Restez connectés avec nous
Mercato - La Roma à l'affut dans le dossier Javier Pastore, selon la Gazzetta dello Sport

Club

Mercato – La Roma à l’affut dans le dossier Javier Pastore, selon la Gazzetta dello Sport

Désireux de quitter le Paris Saint-Germain après huit ans de bons et loyaux services d’une aventure qui a connu des hauts mais aussi beaucoup de bas, Javier Pastore (milieu offensif de 28 ans) serait dans le viseur de la Roma. Ce jour, la Gazzetta dello Sport nous explique ainsi que Monchi, directeur sportif du club de la Louve, pourrait passer à l’attaque pour El Flaco si, et seulement si, Radja Nainggolan milieu belge de 30 ans, plie bagage dans les jours à venir. 

La décision de l’UEFA de ne pas sanctionner le club de la capitale dans le cadre du Fair-play financier fut un soulagement pour le board rouge et bleu, et les supporters franciliens. Désormais, la priorité afin de respecter le système mis en place par l’instance européenne est de vendre pour près de 40 millions d’euros. 8 millions d’euros sont déjà entrés dans les caisses avec le départ d’Odsonne Édouard au Celtic Glasgow. Reste donc environ 32 milllions à trouver avant le 30 juin.

Un schéma qui pourrait pousser le PSG d’accepter, sans trop rechigner, des propositions d’autres écuries pour ses éléments. Javier Pastore faisant parti de cette catégorie de joueur bancable étant sur le marché. Un prix avoisinant les 15 à 20 millions d’euros suffirait : un dossier qui représenterait une très belle opportunité de l’autre côté des Alpes où le meneur de jeu argentin à conserver une très grosse cote. Et selon le journal aux papiers roses, si Radja nainggolan venait à être vendu, peut-être à l’Inter Milan, l’ancien joueur de Palerme pourrait être le successeur idéal à ce dernier.

Une opération difficilement réalisable.

Reste un problème majeur, et pas des moindre : le salaire du joueur. En effet, au sein de la ville lumière, Javier Pastore touche des émoluments à hauteur de 6 millions d’euros annuel. Un salaire bien trop élevé pour l’écurie romaine qui ne peut se permettre d’offrir un tel salaire sachant qu’aucun des joueurs de son effectif n’est payés cher à l’heure actuelle. À moins que le Flaco ne décide de faire une croix sur une partie de son salaire, l’opération semble difficilement réalisable. Une piste comme West Ham, par exemple, semble bien plus crédible à ce niveau là : les clubs anglais pouvant se permettre d’offrir un salaire de cette dimension au génial argentin. Qu’on se le dise, l’histoire en rouge et bleu de Javier Pastore touche à son épilogue.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club