Restez connectés avec nous
PSG/OL - Tuchel analyse la performance parisienne et se réjouit du but de Cavani

Club

PSG/OL – Tuchel analyse la performance parisienne et se réjouit du but de Cavani

Thomas Tuchel, entraîneur du Paris Saint-Germain, s’est arrêté en conférence après la victoire parisienne (4-2) face à Lyon ce dimanche au Parc des Princes dans le cadre de la 24e journée de Ligue 1. Le coach allemand a notamment donné son sentiment sur ce succès, a applaudi le retour en forme d’Edinson Cavani (buteur de 32 ans) et a évoqué le 8e de finale aller de la Ligue des Champions le 18 février face au Borussia Dortmund.

« Mon équipe peut progresser défensivement ?

Oui, on peut mais on a totalement contrôlé le match en première période. On n’a pas commencé de manière assez intensive. On a contrôlé complètement et après le troisième but, on a pensé que c’était fini mais ce n’est jamais fini. N’oubliez pas qu’on joue beaucoup, on joue trop. On a montré une bonne réaction. On a inscrit un 4e but extraordinaire, avec calme et des bonnes positions. Nous étions la meilleure équipe. On gagne toujours. On fait des erreurs mais on gagne. A 3-0, c’est mental.

Tuchel « on doit rester dans le match. »

On peut comparer les passages à vide à Nantes et contre Lyon ?

Tous les matchs sont différents. On ne peut pas toujours comparer. A 3-0, moi aussi, j’ai pensé que c’était fini. Le 3e but était bizarre. On n’a pas assez serré les espaces, on n’a pas été assez disciplinés. Ce n’est jamais fini. Pour autant, nous sommes la meilleure équipe et nous avons réagi. Je ne suis pas sûr que ce soit le moment d’être critique. Mentalement, on doit rester dans le match. On a été super sans Neymar, Marquinhos, Thiago Silva, Bernat. », propos de Tuchel relayés par Le Parisien.

En effet, le trou d’air traversé en seconde période est négatif et doit être corrigé. Mais il ne faut pas en faire un drame. Il serait dommage d’oublier le reste du match, qui a été marqué par une grande maîtrise parisienne et de très belles occasions créées. C’est très positif. Surtout qu’il y a une bonne réaction après le début de remontée lyonnaise.

Il faut aussi avoir à l’esprit qu’il manquait des joueurs importants. Notamment, les défenseurs Thiago Silva (35 ans), Marquinhos (25 ans) et Juan Bernat (26 ans). Sans oublier qu’Abdou Diallo (23 ans) est forfait pour quelques semaines, comme Colin Dagba (21 ans). Il peut donc y avoir une certaine fatigue en défense, ce qui peut expliquer en partie les moments plus compliqués. Même s’il faut aussi travailler pour s’améliorer, évidemment. En tout cas, Tuchel n’a pas à s’inquiéter particulièrement après ce succès. Le tout est d’utiliser ce match pour progresser encore. Sans oublier que Bernat, Thiago Silva, Marquinhos et Neymar devraient revenir mercredi pour le quart de finale de Coupe de France à Dijon.

Tuchel « Qu’il soit en forme est la meilleure chose pour nous. »

Tuchel a ensuite été invité à évoquer le but d’Edinson Cavani (buteur de 32 ans), alors que Mauro Icardi (buteur de 26 ans) n’a pas eu cette réussite.

« Cavani a relancé la concurrence en attaque ?

Oui, c’est bien. Toutes les concurrences sont bonnes. Il est plus fort à l’entraînement parce que les choses sont claires maintenant que le mercato est fini. Il est entré très fort, a inscrit un but très important pour lui, pour nous. On a besoin de joueurs d’expérience comme Edi, de tous les joueurs qui ont de l’expérience. Qu’il soit en forme est la meilleure chose pour nous.

Inquiet pour Mauro Icardi ?

C’est pareil. Je suis inquiet avec tous les attaquants qui ne marquent pas. La confiance vient avec les buts. C’est comme ça. Il peut seulement travailler pour nous. Il a créé des espaces dans l’équipe de Lyon. Il défend. Il va continuer à travailler. »

C’est forcément très positif de voir Cavani se rapprocher de son meilleur niveau en pouvant enchaîner les semaines sans une blessure. Il retrouve la confiance et son sens du but. Cela pourrait faire beaucoup de bien sur le reste de la saison. Ce n’est pas pour rien que le PSG a voulu le garder. Avec ses nombreux matchs à gagner, il faut plusieurs joueurs de très haut niveau pour pouvoir former la meilleure équipe possible à chaque match. Et peut-être que l’Uruguayen peut repasser devant Icardi dans la hiérarchie. Même si ce dernier a eu un apport intéressant à plusieurs moments hier. Et on ne doute pas du fait qu’il marquera encore beaucoup de buts.

Tuchel « Quand ils perdent, ils sont aussi capables de gagner. »

Enfin, Tuchel a été interrogé à propos de la défaite de Dortmund samedi dernier contre le Bayer Leverkusen (4-3, Bundesliga) avec beaucoup de buts encaissés.

« Ils peuvent aussi en marquer six ou sept à chaque match. Quand ils perdent, ils sont aussi capables de gagner. C’est une équipe super forte. Cela sera un match super compliqué et difficile. »

La formule du coach parisien est un peu surprenante, mais on comprend bien l’idée. Quand Dortmund perd, la victoire n’a souvent pas été loin. C’est une équipe qui obtient beaucoup d’occasions mais qui en concède aussi. Alors il y a souvent une question d’efficacité. Aux Parisiens de réussir deux grands matchs pour prendre le dessus. C’est possible, mais il est hors de question de penser que ce sera simple.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club