Club

PSG-Dijon : les notes des Parisiens

Joie de NENE
Publie le 23/10/2011 a 19:40



  • Homme du match – Nenê (7,5) : Depuis le début de saison, le Brésilien était critiqué pour son manque d’efficacité, il a fait taire tout le monde. Très actif tout au long de la rencontre, n’hésitant pas à défendre quand nécessaire, le N°10 parisien a inscrit un doublé salvateur, avec notamment une frappe sublime sur le second but, son quatrième de la saison en Ligue 1. Il a parfois été énervant en manquant de spontanéité mais il a réalisé un de ses meilleurs matchs de la saison.

    Sirigu (6,5) : Peu sollicité durant cette rencontre, les Dijonnais n’ayant pas cadré beaucoup de tirs, le gardien italien a su rester solide et concentré, notamment en repoussant une frappe de Corgnet en tout début de match. Encore une fois, pas grand chose à redire sur sa prestation.

    Ceara (6,5) : Auteur d’un très bon début de match, en lançant notamment Ménez sur l’aile sur le premier but parisien, le latéral brésilien a aussi trouvé le bon équilibre entre l’attaque et la défense, même s’il a commis un peu plus de fautes en seconde période. Entre lui et Jallet, le PSG peut quand même se vanter d’avoir deux arrières droits de qualité.

    Lugano (4,5) : On attend encore de voir le vrai Lugano, le roc qu’on a l’habitude de voir sous le maillot uruguayen. Hésitant dans ses interventions, souvent en retard dans les duels, le guerrier parisien sauve ses prestations grâce à un jeu aérien presque sans faille. Averti après une intervention musclée sur Corgnet, il a rapidement laissé sa place à Camara (61e), toujours aussi impeccable.

    Sakho (6) : Ce n’était que le deuxième match du capitaine parisien depuis son retour de blessure et on a senti que physiquement, il revenait petit à petit à son meilleur niveau. Propre dans ses interventions, il n’a pas eu à employer les grands moyens pour contre les Dijonnais, qui ont beaucoup tenté leur chance de loin. Et pourtant, il a souvent été délaissé par Tiéné.

    Tiéné (5) : Le gaucher ivoirien a donc parfois déserté son côté gauche, notamment en deuxième période lorsque Corgnet décalait Mandanne, seul au monde, qui fort heureusement s’emmêlait les pinceaux dans la surface parisienne. Maladroit dans ses passes et ses transversales en première période, l’ancien Valenciennois s’est repris après la pause a tout de même été solide dans les duels.

    Sissoko (5,5) : l’international malien a une nouvelle fois fait preuve d’un surplus d’engagement dans certains duels mais on sent qu’il fait des efforts à ce niveau-là, et cela se ressent dans ses prestations. Mais face à la vivacité de Corgnet, l’ancien Turinois a souffert et trop d’espaces ont été offerts au Dijonnais, qui s’est régalé dans le dos du duo Chantôme-Sissoko. On attend encore un peu plus de solidité défensive de sa part.

    Chantôme (6) : A l’instar de Momo Sissoko, il a eu beaucoup de mal à contenir les milieux offensifs adverses, et a paru juste physiquement sur certaines interventions. Il a toutefois bien distribué le jeu et n’a commis que très peu de faute. On aurait aussi souhaité un peu plus de percées offensives, afin d’apporter le surnombre en attaque.

    Ménez (6) : Grâce à ses débordements habituels, l’ancien Romain a créé des brêches dans la défense dijonnais mais il a fait preuve d’imprécision et a perdu beaucoup trop de ballons, parfois dans des situations où il aurait mieux fait de conserver la possession. Il sauve son match grâce à la passe décisive livrée sur le premier but parisien, sa quatrième cette saison en championnat. Remplacé par Jallet (76e).

