Club

Le PSG conforte sa place de leader

Publie le 29/10/2011 a 20:51



  • Après son élimination de la Coupe de la Ligue face à Dijon, le Paris Saint-Germain se devait de rectifier le tir devant son public en s’imposant face au Stade Malherbe de Caen.

    Conscients de l’importance psychologique de cette rencontre, les Parisiens débutaient le match tambour battant en multipliant les percées dans la défense caennaise, sans toutefois inquiéter Thébaux. Et contre toute attente, ce sont les Normands qui ouvraient le score grâce à Heurtaux, le défenseur caennais reprenant parfaitement de la tête un corner venu de la droite (0-1, 12e). Vexés par ce but encaissé, les hommes d’Antoine Kombouaré accéléraient et Kévin Gameiro, bien lancé par Nenê, touchait le poteau sur un petit lob bien pensé. Une occasion qui forçait les joueurs du PSG à insister encore un peu et Nenê, qui se jouait de la défense caennaise, se faisait faucher par Nivet et obtenait un penalty complètement logique. Le milieu de terrain prenait un carton rouge sur l’action et le Brésilien ne se privait pas pour égaliser en prenant Thébaux à contre-pied. Une égalisation méritée qui n’empêchaient pas les deux équipes de se donner à fond sur chaque action puisqu’avant la mi-temps, Gameiro butait sur le gardien normand, tout comme Frau sur Sirigu, avant que ce même attaquant tape la barre transversale du but parisien. Une fin de période très chaude donc pour les Parisiens, fortement remis à leur place par Antoine Kombouaré à la pause.

    Et visiblement touchés par la colère de leur entraîneur, les Parisiens revenaient sur le terrain comme des morts-de-faim et inquiétaient rapidement les Caennais grâce à un frappe de Ménez au-dessus de la barre et une tentative de Gameiro repoussée par Thébaux. Mais sur l’action suivante, alors que la défense caennaise pensait que le ballon était sorti, l’ancien Lorientais passait en retrait pour Ménez, qui n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des buts (2-1, 56e). Rassurés par ce but, le PSG commençait à gérer un peu la rencontre mais sur une grossière erreur de Sissoko, qui remettait en retrait pour un Caennais, Seube frappait et forçait Sirigu à s’employer une nouvelle fois. Une alerte qui forçait les Parisiens à attaquer de nouveau et après un corner de Nenê frappé sur le poteau, Sissoko envoyait une grosse frappe de loin et trouvait la barre transversale caennaise. A la retombée du ballon, Sakho, seul face au but, mettait le ballon au-dessus de la barre. Mais dans leur élan, les joueurs d’Antoine kombouaré obtenaient un penalty suite à une faute de Seube sur Gameiro, que Nenê transformait tranquillement (3-1, 77e). Quelques minutes plus tard, Gameiro lancé dans la profondeur, s’effondrait dans la surface de réparation mais Turpin, bien placé, laissait l’action se poursuivre. Mur un corner caennais, Van Dam, plus haut que tout le monde, imposait son jeu tête et propulsait la balle au fond des filets devant un Sirigu une nouvelle fois limite sur sa sortie (3-2, 82e). En toute fin de rencontre, Javier Pastore, isolé sur le coté gauche, frappait de l’extérieur du pied dans les cages d’un portier caennais impuissant (4-2, 89e).

    Une victoire parisienne qui confirme donc la très bonne forme du moment et qui permet donc au PSG de conforter sa place de leader, toujours mise sous pression par une équipe de Montpellier encore victorieuse ce soir (2-0 contre Nancy. Il faudra cependant faire attention aux phases arrêtées, point faible des Parisiens depuis quelques semaines.

    Publie le 29/10/2011 a 20:51

    Le PSG conforte sa place de leader

    Après son élimination de la Coupe de la Ligue face à Dijon, le Paris Saint-Germain se devait de rectifier le tir devant son public en s’imposant face au Stade Malherbe de Caen.

