Restez connectés avec nous

Club

Paris en démonstration dans la Ville Rose !

En match avancé de la 23e journée de Ligue 1, le PSG s’est facilement imposé à Toulouse (4-0) vendredi soir. Grâce à ce succès, les Rouge et Bleu confortent leur fauteuil de leader en Ligue 1, en prenant provisoirement trois points d’avance sur le poursuivant lyonnais.

Pour ce deuxième match en neuf jours face au Téfécé, Carlo Ancelotti conservait son schéma tactique en 4-4-2. L’attaque était emmenée par le duo Lucas – Ibrahimovic. Ménez faisait les frais de cette organisation, en prenant place sur le banc des remplaçants. Sur leur première offensive, les Parisiens trouvaient la faille. Lavezzi héritait du ballon à l’entrée de la surface toulousaine. Le centre du « Pocho » trouvait Pastore, qui marquait d’une demi-volée croisée (0-1, 4e). Même si l’ancien joueur de Naples était hors-jeu au départ de l’action, Monsieur Chapron validait le but. Offensivement, Lavezzi, Pastore et Lucas n’hésitaient pas à alterner leur poste. Excentré côté droit, Lavezzi servait Lucas dans la surface. L’international auriverde frappait en pivot, mais n’inquiètait pas Ahamada, qui bloquait cette tentative sur sa ligne (13e). Afin de mieux canaliser la vivacité de Tabanou, Verratti et Matuidi inversaient leur poste à la récupération.

Servi par Lucas dans le dos de Yago, Pastore déclenchait un tir croisé à ras de terre, que le portier des Violets captait sans difficultés (18e). A l’entrée de la surface, Maxwell centrait du droit. Lucas reprenait puissamment le cuir de la tête, au point de penalty, obligeant Ahamada à rester vigilant (26e). A 25 mètres, Tabanou prenait sa chance d’un tir du gauche. Sur sa ligne de but, Sirigu s’emparait du ballon en deux temps (30e). Côté droit, Lucas centrait pour Ibrahimovic. Statique au point de penalty, le géant suédois plaçait une puissante déviation croisée de la tête et inscrivait ainsi son vingtième but de la saison en Ligue 1 (0-2, 36e). Cinq minutes avant la mi-temps, M’Bengué écopait d’un second avertissement pour une faute sur Lucas. L’arbitre dégainait le carton rouge. Les hommes de Casanova se retrouvaient en infériorité numérique, quelques minutes avant de rejoindre les vestiaires du Stadium pour la mi-temps.

Extrême domination

Pour entamer la seconde période, Carlo Ancelotti n’effectuait pas de changements, contrairement à son homologue toulousain, qui faisait entrer Ninkov et Akpa Akpro. Après une blessure au crâne de Tony Chapron pendant le premier acte, l’arbitre assistant donnait le coup d’envoi. Sans trop se livrer, les Toulousains tentaient d’imposer du rythme. Parfaitement décalé par Pastore dans la surface, Ibrahimovic décochait une frappe de l’intérieur du pied gauche. Ahamada repoussait cette tentative d’une superbe parade sur sa ligne de but (55e). Zlatan n’était pas loin d’inscrire un but exceptionnel, en tentant un lob sans élan à l’entrée des seize mètres. Le gardien des Violets parvenait à claquer le cuir in extremis en corner (58e). Ancelotti entamait alors sa gestion d’effectif, en faisant entrer Van der Wiel à la place de Jallet. Celui-ci cédait son brassard de capitaine à Armand.

Servi idéalement au point de penalty par Maxwell, Ibrahimovic frappait à bout portant. Aurier contrait en catastrophe devant son but (67e). C’est Sakho qui permettait aux Parisiens de se mettre définitivement à l’abri. Esseulé au deuxième poteau, le numéro 3 reprenait victorieusement de la tête un sublime centre de Lucas (0-3, 70e). Juste après l’entrée en jeu de Ménez à la place de Lavezzi, Van der Wiel corsait l’addition. Après un festival, Ibrahimovic centrait à ras de terre en retrait pour l’international néerlandais, qui n’avait plus qu’à marquer dans le but vide (0-4, 73e). Le score était idéal pour lancer le jeune Conte dans le grand bain de la Ligue 1, à la place de Sakho. Le club de la capitale terminait la rencontre en roue libre. Ahamada évitait même un résultat encore plus sévère, en repoussant un tir à bout portant de Ménez (88e).

Au retour du vestiaire, les Parisiens auraient pu se contenter de gérer leur avance au tableau d’affichage, en vue des prochaines échéances. Néanmoins, les Rouge et Bleu ont continué à pratiquer un jeu attrayant, leur permettant de quitter la Ville Rose sur un large succès. Le club de la capitale a récolté 22 points sur 24 possibles, lors de ses huit derniers matches de Ligue 1 (sept victoires, un nul). Cette victoire en terre toulousaine permet de mettre la pression sur l’OL, qui se rendra à Ajaccio dimanche (14h), ainsi que sur l’OM, qui accueillera Nancy le même jour (21h). Rendez-vous dans une semaine pour le prochain match des Rouge et Bleu, qui recevront Bastia pour le compte de la 24e journée.

————————————————————–

Toulouse FC – Paris Saint-Germain : 0-4

Buts : Pastore (4e), Ibrahimovic (36e), Sakho (70e) et Van der Wiel (72e) pour le PSG

L’équipe de Toulouse : Ahamada – Aurier, Yago, Abdennour, M’Bengue – Capoue, Didot (c), Sirieix (Ninkov, 46e) – Djalo (Akpa-Akpro, 46e), Ben Yedder (Hermach, 75e), Tabanou
L’équipe du PSG : Sirigu – Jallet (c) (Van der Wiel, 66e), Armand, Sakho (Conte, 76e), Maxwell – Pastore, Matuidi, Verratti, Lavezzi (Ménez, 71e) – Lucas, Ibrahimovic

Expulsion : M’Bengué (40e, deux cartons jaunes, fautes sur Lavezzi et Lucas)

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club