    Pastore (5) : On espérait assister à un petit réveil du prodige argentin après ses deux prestations moyennes contre Ajaccio et Bratislava, cela n’a pas forcément été le cas. Presque transparent durant la première demi-heure de jeu, El Flaco s’est réveillé en cadrant une frappe et s’est ensuite senti un peu plus à son aise, notamment en deuxième période. Mais il n’a pas été au niveau de son début de saison, en espérant qu’il retrouve rapidement la fougue qui a fait de lui le meilleur joueur du mois de septembre.

    Gameiro (5,5) : L’attaquant parisien n’a pas forcément eu beaucoup d’occasions à se mettre sous la dent mais justement, on aimerait parfois qu’il tente de s’en créer plutôt que d’être servi sur un plateau. Car s’il est efficace face au but, il l’est un peu moins lorsqu’il faut faire le jeu et c’est dommage. Il aurait tout de même pu ouvrir le score sur deux actions mais son drop en première mi-temps et sa tête sur le gardien dijonnais en deuxième ne lui ont pas permis d’inscrire son 9e but de la saison. Remplacé par Erding (87e).

    Publie le 23/10/2011 a 19:40

    PSG-Dijon : les notes des Parisiens

    Homme du match – Nenê (7,5) : Depuis le début de saison, le Brésilien était critiqué pour son manque d’efficacité, il a fait taire tout le monde. Très actif tout au long de la rencontre, n’hésitant pas à défendre quand nécessaire, le N°10 parisien a inscrit un doublé salvateur, avec notamment une frappe sublime sur le second but, son quatrième de la saison en Ligue 1. Il a parfois été énervant en manquant de spontanéité mais il a réalisé un de ses meilleurs matchs de la saison.

    Sirigu (6,5) : Peu sollicité durant cette rencontre, les Dijonnais n’ayant pas cadré beaucoup de tirs, le gardien italien a su rester solide et concentré, notamment en repoussant une frappe de Corgnet en tout début de match. Encore une fois, pas grand chose à redire sur sa prestation.

    Ceara (6,5) : Auteur d’un très bon début de match, en lançant notamment Ménez sur l’aile sur le premier but parisien, le latéral brésilien a aussi trouvé le bon équilibre entre l’attaque et la défense, même s’il a commis un peu plus de fautes en seconde période. Entre lui et Jallet, le PSG peut quand même se vanter d’avoir deux arrières droits de qualité.

    Lugano (4,5) : On attend encore de voir le vrai Lugano, le roc qu’on a l’habitude de voir sous le maillot uruguayen. Hésitant dans ses interventions, souvent en retard dans les duels, le guerrier parisien sauve ses prestations grâce à un jeu aérien presque sans faille. Averti après une intervention musclée sur Corgnet, il a rapidement laissé sa place à Camara (61e), toujours aussi impeccable.

    Sakho (6) : Ce n’était que le deuxième match du capitaine parisien depuis son retour de blessure et on a senti que physiquement, il revenait petit à petit à son meilleur niveau. Propre dans ses interventions, il n’a pas eu à employer les grands moyens pour contre les Dijonnais, qui ont beaucoup tenté leur chance de loin. Et pourtant, il a souvent été délaissé par Tiéné.

    Tiéné (5) : Le gaucher ivoirien a donc parfois déserté son côté gauche, notamment en deuxième période lorsque Corgnet décalait Mandanne, seul au monde, qui fort heureusement s’emmêlait les pinceaux dans la surface parisienne. Maladroit dans ses passes et ses transversales en première période, l’ancien Valenciennois s’est repris après la pause a tout de même été solide dans les duels.

    Sissoko (5,5) : l’international malien a une nouvelle fois fait preuve d’un surplus d’engagement dans certains duels mais on sent qu’il fait des efforts à ce niveau-là, et cela se ressent dans ses prestations. Mais face à la vivacité de Corgnet, l’ancien Turinois a souffert et trop d’espaces ont été offerts au Dijonnais, qui s’est régalé dans le dos du duo Chantôme-Sissoko. On attend encore un peu plus de solidité défensive de sa part.

    Chantôme (6) : A l’instar de Momo Sissoko, il a eu beaucoup de mal à contenir les milieux offensifs adverses, et a paru juste physiquement sur certaines interventions. Il a toutefois bien distribué le jeu et n’a commis que très peu de faute. On aurait aussi souhaité un peu plus de percées offensives, afin d’apporter le surnombre en attaque.