    Conscients de l’importance psychologique de cette rencontre, les Parisiens débutaient le match tambour battant en multipliant les percées dans la défense caennaise, sans toutefois inquiéter Thébaux. Et contre toute attente, ce sont les Normands qui ouvraient le score grâce à Heurtaux, le défenseur caennais reprenant parfaitement de la tête un corner venu de la droite (0-1, 12e). Vexés par ce but encaissé, les hommes d’Antoine Kombouaré accéléraient et Kévin Gameiro, bien lancé par Nenê, touchait le poteau sur un petit lob bien pensé. Une occasion qui forçait les joueurs du PSG à insister encore un peu et Nenê, qui se jouait de la défense caennaise, se faisait faucher par Nivet et obtenait un penalty complètement logique. Le milieu de terrain prenait un carton rouge sur l’action et le Brésilien ne se privait pas pour égaliser en prenant Thébaux à contre-pied. Une égalisation méritée qui n’empêchaient pas les deux équipes de se donner à fond sur chaque action puisqu’avant la mi-temps, Gameiro butait sur le gardien normand, tout comme Frau sur Sirigu, avant que ce même attaquant tape la barre transversale du but parisien. Une fin de période très chaude donc pour les Parisiens, fortement remis à leur place par Antoine Kombouaré à la pause.

    Et visiblement touchés par la colère de leur entraîneur, les Parisiens revenaient sur le terrain comme des morts-de-faim et inquiétaient rapidement les Caennais grâce à un frappe de Ménez au-dessus de la barre et une tentative de Gameiro repoussée par Thébaux. Mais sur l’action suivante, alors que la défense caennaise pensait que le ballon était sorti, l’ancien Lorientais passait en retrait pour Ménez, qui n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des buts (2-1, 56e). Rassurés par ce but, le PSG commençait à gérer un peu la rencontre mais sur une grossière erreur de Sissoko, qui remettait en retrait pour un Caennais, Seube frappait et forçait Sirigu à s’employer une nouvelle fois. Une alerte qui forçait les Parisiens à attaquer de nouveau et après un corner de Nenê frappé sur le poteau, Sissoko envoyait une grosse frappe de loin et trouvait la barre transversale caennaise. A la retombée du ballon, Sakho, seul face au but, mettait le ballon au-dessus de la barre. Mais dans leur élan, les joueurs d’Antoine kombouaré obtenaient un penalty suite à une faute de Seube sur Gameiro, que Nenê transformait tranquillement (3-1, 77e). Quelques minutes plus tard, Gameiro lancé dans la profondeur, s’effondrait dans la surface de réparation mais Turpin, bien placé, laissait l’action se poursuivre. Mur un corner caennais, Van Dam, plus haut que tout le monde, imposait son jeu tête et propulsait la balle au fond des filets devant un Sirigu une nouvelle fois limite sur sa sortie (3-2, 82e). En toute fin de rencontre, Javier Pastore, isolé sur le coté gauche, frappait de l’extérieur du pied dans les cages d’un portier caennais impuissant (4-2, 89e).

    Une victoire parisienne qui confirme donc la très bonne forme du moment et qui permet donc au PSG de conforter sa place de leader, toujours mise sous pression par une équipe de Montpellier encore victorieuse ce soir (2-0 contre Nancy. Il faudra cependant faire attention aux phases arrêtées, point faible des Parisiens depuis quelques semaines.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Les gens disent un match laborieux, désolé on a pas du voir me même alors, Caen a eu maximum 6 occasion, alors que Paris au moins 15, les pénalty sont totalement mérité, et il est plus difficile de jouer a 11 contre 10 parce que l’équipe adverse bloque tout les espaces, mais au bout d’un moment sa lâche la preuve en fin de match… On prend deux buts sur Corner, notre point faible actuellement ! 

