Restez connectés avec nous

Club

Pastore, comme un poisson dans l’eau

En plus de sa présentation avant le match face à Lorient, Javier Pastore a entendu son nom parcourir les travées du Parc des Princes lors du match face à Valenciennes. « Je n’oublierai jamais ce moment-là. Déjà, les supporters m’avaient réservé un accueil formidable contre Lorient, quelques heures après mon arrivée. Mais contre Valenciennes, c’était encore plus fort, car j’ai pu entrer en jeu et participer à la victoire (2-1). J’ai entendu mon nom raisonner dans tout le stade, il n’y a rien de plus motivant. »

Pour le moment, la seule chose qui le bloque un peu à Paris, c’es le fait qu’il ne parle pas français. Mais le N°27 parisien le promet, il va tout faire pour apprivoiser la langue de Molière et donc stopper toutes les gentilles moqueries de ses nouveaux coéquipiers. « Je compte progresser très rapidement afin de mieux comprendre ce qui se passe autour de moi et de pouvoir communiquer plus facilement avec mes nouveaux coéquipiers. Ils se moquent un peu de mon accent mais ça nous permet de rigoler. Ils sont tous très sympathiques avec moi. Salvatore Sirigu se débrouille déjà bien en français, il va pouvoir m’aider. »

Et enfin, l’ancien joueur de Palerme est venu au PSG pour jouer et rien d’autre, quelle que soit son rôle sur le terrain. « Ma position préférée, c’est celle de titulaire ! (rires). Et pour l’être, il faut bosser à l’entraînement et être au top physiquement. Sinon, j’aime bien évoluer dans l’axe derrière deux attaquants, mais je peux aussi tourner autour d’une pointe, ça ne pose pas de problème. En tout cas, je suis heureux d’être entouré d’autant de bons joueurs », a conclu le meneur de jeu argentin pour Direct-Matin.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club