Restez connectés avec nous

Club

Meunier s’exprime à propos de l’argent qui circule dans le football et « l’anonymat » qui lui manque

Meunier s'exprime à propos de l'argent qui circule dans le football et "l'anonymat" qui lui manque

Thomas Meunier, arrière droit de 27 ans du Paris Saint-Germain et de la Belgique, s’est longuement confié dans France Football. L’occasion pour l’hebdomadaire de demander à ce joueur, qui se distingue par son franc-parler et sa passion pour l’art et son parcours atypique (il est arrivé tardivement à une place dans le football qui lui permette d’en vivre), son avis sur l’argent dans le football. L’international belge revient aussi sur un point qui lui manque par rapport à sa période en amateur.

« Vous êtes choqué partout l’argent qui circule dans le monde du ballon ? Non. C’est sûr qu’il existe un fossé énorme, mais pas uniquement dans le foot. Le Mayweather en boxe (invaincu en 50 combats professionnels), il fait un combat,il prend deux cents millions. C’est juste dingue! Dans le foot, ça profite à tout un système, et il n’y a rien de négatif pour personne. Le foot crée de l’emploi dans beaucoup de domaines. Tout ça fait partie de l’évolution. Même si ç’a explosé et que ça n’a pas été crescendo.Mais tout cet argent sert à tout le monde et personne ne peut se plaindre du système actuel.

Meunier « c’est ce côté un peu nature qui me manque. »

Qu’est-ce qui vous manque le plus de votre ancienne vie ? Cet anonymat justement.Quand je jouais, on allait boire un verre après les matches. Ce côté un peu naturel et terre à terre. Pour moi, boire une bière avec mes coéquipiers après un match, c’est presque obligatoire. À Paris, c’est impossible. C’est tellement professionnalisé, il y a tellement d’enjeu…Je peux comprendre qu’il faille contrôler et que tout a son importance,mais c’est ce côté un peu nature qui me manque. »

La critique concernant l’argent dans le football est classique, mais la réponse de Meunier est assez juste. Certes, les sommes sont hallucinantes. Et on peut se dire que tous ces montants ne sont pas nécessaires. Mais ce n’est pas de l’argent volé non plus et il profite aussi à d’autres qu’aux joueurs. Même si, comme souvent avec les plus riches, il est difficile de ne pas penser au fait qu’un peu plus de partage serait possible. De toute façon, les joueurs n’ont pas spécialement à chercher à changer le système.

Lequel a aussi ses contraintes (sans qu’elles justifient leurs immenses salaires). Parmi elles, l’hygiène à avoir sur toute une année, la pression et les « risquent » dans la communication (avec les soucis et critiquent que peuvent amener une seule mauvaise phrase). Par moments, les joueurs peuvent avoir envie de retrouver un peu de simplicité. Comme on le voit ici avec Meunier. Même si, évidemment, on a du mal à plaindre des joueurs qui vivent très confortablement de leur passion.

Publicités

Vidéos football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Club