    • Mistergeorge59

      Bon match dans l’ensemble des parisiens , on voit le retour de Bodmer en milieu  relayeur ça fait du bien, il joue toujours bien vers l’avant et permet a Néné et Pastore de jouer haut , j’ai hate du retour de Matuidi même si Sissoko a mieux jouer aujourd’hui, Tiené devrait être titulaire à gauche il apporte beaucoup dans ses débordements … sinon j’aime beaucoup Gameiro , très propre et appliqué dans tous ce qu’il fait et mention spécial a Papus très bon encore ce soir … continuer Paris merci aux joueurs de nous faire vibrer et de jouer le titre de champion , je pense qu’on le mérite depuis tous ce temps et ces années noires …

      • magic nene

        mais oui bodmer donne du rythme,donne du tempo au jeu,par sa passe,il accélère le jeu

    • Mistergeorge59

      bon

    • Nicolasaaaa

      Nene a fait un bon match je pense que la defense sans lugano est quand meme meilleur apres tres bon match de menez pastore transparant pendant 90 minutes et apres son but pour sauver sa prestation pour finir je trouve que ces le match les plus abouti du psg me tarde vraiment que je mette les pieds au parc pour decouvriir l’ambiance qui regne en ce moment 

    • crimson 60

      Sissoko m’a fais une très bonne impression sur ce match ( sauf une erreur) en esperant qu’il continue sur les memes bases.

      • Black Jumper

        D’ailleurs j’ai pas compris sa sortie !! Sauf son erreur, il a fait un match costaud !!!
        Bon maintenant il faut qu’on se tourne d’entrée vers le prochain match avec les Bratislavaboys, va falloir faire souffler des joueurs (Pastore entre autre) tout en mettant une équipe pour jouer la gagne. Si on veut encore espérer se qualifier en Europa League pour le 2e tour, ça passe obligatoirement par une victoire à domicile. Au Parc ça doit être victoire systématique c’est d’ailleurs ce que l’on a fait depuis le début de la saison toute compétition confondue (sauf contre Lorient biensur)

    • Black Jumper

      6 Victoires consécutives !! What did you except ??? Je peux vous dire que lorsqu’on récupérera tous nos blessés on va faire très très très peur (L’Equipe dit sur son site que Chantome pourrait en avoir pour 3 semaines grrrr). Heureusement qu’on a doublé tout le secteur défensif, sinon je ne pense pas qu’on serait à cette place lৠALLEZ PARIS !!! 

    • Jayvy1984

      Bon match, le seul probleme est que parfois on se met en danger pour rien, j’espère que le but de pastore va lui redonner confiance, il a pas fait un mauvais match mais bon il est pas vraiment sorti du lot.Nene est tres bon en se moment, sirigu a eu un cou de moin bien mais bon bonne victoire quand meme.

    • Bobby

      2 buts sur penalty, un autre but alors que le ballon était sorti du terrain, en plus d eça un carton rouge très sévère presque dès le début du match… Bref, à 12 contre 10, la victoire a été acquise de façon laborieuse et pas forcément méritée…

      • clem1

        Le ballon n’est pas entièrement sorti, meme Jeannol qui avait de sérieux doutes l’a avoué par la suite. Quant au carton rouge c’est le principe de la double peine, qui est souvent discuté…

    • SisiCparis

      pour ma part je ne retiendrai que la victoire, match laborieux quand meme, a 10 contre 11 pendant plus de 70minutes c’est quand meme leger, pourquoi paris ne joue plus comme contre lyon ou montpellier???
      ALLEZ PARIS quand meme

    • Flgcorp Flg

      le souci avec Pastore c’est qu’a l’image de son but il se déplace bien on le sais il sais trouver les bonne situations on le sais il sais ce rendre indispensable on le sait 

      du coup comment Ak peut le faire sortir alors qu’il sais qu’il a un mec qui sur un coup de folie va dribbler trois mec et faire un plat du pied et donner la victoire a son equipe, a l’image de ce match perse je l’aurais sortis mais au final il met un but qui contribue a renforcer notre différence de but au classement

      bref comment le faire ce reposer et travailler comme il faut alors qu’il est tout de meme important malgré, mais c’est dommage qu’il ne sois pas aussi important dans le jeu a l’image d’un meneur de jeu qui mène son equipe

      mais bon on peut que savourer de l’avoir chez nous tout de meme car lorsqu’il va bien récupérer aie aie pour la concurrence 

      ALLEZ PARIS

    • nicolas

      j ai toujours soutenu armand mais la j avoue que tiene et largement au dessus ,armand na plus aucune acceleration,

      • Flgcorp Flg

         c’ets un peu logique vu l’âge de armant et celui de tiené 

        c’est pas sa faute si son corps ne cours plus comme a 20ans….

        c’est un être humain 

        • Cena75

          Armand à fait un bon match quand même.

