Restez connectés avec nous

Club

Nenê : «Mon avenir, je le vois à Paris»

Dans la journée de mercredi, Nenê a été présenté aux lecteurs de France Football dans les locaux du bi-hebdomadaire. Le N°10 parisien en a profité pour se confier longuement sur sa situation au PSG, les objectifs du club et le tactique de Carlo Ancelotti.

Star de l’équipe la saison dernière, Nenê a gardé son statut de leader technique malgré l’arrivée de grands joueurs cette saison. Le milieu offensif brésilien ne s’est jamais aussi bien senti à Paris et compte bien s’inscrire dans la durée. Il espère évidemment devenir champion de France à la fin de la saison et participer à la plus prestigieuse des coupes d’Europe l’année prochaine. « Pour moi, le PSG était déjà un grand club quand je suis arrivé la saison dernière. Même si ça allait moins bien ces dernières années. Mais PSG, c’est un grand nom, surtout pour un Brésilien. J’ai l’opportunité de participer à ce projet et j’en suis heureux, vraiment. Mon avenir, je le vois à Paris. (…)  Enfin, avant de raccrocher, je retournerai jouer au Brésil. Mais finir ma carrière européenne à Paris, cela ne me poserait aucun problème, avec plaisir… (…) D’abord, il nous faut conquérir le titre, qui est un rêve pour tous les supporters car cela fait longtemps qu’on ne l’a pas gagné, a-t-il demandé, avant de confier que la participation à la Ligue des Champions ne doit plus être un rêve.  Maintenant, ca doit devenir réalité. On doit aller la chercher cette qualification. Jouer face aux meilleurs clubs du monde, ca doit être exceptionnel. Moi, je n’ai jamais eu la chance d’y participer. Ca donne de la motivation.»

En tout cas, en cas de qualification à la Ligue des Champions, le PSG ne devra pas se vautrer comme il l’a fait en Europa League cette saison. « Oui, on a déconné à Salzbourg. C’était facile, pourtant. Dire qu’on ignorait qu’il ne fallait surtout pas encaisser un deuxième but ! Tout en perdant 1-0, il nous suffisait de gagner le dernier match, au Parc, contre Bilbao, pour se qualifier. Personne ne nous l’a dit… c’était frustrant car on aurait pu retrouver Manchester United, City, Porto … »

Nenê s’est ensuite exprimé sur le nouveau schéma de jeu mis en place par Carlo Ancelotti, qu’il n’estime pas aussi frileux que certains peuvent le dire. « Non. Ce n’est pas parce que tu alignes trois milieux récupérateurs que tu attaques moins. Il faut simplement que ces trois-là suivent les attaquants, mais on n’a pas pu le faire. En tout cas, le coach n’a pas fait cette équipe pour moins attaquer. (…)  Je ne suis pas dans la tête du coach ! Je n’ai rien à dire là-dessus, a lâché le N°10 parisien, qui laisse à Ancelotti le soin de placer Javier Pastore sur le terrain. C’est un accélérateur de jeu. Mais c’est au coach de voir là où il est le meilleur, pas à moi. Peut-être derrière l’attaquant, non ? Comment jouait-il à Palerme ? Désolé, je ne sais pas trop, je ne le suivais pas. »

En tout cas, Nenê est conscient que Carlo Ancelotti est en train d’apporter beaucoup de choses à cette équipe du PSG. « Son expérience, une nouvelle manière de travailler, son exigence à l’entrainement, où il ne nous laisse jamais nous reposer, et sa faculté à décrypter ce qu’on a fait de moins bien à chaque match. Avant, il nous arrivait parfois de sortir du terrain en ayant la sensation d’avoir réalisé un match moyen, mais comme on avait gagné, ça passait sans problème. Avec Ancelotti, ça ne passe pas comme ça. Match gagné ou pas, il va te choper dans le vestiaire s’il considère que tu n’as pas rendu une copie propre. A Dijon, par exemple, on l’a trouvé un peu énervé dans le vestiaire parce qu’il estimait qu’on aurait du marquer plus de buts. (…) Avec Ancelotti, ca se passe très bien parce qu’il nous associe à ses réflexions. Avant les matches, il nous demande régulièrement si on pense que ça serait tactiquement mieux comme ça ou comme ça. Il aime bien nous demander notre avis », a résumé Nenê, qui a l’air d’apprécier cette liberté offerte par le technicien italien.


Derniers articles

Autres articles présents dans Club