Restez connectés avec nous
Louis Nicollin répond avec humour à la déclaration d'Aulas sur le PSG

Club

Nicollin s’excuse au sujet de Leproux

Réputé pour son franc parler et sa critique sans langue de bois, Louis Nicollin, le président du club de Montpellier,  a reconnu au micro de France Bleu qu’il avait exagéré dans ses propos au sujet de l’ancien président Robin Leproux, qu’il n’avait cessé de fustiger la saison dernière. « Je ne sais pas pourquoi j’ai pris ce gars en cripe. Il faut vraiment être c… parce que je pense que c’est un brave type qui a fait beaucoup pour le PSG. Je m’en excuse aujourd’hui, je me suis trompé, j’ai été bête »

Pour mémoire voici les extraits des attaques du sudiste envers Robin Leproux :

« Proux, il ne m’a pas fait la bise, heu… Leproux, la tête qu’il faisait ce type. Putain, on ne partira pas en vacances… Il n’a pas voulu aller boire un coup avec nous, il n’a rien fait. Faut dire je suis un âne, je ne me rappelais pas de son nom. Mais j’ai tellement eu l’habitude des Borelli, Tahar et toute la bande, que je ne m’y fais pas à cette nouvelle équipe, à part les joueurs parce que je les respecte. Ce n’était pas le même PSG quand même ! » RMC (19 janvier 2011)

« On vient m’interroger trente minutes après notre défaite 4-1. J’avais les glandes. Et c’est vrai que je préfère perdre contre Gervais Martel, qui est un pote, que perdre contre Paproux, non Leproux du Paris Saint-Germain. Je ne peux pas le voir lui. Mais il n’y a eu aucun arrangement, surtout qu’on n’est pas encore sauvé. Lens fait partie des équipes que j’aime beaucoup. En plus, ma société y travaille. Il vaut mieux perdre contre eux que contre une autre équipe. » Eurosport (23 mars 2011)

Derniers articles

Autres articles présents dans Club