          Comme jallet, dans ce match tout le monde à bien jouer à mes yeux, peut-être que c’était le match de paris à mes yeux.
          Juste Bodmer qui n’était pas en forme je trouve

    • nicolas

      bravo paris on la lachera pa notre place de leader,et pour une fois je suis content de la victoire des sardine du sud sur dijon car ca remet en place l abruti de carteron qui se croyait deja champion du monde.quand a ak je comprend pas que l on sorte sissoko qui a etait le meilleur avec nene

    • Flgcorp Flg

      Ha quelle belle victoire le parc est redevenu une forteresse 

      ils faut que les autres equipes ai peur on venant jouer chez nous comme a l’époque 

    • mec_de_paname_93

      Tres bon match dans l’ensemble un grand nene par contre encore une fois pastore ma deçu malgres son but…

    • Garry88

      Putin Montpellier lâche pas l affaire

      • Flgcorp Flg

        fais chier montpellier 

        • 94NONSTOP

          au contraire c’est une bonne chose s’il gagne ils vont nous pousser a relevé notre niveau de jeu  je trouve 

          • Flgcorp Flg

            oui c’est vrai avec la pression qu’il nous mette on sera obliger de jouer comme des champions 

            malgré le fait d’avoir 3pts d’avance 

      • nicolas

        t en mieux comme ca ca nous oblige a ne pas lacher sur aucun match mais c est vrai que 4 ou 5 point d avance se serait mieux

    • La_spirale

      J’étais au Parc et vraiment le Pastore ne cour plus il a pas l’air bien en ce moment

      • Flgcorp Flg

        t’inquiete on l’as tous vu a la tv malgré son but son jeu est vide aucun influence 

        faut vraiment qu’il revienne a son niveau 

        qu’il souffle un coup

    • Guillaume62psg

      On voit directement la difference quand ils se sont mis a jouer collectif en seconde periode, BRAVO, gameiro a vendange mais bon il a fait un bon match, tout comme sissoko qui m a impressionne, belle perf des caennais qui se sont defendus comme ils le pouvaient

      • SisiCparis

        gameiro a vendanger certes, mais des vendanges cadrées contrairement a erding qui vendange a 15metres, à la decharge de kevin, thebaux à quand meme fait un super match malgre ses 4 buts, il n’aurait pas été la c’etait au moins 6 buts…

    • panamemonamour

      un coup de chapeau à l’equipe caennaise pour son jeu qui malgré son infériorité numérique nous a tenu la dragée haute.
      les trois points sont là et c’est tant mieux Allez PARIS

    • renaud07

      oui encore une vicctoire logique on est dans la phase aise de nos match aller c bien dassurer les 3 points a chaque match, attendons lille pr voir ce quon vaut, sans oublie que marseille va se defoncer sur ce match pr se refaire unesante aupres des supporters, mais on peut quand mm etre plutot serein 12 journee leader, avec le mercato qui arrive et les retours on devrait garder notre place de leader en enfin obtenir le titre !!! a cette allure on peut finir le championnat avc 90 point mdr

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC – Lukoki « ils ne communiquaient pas entre eux…ils ne jouaient pas en équipe »

    Adversaires

    Jody Lukoki, ailier droit de 24 ans de Ludogorets, a été interrogé par L’Equipe à propos du match ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."Handball - Thierry Omeyer prolonge son contrat au PSG jusqu'en 2018"
    40 minutes ago
    Sylvain La publié un new post."Ligue 1 - Génésio "À mon avis Paris va montrer qu’il a du ressort" face à Nice"
    1 hour ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy "On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre"

    Féminines – Delannoy « On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre »

    Actu Féminin

    Demain après-midi, le Paris Saint Germain et Juvisy se retrouvent à nouveau en Division 1 féminine, ...

