Restez connectés avec nous
Neymar se confie "j'ai eu des moments dans lesquels j'ai eu envie d'arrêter de jouer"
©Iconsport

Club

Neymar se confie « j’ai eu des moments dans lesquels j’ai eu envie d’arrêter de jouer »

Neymar, attaquant de 28 ans du Paris Saint-Germain et du Brésil, s’est longuement confié auprès du média Gaffer. L’international brésilien a expliqué sa façon de vivre et son état d’esprit, le tout en avouant qu’il a déjà pensé à arrêter le football bien qu’il soit globalement heureux, fier et reconnaissant. Voici la traduction complète.

Neymar « J’espère simplement de continuer à amener de la joie dans le football. »

Ma façon de vivre ?

Je suis une personne très brave, ma plus grande vertu c’est mon courage. Cependant, c’est difficile de dire ce que les gens voient en moi maintenant. Quand j’étais enfant, c’était facile. J’étais toujours ce garçon qui était au-dessus de la moyenne dans toutes les catégories d’âge. Je jouais toujours les premières catégories et cela m’a rendu populaire dans la ville de Santos. Mais, maintenant ? C’est difficile de le dire, car aujourd’hui je pense que je suis devenu une idole, une icône du football.

Maintenant, je suis aux côtés des meilleurs joueurs du monde, je suis très fier d’être là et aussi d’être d’une idole, d’être honoré par tout ce que j’ai fait sur le terrain. J’espère simplement de continuer à amener de la joie dans le football. La perfection n’existe pas. Le parfait chaos a existé à certains moments de ma carrière. C’est le cas, parce que c’est moi.

Neymar « je suis reconnaissant de pouvoir représenter des équipes comme le PSG et le Brésil. »

De la pression ?

Non, pas de pression. Je n’ai jamais ressenti la pression. Au contraire, je suis une personne qui gère facilement la pression : être le numéro 10 du Brésil, du PSG et simplement d’être Neymar. Je pense que je le prends bien, mais dans le même temps je connais mon engagement et je suis reconnaissant de pouvoir représenter des équipes comme le PSG et le Brésil. Je sais que quand je joue, je dois donner 100% parce c’est ce que tout le monde attend.

Qu’est-ce qui me rend différent ?

A mon avis, il faut être quelqu’un de différent sur et en dehors du terrain, et bien sûr cela implique beaucoup d’efforts. Il faut être bon sur et en dehors du terrain et je remercie Dieu car j’ai reçu un grand charisme en dehors du terrain, je suis devenu une idole pour beaucoup d’enfants. Je pense que cela m’a aidé à apparaître différent et unique. Quand j’étais un enfant, je rêvais d’avoir mes chaussures de football personnalisées et maintenant j’ai une histoire et des chaussures que j’ai pu partager avec le monde.

J’avais pour habitude de peindre mes chaussures avec mes couleurs préférées avant les matchs et elles revenaient à leurs couleurs de base après la rencontre. C’était quelque chose qui me rendait différent et cette histoire a été partagée dans le monde. J’ai beaucoup d’histoires, beaucoup de rêves et grâce à Dieu j’en accomplis.

Neymar « Je sais que mon nom suscite de l’attention, alors qu’essaye de l’utiliser d’une manière qui représente du positif sur et en dehors du terrain. »

Je vois les choses plus clairement dorénavant. La liberté, je ne la connais pas comme vous, peut-être, mais je l’ai à ma manière. Je ne peux pas faire ce que tout le monde peut, mais maintenant que je suis plus vieux, j’essaye de me rapprocher de ce type de vie. J’aime être normal, faire ce que font mes amis. J’aime vivre une vie paisible. Je sais que mon nom suscite de l’attention, alors qu’essaye de l’utiliser d’une manière qui représente du positif sur et en dehors du terrain.

Pour moi, la grandeur c’est quand un joueur arrive au plus haut niveau dans sa carrière ou quand sa présence est vue comme importante au milieu des autres joueurs sur le terrain. C’est quelque chose sur lequel je travaille toujours. Tout le monde a un point de vue sur le football et, Dieu merci, j’ai un don pour être différent.

Il y a quelques jours, j’ai eu une discussion avec mes amis et ils ont dit « tout ce qui brille n’est pas d’or », même si vous avez une super carrière et accompli des choses, cela ne veut pas dire que vous être heureux. Mais, Dieu merci, j’ai les deux, j’ai accompli ce que je voulais et je suis très heureux.

Neymar « Une fois, j’ai atteint un point où je me suis demandé pourquoi je devais continuer à jouer s’ils n’aiment pas ça. »

Des moments difficiles ?

Je ne perdrai jamais la passion pour le football, mais j’ai eu des moments dans lesquels j’ai eu envie d’arrêter de jouer. Une fois, j’ai atteint un point où je me suis demandé pourquoi je devais continuer à jouer s’ils n’aiment pas ça. Je rentrais à la maison très énervé et je me suis rappelé tout ce que j’avais fait pour arriver là. L’amour que j’ai pour le football et toutes ces choses m’ont calmé pour me ramener à la réalité.

J’ai beaucoup de chance. Vraiment. J’ai accompli des choses qui ont rendu ma famille et moi incroyablement heureux. En commençant avec le Santos FC, j’ai gagné le premier titre avec Santos, la Copa Libertadores a été super importante aussi. Rejoindre le FC Barcelone était un rêve depuis que j’étais un enfant, comme gagner la Ligue des Champions, il y a eu mon arrivée à Paris. Ces moments resteront toujours comme spéciaux.

La vérité est que ce que les gens voient sur le terrain est différent de ma réalité. Un ami m’a dit une fois « soit ils te connaissent et ils t’aiment, soit ils ne te connaissent pas. ». Je vois simplement les défenseurs que je dois éliminer, peu importe si c’est avec un beau dribble ou non. Parfois, même un beau dribble, un beau geste, peut être vu comme offensant par les gens.

Neymar « C’est très facile pour les gens de parler de ta vie personnelle sans vraiment te connaître. »

C’est dur d’être Neymar dans le monde d’aujourd’hui ?

On ne m’a jamais demandé cela avant. Je pense qu’aujourd’hui le monde est très sensible. C’est marrant, car de nos jours rien ne peut être fait et dans le même temps tout peut être fait et tout le monde fait de tout. Par exemple, les gens te jugent sur ce que tu fais et ce que tu ne fais plus.

Aussi, je pense que les réseaux sociaux sont un domaine où beaucoup de gens peuvent venir et prendre part dans ta vie, en te jugeant, te haïssant, t’enviant. C’est pourquoi je ne prends jamais les commentaires des gens au sérieux. Je n’aime pas lire des choses qui ne sont pas cools, ou pas nécessaires. Mais il y a des gens autour de moi, mes amis, famille ou coéquipiers, qui finissent par lire les commentaires et qui sont touchés. Le monde est très sensible à cause de cela. C’est très facile pour les gens de parler de ta vie personnelle sans vraiment te connaître.

Neymar « il n’y a qu’une façon de vivre. Profitez de la vie ! Soyez heureux ! »

Mais le vrai moi est vraiment connu par ma famille, les gens avec qui je travaille et mes amis. Ce sont les opinions qui comptent pour moi. Ce qui se passe sur le terrain est quelque chose que seulement ceux qui jouent peuvent comprendre et ceux qui n’ont jamais joué ne pourront jamais comprendre. C’est aussi simple que cela. Mais je dis toujours aux gens : il n’y a qu’une façon de vivre. Profitez de la vie ! Soyez heureux !

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club