    Ménez (6) : Grâce à ses débordements habituels, l’ancien Romain a créé des brêches dans la défense dijonnais mais il a fait preuve d’imprécision et a perdu beaucoup trop de ballons, parfois dans des situations où il aurait mieux fait de conserver la possession. Il sauve son match grâce à la passe décisive livrée sur le premier but parisien, sa quatrième cette saison en championnat. Remplacé par Jallet (76e).

    Pastore (5) : On espérait assister à un petit réveil du prodige argentin après ses deux prestations moyennes contre Ajaccio et Bratislava, cela n’a pas forcément été le cas. Presque transparent durant la première demi-heure de jeu, El Flaco s’est réveillé en cadrant une frappe et s’est ensuite senti un peu plus à son aise, notamment en deuxième période. Mais il n’a pas été au niveau de son début de saison, en espérant qu’il retrouve rapidement la fougue qui a fait de lui le meilleur joueur du mois de septembre.

    Gameiro (5,5) : L’attaquant parisien n’a pas forcément eu beaucoup d’occasions à se mettre sous la dent mais justement, on aimerait parfois qu’il tente de s’en créer plutôt que d’être servi sur un plateau. Car s’il est efficace face au but, il l’est un peu moins lorsqu’il faut faire le jeu et c’est dommage. Il aurait tout de même pu ouvrir le score sur deux actions mais son drop en première mi-temps et sa tête sur le gardien dijonnais en deuxième ne lui ont pas permis d’inscrire son 9e but de la saison. Remplacé par Erding (87e).




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • SoPSG

      Blaise revient!!! Chantome est médiocre en ce début de saison, Sissokho n’est pas mauvais, mais manque de préparation. Et bodmer n’est pas un milieu récupérateur, donc s’il te plait reviens vite et fort comme avant.

    • PariSG

      Sissoko 5.5 ? Mdr! Autant les 3 premières notes sont logiques autant le reste est incompréhensible …

    • Bestflow

      6 a Chantome ????
      C une blague ?
      C koi ? un point par passes en arriere ?
      Sans parler de ce match ou il est juste totalement invisible, c juste la grosse déception de ce début de saison, et j’ai bien peur que s’il n’élève pas son nivo, du lourd arrivera pour le remplacer, car si l’équipe a svt du mal a jouer collectif, c avant tout parcequ’il y a aucun liant entre l’attaq et la déf.
      A croire qu’il se dit, y’a menez, pastore et Néné, pas beoin que je participe au jeu collectif.
      Réveil toi bordel Clément !

      • Pauuuleta

        Même quand Matuidi et Bodmer joue en milieux défensif il n’y pas de lien entre la défense et l’attaque, moi je pense qu’il lui faut plus de match pour retrouvé son meilleur niveau et on voit bien qu’il n’est pas le premier choix d’AK en milieux déf il préfére mettre Bodmer, aprés c’est injuste qu’AK ne l’aligne pas plus souvent avec le saison dernière qu’il nous a faites.

        • Bestflow

          C exact.
          Car Bodmer n’est pas un relayeur.
          Ce qui me fait penser que si Chantome n’élève pas son niveau, on va voir débarquer un gros relayeur l’été prochain.
          Chantome a certes fait une belle saison l’an dernier, mais n’étais-ca pas non plus sa dernière chance.
          Combien d’années a-t-on attendu pour qu’eclose enfin notre éternet « grand espoir » ?
          Meme si enfant du club, j’aime donc ce joueur, il ne me parait pas bati pour évaluer dans ce PSG new look…
          A moins de se reveiller, mais alors faut le faire vite et pas ce faire bouffer sa place par un joueur qui ne joue pas a son poste !