    Vidéos PSG

    Le PSG conforte sa place de leader

    <Club , Ligue 1 , Une

    Après son élimination de la Coupe de la Ligue face à Dijon, le Paris Saint-Germain se devait de rectifier le tir devant son public en s’imposant face au Stade Malherbe de Caen.

    Conscients de l’importance psychologique de cette rencontre, les Parisiens débutaient le match tambour battant en multipliant les percées dans la défense caennaise, sans toutefois inquiéter Thébaux. Et contre toute attente, ce sont les Normands qui ouvraient le score grâce à Heurtaux, le défenseur caennais reprenant parfaitement de la tête un corner venu de la droite (0-1, 12e). Vexés par ce but encaissé, les hommes d’Antoine Kombouaré accéléraient et Kévin Gameiro, bien lancé par Nenê, touchait le poteau sur un petit lob bien pensé. Une occasion qui forçait les joueurs du PSG à insister encore un peu et Nenê, qui se jouait de la défense caennaise, se faisait faucher par Nivet et obtenait un penalty complètement logique. Le milieu de terrain prenait un carton rouge sur l’action et le Brésilien ne se privait pas pour égaliser en prenant Thébaux à contre-pied. Une égalisation méritée qui n’empêchaient pas les deux équipes de se donner à fond sur chaque action puisqu’avant la mi-temps, Gameiro butait sur le gardien normand, tout comme Frau sur Sirigu, avant que ce même attaquant tape la barre transversale du but parisien. Une fin de période très chaude donc pour les Parisiens, fortement remis à leur place par Antoine Kombouaré à la pause.

    Et visiblement touchés par la colère de leur entraîneur, les Parisiens revenaient sur le terrain comme des morts-de-faim et inquiétaient rapidement les Caennais grâce à un frappe de Ménez au-dessus de la barre et une tentative de Gameiro repoussée par Thébaux. Mais sur l’action suivante, alors que la défense caennaise pensait que le ballon était sorti, l’ancien Lorientais passait en retrait pour Ménez, qui n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des buts (2-1, 56e). Rassurés par ce but, le PSG commençait à gérer un peu la rencontre mais sur une grossière erreur de Sissoko, qui remettait en retrait pour un Caennais, Seube frappait et forçait Sirigu à s’employer une nouvelle fois. Une alerte qui forçait les Parisiens à attaquer de nouveau et après un corner de Nenê frappé sur le poteau, Sissoko envoyait une grosse frappe de loin et trouvait la barre transversale caennaise. A la retombée du ballon, Sakho, seul face au but, mettait le ballon au-dessus de la barre. Mais dans leur élan, les joueurs d’Antoine kombouaré obtenaient un penalty suite à une faute de Seube sur Gameiro, que Nenê transformait tranquillement (3-1, 77e). Quelques minutes plus tard, Gameiro lancé dans la profondeur, s’effondrait dans la surface de réparation mais Turpin, bien placé, laissait l’action se poursuivre. Mur un corner caennais, Van Dam, plus haut que tout le monde, imposait son jeu tête et propulsait la balle au fond des filets devant un Sirigu une nouvelle fois limite sur sa sortie (3-2, 82e). En toute fin de rencontre, Javier Pastore, isolé sur le coté gauche, frappait de l’extérieur du pied dans les cages d’un portier caennais impuissant (4-2, 89e).

    Une victoire parisienne qui confirme donc la très bonne forme du moment et qui permet donc au PSG de conforter sa place de leader, toujours mise sous pression par une équipe de Montpellier encore victorieuse ce soir (2-0 contre Nancy. Il faudra cependant faire attention aux phases arrêtées, point faible des Parisiens depuis quelques semaines.

    By
    @
    OTER ?>