus comme un joueur essentiel de l’équipe. Le tout avec une mentalité admirable et exemplaire.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club