          • Pauuuleta

            D’un côté Bodmer à bien profiter de sa blessure pour lui chippé sa place.Et faut dire que presque tous les ans depuis qu’il joue au club il y a eu un évenement soit c’étais l’arrivé de Maké ou kombouaré ne lui faisait pas confiance et j’en passe.Donc je pense qu’il faut le laissé joué et pas toujours changé de duo de milieu défensif pareil pour les autres postes c’est pas comme sa qu’on arrivera à crée une équipe solide.

    • nicolas

      laisson pastore a la maison mercredi ,il  doit digerer sont debut de saison .quand a lugano il doit montrer autre chose sa me fait mal de dire ca mais la paire la meilleur est bien sacko camara.camara de merite pas de retourner sur le banc

      • senzushi

        Pastore à besoin de repos, j’espère qu’Ak le laissera à la maison (enfin l’hôtel ^^). Il va surement monter à nouveau en puissance c’est le coup de pompe de la reprise qui fut tardive pour lui. 

    • Youla

      Tiens, t’as pas mis 3 à Nenê? 

    • cronaldo7man.united

      Sissoko moins bon que Chantome c’est un peu illogique, j’ai trouvé Sissoko plus propre techniquement, apres il a moins de jus que Chantome dans la récupération c’est normal, mais ce dernier a fait aussi plus de faute, j’aurais inversé les notes pour ma part.

      • cronaldo7man.united

        J’ai pas les stats mais j’ai l’impression qu’il a fait beaucoup de faute Chantome, bref il a été bien meilleur à Ajaccio il peut mieux faire que ce soir. Sur l’article des stats, Sissoko a joué plus de ballon, en a gagné plus et en a perdu autant MAIS avec plus de ballon jouer 82 contre 61. Les notes ne correspond pas donc aux stats, ils avaient peut etre pas les memes consignes tactiques mais bon.

      • hip hip

        Sissoko a été monstrueux en deuxième mi-temps il était partout et récupérais tous les balons , il avait limite une relance propre , alors le 5.5 est abusé quand on voit pastore a 5 qui a ( il faut bien se l’avouer ) fait un match de merde ( plein de passe pourris ) et menez qu’on a vu juste sur le but …

    • Alex The Writer

      il ne faut pas en vouloir a Javier, il est juste en train de payer tout simplement son manque de préparation physique de début de saison!!!!

      • Pauuuleta

        AK à dit au début de saison qu’après sa préparation il était prêt phisyquement.

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    Meunier "on attendait Aurier à l’aéroport...il y a assez de qualités dans le groupe pour s'adapter aux forfaits

    T.Meunier « On a vu une première mi-temps excellente,un bloc aussi bien défensif qu’offensif »

    LDC

    Le Paris Saint-Germain s’est réveillé ce matin avec le sourire. Grâce au match nul acquis à ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."Mercato - Thiago Maia pourrait finalement signer à Saint-Pétersbourg pour remplacer Alex Witsel"
    8 hours ago
    Emjeïsa publié un new post."Lizarazu "Monaco est un prétendant au titre...Le PSG n'a pas beaucoup de marge""
    14 hours ago

    Actualité Féminine

    Les parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Les Parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Actu Féminin

    Lundi, les Féminines de l’Equipe de France U20, avec les joueuses du Paris Saint-Germain Hawa Cissoko (défenseur) ...

    Vidéos PSG

    PSG-Dijon : les notes des Parisiens

    Joie de NENE <Club , Ligue 1

    Homme du match – Nenê (7,5) : Depuis le début de saison, le Brésilien était critiqué pour son manque d’efficacité, il a fait taire tout le monde. Très actif tout au long de la rencontre, n’hésitant pas à défendre quand nécessaire, le N°10 parisien a inscrit un doublé salvateur, avec notamment une frappe sublime sur le second but, son quatrième de la saison en Ligue 1. Il a parfois été énervant en manquant de spontanéité mais il a réalisé un de ses meilleurs matchs de la saison.

    Sirigu (6,5) : Peu sollicité durant cette rencontre, les Dijonnais n’ayant pas cadré beaucoup de tirs, le gardien italien a su rester solide et concentré, notamment en repoussant une frappe de Corgnet en tout début de match. Encore une fois, pas grand chose à redire sur sa prestation.

