Club

Matuidi justifie la nervosité parisienne

Publie le 26/03/2012 a 18:38



  • Comme trop souvent malheureusement, le PSG n’a pas pris le jeu à son compte dès l’entame de la rencontre face à Bordeaux dimanche soir.

    Crispés, les Parisiens ont constamment été dans la réaction plutôt que dans l’action, faisant preuve de déchets techniques. « C’est compliqué. Ça fait plusieurs matches où on n’arrive pas à bien entrer dans le match. Mais on a su réagir. Il faut retenir ça. On sait que ça va être difficile jusqu’au bout. On va se battre pour obtenir ce titre. On a tous à cœur d’être champions. La fin approche, c’est toujours difficile. C’est pour ça qu’on est un peu nerveux », a expliqué le milieu de terrain récupérateur, qui a remplacé Jérémy Ménez à la mi-temps.

    L’entrée en jeu de l’ancien Stéphanois a permis de stabiliser l’entrejeu francilien. Dans la récupération du ballon, « P’tit Blaise » a tenu un rôle important, même s’il n’a pas toujours utilisé celui-ci à bon escient.

    Publie le 26/03/2012 a 18:38

    Matuidi justifie la nervosité parisienne

    Comme trop souvent malheureusement, le PSG n’a pas pris le jeu à son compte dès l’entame de la rencontre face à Bordeaux dimanche soir.

    Crispés, les Parisiens ont constamment été dans la réaction plutôt que dans l’action, faisant preuve de déchets techniques. « C’est compliqué. Ça fait plusieurs matches où on n’arrive pas à bien entrer dans le match. Mais on a su réagir. Il faut retenir ça. On sait que ça va être difficile jusqu’au bout. On va se battre pour obtenir ce titre. On a tous à cœur d’être champions. La fin approche, c’est toujours difficile. C’est pour ça qu’on est un peu nerveux », a expliqué le milieu de terrain récupérateur, qui a remplacé Jérémy Ménez à la mi-temps.

    L’entrée en jeu de l’ancien Stéphanois a permis de stabiliser l’entrejeu francilien. Dans la récupération du ballon, « P’tit Blaise » a tenu un rôle important, même s’il n’a pas toujours utilisé celui-ci à bon escient.




  • Tags de l'article :
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. Python on 27 mars 2012 at 17:15 said:

      Toujours les mêmes excuses. On n’ a pas vu une équipe de combattants, on n’a pas vu d’intensité comme le coach l’avait demandé, on n’ a pas vu de pressing ni de solidarité et de mouvement autour du porteur du ballon.
      Alors plutôt que de parler avant et après les matchs, et cela ne concerne pas spécialement Matuidi, on veut  du jeu et des résultats.

    2. Noufaa on 26 mars 2012 at 20:32 said:

      Tous le monde parle mal de menez mais c le meilleur
      passeur du club statistiquement parlant ok allez
      paris

    3. Cabalpsg on 26 mars 2012 at 19:10 said:

      Maintenant , terminé le beau jeu même si il n’y en a pas vraiment eu , il faut que les mecs gagnent même  des matchs a 1 a 0 avec des buts de raccroc de la fesse ou de ceux qu’ils veulent.

      • Aymeric75 on 26 mars 2012 at 20:12 said:

        C’est exactement ça ! clairement ça m’est complètement égal de voir du beau jeu, qu’ils nous le réservent pour la saison prochaine. En revanche avant de se préoccuper du beau jeu, et d’essayer de faire des beaux gestes toutes les deux minutes qui ralentissent considérablement le jeu (cf Menez & Néné) il serait préférable de jouer simple et de gagner, quelle que soit la manière.

        • Aymeric75 on 26 mars 2012 at 20:13 said:

          rectification: cf Pastore et Néné, et non pas Menez que je trouve excellent ces derniers temps 

        • Kangou on 27 mars 2012 at 17:18 said:

          Sans jeu il n’y a pas de résultat. C’est quand Paris a commencé à vraiment jouer qu’il y a eu l’égalisation. Les exemples de Montpellier et Lille prouvent que beau jeu rime avec résultats et pas l’inverse.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Matuidi justifie la nervosité parisienne

    <Club

    Comme trop souvent malheureusement, le PSG n’a pas pris le jeu à son compte dès l’entame de la rencontre face à Bordeaux dimanche soir.

    Crispés, les Parisiens ont constamment été dans la réaction plutôt que dans l’action, faisant preuve de déchets techniques. « C’est compliqué. Ça fait plusieurs matches où on n’arrive pas à bien entrer dans le match. Mais on a su réagir. Il faut retenir ça. On sait que ça va être difficile jusqu’au bout. On va se battre pour obtenir ce titre. On a tous à cœur d’être champions. La fin approche, c’est toujours difficile. C’est pour ça qu’on est un peu nerveux », a expliqué le milieu de terrain récupérateur, qui a remplacé Jérémy Ménez à la mi-temps.

    L’entrée en jeu de l’ancien Stéphanois a permis de stabiliser l’entrejeu francilien. Dans la récupération du ballon, « P’tit Blaise » a tenu un rôle important, même s’il n’a pas toujours utilisé celui-ci à bon escient.

    By
    @
    OTER ?>