Club

Montpellier/PSG – Emery « nous devons faire plus en 90 minutes pour faire la différence »

MontpellierPSG - Emery nous devons faire plus en 90 minutes pour faire la différence
Publie le 23/09/2017 a 21:00



  • Unai Emery, entraîneur du Paris Saint-Germain, était face à la presse après le match nul du Paris Saint-Germain contre le Montpellier HSC ce samedi (0-0, 7e journée de Ligue 1).  L’Espagnol a expliqué ce qui ne lui a pas plu dans cette prestation et que les Parisiens vont travailler pour faire mieux.

    « Le mérite revient à l’adversaire, qui a bien défendu, a fermé les espaces avec beaucoup d’efficacité. Nous avons joué le match comme nous le voulions, avec un pourcentage important de possession de balle, mais nous avons besoin de plus pousser pour marquer des buts. On a des occasions, mais ce n’est pas suffisant pour gagner le match.

    beaucoup de choses à analyser pour continuer notre progression.’

    La première chose c’est de ne pas encaisser de but, c’est important, mais bien sûr le but c’est de gagner, et aujourd’hui c’est vrai qu’un point ce n’est pas suffisant. Ce match nous laisse beaucoup de choses à analyser pour continuer notre progression.

    Je rappelle que l’année passée ici-même l’équipe n’avait pas maintenu son calme et avait perdu (3-0). Ce n’est pas un bon résultat, mais je suis content que le groupe ait maintenu la tranquillité pour chercher les espaces pour marquer, je crois que c’est un signe de progression. Analyser après c’est toujours plus facile, mais c’est vrai sur le terrain il fallait plus attaquer les espaces, quand nous l’avons mieux fait nous avons eu des occasions, il nous a manqué un peu d’efficacité dans la surface.

    La pelouse était mauvaise pour les deux équipes mais cela nous gênait plus je crois. L’action du penalty est très claire, aussi, l’arbitre fait la différence sur cette action, c’est clair sur le terrain mais sur les images de télévision aussi. Mais vrai que nous devons faire plus en 90 minutes pour faire la différence. »

    Rien de catastrophique, ni de très réjouissant pour le PSG.

    Il est vrai que le match et le résultat sont meilleurs que la saison passée. Mais il n’y a pas vraiment de quoi se réjouir tant cela était simple après la défaite 3-0. C’est surtout de la frustration qu’il y a ce soir, car il y a le sentiment que Paris n’a joué que par moment. Il y a eu surtout un bon moment en seconde période, mais sinon le PSG a plutôt joué au ralenti.

    En partie à cause d’un terrain de bien faible qualité, c’est vrai. Il y a de quoi avoir du mal à jouer quand la surface de jeu est aussi sèche et même pas pleinement couverte d’herbe. Sauf que cela n’excuse le manque de mouvements observé à plusieurs moments du match et l’absence d’agressivité dans les duels. Peut-être que les esprits étaient déjà à la réception du Bayern Munich vendredi. Sauf qu’il faut bien penser à gagner les matchs de Ligue 1 pour être champion. Il n’y a rien d’inquiétant pour le moment, mais il faut que ce genre de performance reste rare.

    Aux Parisiens, joueurs comme staff, de bien analyser cette rencontre pour progresser et s’éviter une nouvelle contre-performance de ce type.

    Publie le 23/09/2017 a 21:00

    Montpellier/PSG – Emery « nous devons faire plus en 90 minutes pour faire la différence »

    Unai Emery, entraîneur du Paris Saint-Germain, était face à la presse après le match nul du Paris Saint-Germain contre le Montpellier HSC ce samedi (0-0, 7e journée de Ligue 1).  L’Espagnol a expliqué ce qui ne lui a pas plu dans cette prestation et que les Parisiens vont travailler pour faire mieux.

    « Le mérite revient à l’adversaire, qui a bien défendu, a fermé les espaces avec beaucoup d’efficacité. Nous avons joué le match comme nous le voulions, avec un pourcentage important de possession de balle, mais nous avons besoin de plus pousser pour marquer des buts. On a des occasions, mais ce n’est pas suffisant pour gagner le match.

    beaucoup de choses à analyser pour continuer notre progression.’

    La première chose c’est de ne pas encaisser de but, c’est important, mais bien sûr le but c’est de gagner, et aujourd’hui c’est vrai qu’un point ce n’est pas suffisant. Ce match nous laisse beaucoup de choses à analyser pour continuer notre progression.

    Je rappelle que l’année passée ici-même l’équipe n’avait pas maintenu son calme et avait perdu (3-0). Ce n’est pas un bon résultat, mais je suis content que le groupe ait maintenu la tranquillité pour chercher les espaces pour marquer, je crois que c’est un signe de progression. Analyser après c’est toujours plus facile, mais c’est vrai sur le terrain il fallait plus attaquer les espaces, quand nous l’avons mieux fait nous avons eu des occasions, il nous a manqué un peu d’efficacité dans la surface.

    La pelouse était mauvaise pour les deux équipes mais cela nous gênait plus je crois. L’action du penalty est très claire, aussi, l’arbitre fait la différence sur cette action, c’est clair sur le terrain mais sur les images de télévision aussi. Mais vrai que nous devons faire plus en 90 minutes pour faire la différence. »

    Rien de catastrophique, ni de très réjouissant pour le PSG.