    Ceara (6,5) : Auteur d’un très bon début de match, en lançant notamment Ménez sur l’aile sur le premier but parisien, le latéral brésilien a aussi trouvé le bon équilibre entre l’attaque et la défense, même s’il a commis un peu plus de fautes en seconde période. Entre lui et Jallet, le PSG peut quand même se vanter d’avoir deux arrières droits de qualité.

    Lugano (4,5) : On attend encore de voir le vrai Lugano, le roc qu’on a l’habitude de voir sous le maillot uruguayen. Hésitant dans ses interventions, souvent en retard dans les duels, le guerrier parisien sauve ses prestations grâce à un jeu aérien presque sans faille. Averti après une intervention musclée sur Corgnet, il a rapidement laissé sa place à Camara (61e), toujours aussi impeccable.

    Sakho (6) : Ce n’était que le deuxième match du capitaine parisien depuis son retour de blessure et on a senti que physiquement, il revenait petit à petit à son meilleur niveau. Propre dans ses interventions, il n’a pas eu à employer les grands moyens pour contre les Dijonnais, qui ont beaucoup tenté leur chance de loin. Et pourtant, il a souvent été délaissé par Tiéné.

    Tiéné (5) : Le gaucher ivoirien a donc parfois déserté son côté gauche, notamment en deuxième période lorsque Corgnet décalait Mandanne, seul au monde, qui fort heureusement s’emmêlait les pinceaux dans la surface parisienne. Maladroit dans ses passes et ses transversales en première période, l’ancien Valenciennois s’est repris après la pause a tout de même été solide dans les duels.

    Sissoko (5,5) : l’international malien a une nouvelle fois fait preuve d’un surplus d’engagement dans certains duels mais on sent qu’il fait des efforts à ce niveau-là, et cela se ressent dans ses prestations. Mais face à la vivacité de Corgnet, l’ancien Turinois a souffert et trop d’espaces ont été offerts au Dijonnais, qui s’est régalé dans le dos du duo Chantôme-Sissoko. On attend encore un peu plus de solidité défensive de sa part.

    Chantôme (6) : A l’instar de Momo Sissoko, il a eu beaucoup de mal à contenir les milieux offensifs adverses, et a paru juste physiquement sur certaines interventions. Il a toutefois bien distribué le jeu et n’a commis que très peu de faute. On aurait aussi souhaité un peu plus de percées offensives, afin d’apporter le surnombre en attaque.

    Ménez (6) : Grâce à ses débordements habituels, l’ancien Romain a créé des brêches dans la défense dijonnais mais il a fait preuve d’imprécision et a perdu beaucoup trop de ballons, parfois dans des situations où il aurait mieux fait de conserver la possession. Il sauve son match grâce à la passe décisive livrée sur le premier but parisien, sa quatrième cette saison en championnat. Remplacé par Jallet (76e).

    Pastore (5) : On espérait assister à un petit réveil du prodige argentin après ses deux prestations moyennes contre Ajaccio et Bratislava, cela n’a pas forcément été le cas. Presque transparent durant la première demi-heure de jeu, El Flaco s’est réveillé en cadrant une frappe et s’est ensuite senti un peu plus à son aise, notamment en deuxième période. Mais il n’a pas été au niveau de son début de saison, en espérant qu’il retrouve rapidement la fougue qui a fait de lui le meilleur joueur du mois de septembre.

    Gameiro (5,5) : L’attaquant parisien n’a pas forcément eu beaucoup d’occasions à se mettre sous la dent mais justement, on aimerait parfois qu’il tente de s’en créer plutôt que d’être servi sur un plateau. Car s’il est efficace face au but, il l’est un peu moins lorsqu’il faut faire le jeu et c’est dommage. Il aurait tout de même pu ouvrir le score sur deux actions mais son drop en première mi-temps et sa tête sur le gardien dijonnais en deuxième ne lui ont pas permis d’inscrire son 9e but de la saison. Remplacé par Erding (87e).

    By
    @
    OTER ?>