    Il est vrai que le match et le résultat sont meilleurs que la saison passée. Mais il n’y a pas vraiment de quoi se réjouir tant cela était simple après la défaite 3-0. C’est surtout de la frustration qu’il y a ce soir, car il y a le sentiment que Paris n’a joué que par moment. Il y a eu surtout un bon moment en seconde période, mais sinon le PSG a plutôt joué au ralenti.

    En partie à cause d’un terrain de bien faible qualité, c’est vrai. Il y a de quoi avoir du mal à jouer quand la surface de jeu est aussi sèche et même pas pleinement couverte d’herbe. Sauf que cela n’excuse le manque de mouvements observé à plusieurs moments du match et l’absence d’agressivité dans les duels. Peut-être que les esprits étaient déjà à la réception du Bayern Munich vendredi. Sauf qu’il faut bien penser à gagner les matchs de Ligue 1 pour être champion. Il n’y a rien d’inquiétant pour le moment, mais il faut que ce genre de performance reste rare.

    Aux Parisiens, joueurs comme staff, de bien analyser cette rencontre pour progresser et s’éviter une nouvelle contre-performance de ce type.




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Quentin chti

      A Séville c’était un monstre, il donnait de l’envie a son équipe , de la gnac, il a laissé une grosse partie a Séville ou quoi? Quand on regarde les joueurs qu’on a, on a des joueurs de malade, et sa se motive pas , je comprends rien .

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Le PSG condamné par l'UEFA à payer 40 000 euros à cause de ses retards

    LDC – Le PSG condamné par l’UEFA à payer 40 000 euros à cause de ses retards

    Club

    Ce jeudi se réunissait la Commission de discipline de l’UEFA à Nyon (en Suisse). Il était ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa mis à jour un post"Anderlecht/PSG - Mbappé "c'est vrai que des fois on gère un peu trop""
    2 days ago
    NicolasBa mis à jour un post"Anderlecht/PSG - Mbappé "c'est vrai que des fois on gère un peu trop""
    2 days ago

    Actualité Féminine

    Robert Malm Si le PSG me fait une proposition, je réfléchirais

    Robert Malm « Si le PSG me fait une proposition, je réfléchirais »

    Actu Féminin

    Hier, RMC Sport a indiqué que le Paris Saint-Germain pense à proposer le poste de directeur sportif ...

    Vidéos PSG

    Montpellier/PSG – Emery « nous devons faire plus en 90 minutes pour faire la différence »

    MontpellierPSG - Emery nous devons faire plus en 90 minutes pour faire la différence <Club , Une

    Unai Emery, entraîneur du Paris Saint-Germain, était face à la presse après le match nul du Paris Saint-Germain contre le Montpellier HSC ce samedi (0-0, 7e journée de Ligue 1).  L’Espagnol a expliqué ce qui ne lui a pas plu dans cette prestation et que les Parisiens vont travailler pour faire mieux.

    « Le mérite revient à l’adversaire, qui a bien défendu, a fermé les espaces avec beaucoup d’efficacité. Nous avons joué le match comme nous le voulions, avec un pourcentage important de possession de balle, mais nous avons besoin de plus pousser pour marquer des buts. On a des occasions, mais ce n’est pas suffisant pour gagner le match.

    beaucoup de choses à analyser pour continuer notre progression.’

    La première chose c’est de ne pas encaisser de but, c’est important, mais bien sûr le but c’est de gagner, et aujourd’hui c’est vrai qu’un point ce n’est pas suffisant. Ce match nous laisse beaucoup de choses à analyser pour continuer notre progression.

    Je rappelle que l’année passée ici-même l’équipe n’avait pas maintenu son calme et avait perdu (3-0). Ce n’est pas un bon résultat, mais je suis content que le groupe ait maintenu la tranquillité pour chercher les espaces pour marquer, je crois que c’est un signe de progression. Analyser après c’est toujours plus facile, mais c’est vrai sur le terrain il fallait plus attaquer les espaces, quand nous l’avons mieux fait nous avons eu des occasions, il nous a manqué un peu d’efficacité dans la surface.

    La pelouse était mauvaise pour les deux équipes mais cela nous gênait plus je crois. L’action du penalty est très claire, aussi, l’arbitre fait la différence sur cette action, c’est clair sur le terrain mais sur les images de télévision aussi. Mais vrai que nous devons faire plus en 90 minutes pour faire la différence. »

    Rien de catastrophique, ni de très réjouissant pour le PSG.

    Il est vrai que le match et le résultat sont meilleurs que la saison passée. Mais il n’y a pas vraiment de quoi se réjouir tant cela était simple après la défaite 3-0. C’est surtout de la frustration qu’il y a ce soir, car il y a le sentiment que Paris n’a joué que par moment. Il y a eu surtout un bon moment en seconde période, mais sinon le PSG a plutôt joué au ralenti.

    En partie à cause d’un terrain de bien faible qualité, c’est vrai. Il y a de quoi avoir du mal à jouer quand la surface de jeu est aussi sèche et même pas pleinement couverte d’herbe. Sauf que cela n’excuse le manque de mouvements observé à plusieurs moments du match et l’absence d’agressivité dans les duels. Peut-être que les esprits étaient déjà à la réception du Bayern Munich vendredi. Sauf qu’il faut bien penser à gagner les matchs de Ligue 1 pour être champion. Il n’y a rien d’inquiétant pour le moment, mais il faut que ce genre de performance reste rare.

    Aux Parisiens, joueurs comme staff, de bien analyser cette rencontre pour progresser et s’éviter une nouvelle contre-performance de ce type.

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>